Mauvaise nouvelle : les Xbox One sans Kinect n’auront visiblement pas droit aux commandes vocales de Cortana

L’info est révélée par une nouvelle démonstration de Microsoft.

Les annonces faites par Microsoft durant le salon E3 ont été très nombreuses. Celle qui a le plus marqué les utilisateurs de la Xbox One, c’est l’annonce de la rétrocompatibilité de la console. Concrètement, il sera possible de jouer à certains jeux pour la Xbox 360 sur la Xbox One via un émulateur.

Sinon, il y a quelques jours, Microsoft a aussi mis en ligne une nouvelle vidéo qui met en scène la nouvelle interface pour la Xbox One.

Celle-ci parait plus pratique, plus ergonomique et plus plaisante. Mais la vraie surprise fut Cortana.

En effet, l’assistant virtuel qui sera disponible sur mobile et sur PC (avec Windows 10) le sera aussi sur la Xbox One.

Cependant, la mauvaise nouvelle est que sans la Kinect, il ne sera pas possible d’utiliser les commandes vocales.

En effet, si vous avez la patience d’attendre la fin de la vidéo et si vous faites attention à la petite écriture en bas, vous lisez « Kinect required for for Cortana speech recognition ». En substance, vous ne pourrez pas parler avec Cortana si vous n’avez pas cet accessoire. 


Nos dernières vidéos

8 commentaires

  1. Mauvaise nouvelle: On ne peut pas jouer à un jeu si on ne l’a pas.
    Double mauvaise nouvelle: On ne peut pas discuter sans micro.

    Sans rire, c’est évident qu’on ne peut pas converser avec Cortana sans l’outil prévu pour, cet article n’est à la fois ni indispensable ni constructif. On voit que le sujet n’est pas réfléchi une seconde.

    Bravo mais si c’est pour faire un article pour flame Microsoft on s’en passera.

  2. Rien de plus logique. Dernière nouvelle la Xbox n’est pas équipée d’un micro. Comment voulez vous communiquer avec Cortana sans micro?

  3. Pingback: Xbox One : sans Kinect, pas de commandes vocale...

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Google Search va prendre des mesures contre le revenge porn

Bientôt, un formulaire Google pour les victimes de revenge porn.

Fermer