Mediapart victime d’un piratage informatique

Le site d’information Mediapart a aujourd’hui déclaré avoir été victime d’une attaque informatique lundi. Les pirates s’en seraient pris aux relevés d’identité bancaire des abonnés utilisant le prélèvement bancaire.

Mediapart, récemment mis sous les feux de la rampe avec l’affaire Cahuzac, a aujourd’hui publié un billet sur son blog pour informer ses abonnées d’une cyber-attaque. Le site explique que, depuis son récent succès, il a été victime de nombreuses tentatives de piratage qu’il a, jusqu’à lundi, réussi à repousser. Cependant, avant-hier, une brèche a été percée dans la sécurité du média et il s’est retrouvé vulnérable de 12h53 à 15h49.

Une enquête menée mardi a révélé qu’aucun contenu du site n’avait été endommagé mais que certains relevés d’identité bancaire d’abonnés utilisant le service de prélèvement automatique ont été récupérés. Cela devrait normalement être sans danger mais le site a préféré en informer les personnes concernées afin qu’elles puissent prévenir leur banque en cas de mouvements suspects.

Mediapart

Le site a profité de ce malheureux événement pour rappeler quelques règles de sécurité pour éviter les tentatives de pishing et les sites internet dangereux. Il rassure également ses abonnés en leur disant que « les données de paiement par cartes bancaires de nos abonnés, totalement externalisées auprès d’un partenaire extérieur spécialisé et sécurisé, ont été préservées : elles n’ont pas été atteintes par cette intrusion ».

Mediapart a porté plainte et la BEFTI (Brigade d’enquête sur les fraudes aux technologies de l’information) mène des recherches pour retrouver les fameux cyber-criminels. Quel était le but de ces pirates? En plein boom médiatique le site n’a pas manqué de se faire des ennemis et il faudra attendre le résultat de l’enquête, si elle aboutit, pour en savoir plus.

(source)


  • Transformer 5 : une première bande-annonce épique

    Transformers 5 ne sortira pas avant l'année prochaine, mais il se dévoile un peu plus au travers de cette bande-annonce épique. […]

  • Première bande-annonce pour les Gardiens de la Galaxie 2

    Marvel a mis en ligne la première bande-annonce de la suite des Gardiens de la Galaxie. Une petite mise en bouche avant de retrouver Star-Lord et son équipe déjantée. Sortie dans les salles le 26 avril 2017. […]

  • Vidéo : ils font atterrir un drone sur une voiture en train de rouler

    Faire atterrir un drone sur le toit d’une voiture en mouvement ! Une jolie prouesse pour certains et une grande interrogation pour d’autre. En effet, certains se demanderont à quoi cela sert de faire atterrir un drone sur une voiture en mouvement ? Tout simplement à améliorer les livraisons dans les derniers kilomètres par exemple. Une fois que la technologie sera au point bien sûr […]

10 commentaires

  1. du cran… ou juste un chalenge avec la garantie au bout d’avoir en cas de succes une belle quantité d’info.

  2. « Depuis le séisme démocratique provoqué par l’ affaire Cahuzac , Mediapart fait l’objet d’attaques informatiques et de tentatives d’intrusion.
    Hélas, malgré notre vigilance, nous avons dû constater qu’une intrusion, masquée depuis un serveur anonyme étranger, a réussi, dans la journée du lundi 8 avril.

  3. Je me disais bien que ça allait arriver. Je crois bien que beaucoup sont bien intéressés par ce qui se trouve dans les ordinateurs de Mediapart, il devraient vraiment renforcer leur sécurité, parce que c’est pas près de s’arrêter…

  4. Il est clair que la sécurité informatique doit constituer l’une des principales préoccupations des entreprises. Malgré des remparts à jour et efficaces, les cyberattaques sont de plus en plus sophistiquées et il sera difficile d’en venir à bout sans un système performant capable de s’adapter rapidement.

  5. Il est clair que Mediapart étant victime de « son succès », les hackers s’en donnent à cÅ“ur joie !

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Le succès du marché des « fake followers » sur Twitter

Les besoins de followers de certains usagers de Twitter ont amené un marché frauduleux à se développer, celui des faux...

Fermer