Mars One, 1.058 candidats potentiels pour coloniser la planète rouge

A mi-chemin entre mission à portée scientifique et télé-réalité, l’opération Mars One a séduit 200.000 personnes qui se sont proposée pour un aller simple vers la planète rouge.

Connaissez vous Mars One ? Sous ce nom se cache une étrange mission de colonisation de Mars qui mêle science et télé-réalité. Le principe ? Envoyer des candidats sur la planète Mars pour un aller simple et laisser vivres les quelques sélectionnés dans les contrées martiennes. L’histoire n’a pas fait un bruit énorme en France mais elle a pourtant séduit plus de 200.000 candidats qui se sont inscrits avec l’ambition de quitter la Terre. Quelques temps plus tard, une sélection a été faite et les résultats ont été annoncés hier : 1.058 personnes ont été choisies pour participer à Mars One.

D’ici 2014-2015, il ne restera plus que quelques dizaines de candidats sélectionnés au travers de tests encore inconnus. Puis, seulement 4 personnes seront retenues pour faire partie du voyage. Cependant, il reste encore une grande partie du chemin à parcourir et, si le projet voit le jour, ce ne sera pas avant 2025. La mission, privée, devrait être rediffusée sur une chaine de télévision. On ne sait pas vraiment quelle sera la teneur du programme mais il semblerait que les futurs colons de Mars soient régulièrement interviewés pour générer du contenu.

MarsOne Mars One, 1.058 candidats potentiels pour coloniser la planète rouge

Bien évidemment, il est difficile de dire, pour le moment, si Mars One verra le jour ou si ce n’est que de l’esbroufe. Les organisateurs de la mission semblent très sérieux et sont déjà en discussion avec les chaines de télévision pour vendre leur programme au plus offrant. La dimension télé-réalité a également de quoi susciter un certain scepticisme mais, comme nous n’en savons toujours pas la teneur, il serait un peu prématuré de critiquer quoi que ce soit pour le moment.

Si vous voulez en savoir plus sur Mars One, rendez-vous sur le site Internet dédié à la mission. Il est à noter qu’une campagne Indiegogo en rapport avec l’opération a été lancée il y a quelques temps, vous pouvez également y jeter un œil.

 

5 commentaires

  1. Je serais curieux de connaître quelle est la stratégie des organisateurs de la mission pour faire accepter le fait que les participants ne reviendront pas de ce voyage.

    De plus, cela implique des problèmes éthiques : par exemple, l’émission filmera-t-elle la potentiel mort des participants et diffusera-t-elle ces images à la télévision ?

    Attendons de voir si une telle mission et émission seront acceptées par le plus grand nombre.

  2. Pierre-Olivier on

    4 personnes seulement , c’est du n’importe quoi. On ne peut pas vivre uniquement entouré de si peu de gens.

  3. Bonjour ! Je fais partie des 1 058 personnes sélectionnées pour le 2ème tour.

    @Romain : Pour répondre à ta dernière question : non, les potentielles morts des astronautes ne seront pas filmées – et si jamais ça arrive, alors ça ne sera pas diffusé.
    Quant au fait qu’il s’agit d’une installation définitive, le « grand nombre » peut bien en penser ce qu’il veut : c’est aux participants de décider s’ils sont prêts à prendre cet engagement ou nous, et personne ne sera forcé à quoi que soit.
    Alors bien sûr, tout ceci soulève de nombreuses questions éthiques et philosophiques : et c’est ça qui est passionnant dans ce projet – qu’il aille à terme ou non.
    Dans tous les cas, on connaît Mars, on a des informations très précises sur la teneur en eau de son sol et la composition de son atmosphère, sur la difficulté d’y faire atterrir quelque chose et sur les risques encourus par les astronautes (radiations, environnement hostile, promiscuité physique, etc…).
    Ce n’était pas le cas des explorateurs d’antan qui partaient à l’assaut des océans sans même savoir que la Terre était ronde… Ou plus tard, la découverte accidentelle des Amériques par Christophe Colomb…
    Donc question éthique, on est plus proche d’une mission lunaire – certes très risquée – que les missions d’exploration de nos ancêtres qui partaient à l’inconnu sans savoir s’ils allaient revenir ou non… (Dans le cas de Mars One, on sait que si on signe, on signe pour s’installer.)

    @Pierre-Olivier : C’est 4 personnes par équipe. Si l’envoi de la 1ère équipe se fait et se passe bien, des équipes de 4 seront envoyées tous les 2 ans. Donc il y a aura plus de 4 personnes.
    Autre chose : une simulation d’une mission martienne (avec retour !) a été faite il y a quelques années – ça s’appelle Mars500. Ils étaient 6 dans un endroit confiné, avec des communications qui simulaient également les temps de latence dû à l’éloignement progressif de leur « vaisseau », etc… Bref, une simulation qui collait réellement à une mission réelle et qui a duré 520 jours. Tout s’est très bien passé. C’est donc une bonne base de travail pour (nous) préparer à la mission Mars One.

  4. Florence > Je te souhaite bon courage. De mon point de vue, la mission est très intéressante. Accessible à beaucoup de monde, basée sur un modèle économique nouveau.

    En espérant que vous ne signerez pas un contrat de confidentialité trop exigeant et qu’on ne se retrouve pas avec une arnaque comme une « fausse émission ».

    Si le but du projet est vraiment d’aller sur Mars, alors il faut espérer que le public ne doive pas se contenter de « demi-mesure », même si c’est probablement ce qui arrivera.

  5. Bonjour quelqu’un pourait me dire comment on peut s’inscrire pour faire partit de cette mission ? Est-ce trop tard ?

Lire les articles précédents :
Flud_pour_Android_Torrent_c
Flud : l’un des tout meilleurs clients BitTorrent pour Android

Flud pour Android est un client de téléchargement de fichiers torrent disponible sur le Google Play. Ergonomique et rapide, il...

Fermer