Meet my Job : la découverte de métiers comme loisir à part entière

Meet my Job est la [Start-Up française de la Semaine] dans le cadre du grand concours Start-Up Presse-Citron.

start-up presse-citron

Meet my Job  est le coup de coeur de Presse-Citron.

Que fait Meet my Job ?

Meet my Job est une plateforme qui met en relation des professionnels passionnés (artisans, agriculteurs, artistes, etc.) et des particuliers qui auraient la curiosité de découvrir leurs métiers.

Concrètement, le site liste les activités disponibles (ou met à disposition un moteur de recherche par type d’activités, localisations et disponibilités) que ce soit découverte de la caféologie, de l’horlogerie, du métier de chocolatier, de l’élevage d’autruches, etc. Vous choisissez la date et vous réservez votre activité.

La start-up a l’ambition d’instituer la découverte de métiers comme un loisir à part entière. 

meetmyjob

Qui est derrière Meet my Job ?

Fondateurs :
  • Hélène Quaniaux (29 ans)

Genèse :
Toute l’histoire d’Hélène se résume à une prise de risque : accepter de se détourner du chemin qui se traçait devant elle pour tout lâcher et lancer sa start-up. Une décision qu’elle n’a pas regrettée une seule seconde depuis. La jeune femme était pourtant passée par l’institut d’études politiques de Lyon avant de réaliser une école de commerce. Son intérêt pour les responsabilités sociales en entreprise l’avait menée chez Danone. De fil en aiguille, ses ambitions la mènent vers un poste plus opérationnel dans les achats industriels où elle opéra pendant 3 ans.

Jusqu’au jour où elle comprit qu’elle avait besoin d’avoir un impact sur la société… une quête de sens qui la rendait prête à faire le passage du cadre industriel à celui (beaucoup moins sécurisant) de la start-up.

Mais le réel déclencheur, ce fut l’idée de Meet my Job qui lui « tomba » dessus à cette période de réflexion.

hélène quaniaux

C’était la fin de l’été 2012, à la période des moissons dans la Picardie profonde. Elle venait de participer à un déjeuner dominical en famille, et elle décida de faire une promenade digestive. Elle croise alors de nombreux agriculteurs sur leurs tracteurs en train de moissonner. Hélène possède des racines agricoles de part son grand-père. Elle se fit la réflexion que cela serait sympa de voir à quoi ressemble l’agriculture aujourd’hui, et de passer quelques heures avec ces personnes qui la saluaient depuis leurs champs.

Hélène se dépêcha de rentrer chez elle pour aller sur Google et entrer la requête suivante : « découvrir le métier d’agriculteur ».

Elle ne trouva rien qui correspondait à ses attentes, elle ne trouvait que des fermes pédagogiques ou des stages axés sur la reconversion. Parallèlement, elle s’est mis à réfléchir aux métiers qu’elle souhaiterait découvrir tout en testant l’idée auprès de ses amis. Au bout du 25ème « mais c’est géniale cette idée », elle se mit à coucher ses idées sur le papier.

Mais Hélène comprit que ce n’était pas en dressant un simple business plan qu’elle connaîtrait la viabilité de cette idée, il lui fallait se jeter à l’eau. Elle se lançait véritablement sur le projet à l’été 2013.

Principal défi aujourd’hui

Aller vite. Il s’agit d’un concept où il n’y a pas de barrière à l’entrée. Il faut qu’elle réussisse à faire grandir l’offre aussi vite que la demande. Elle doit véritablement asseoir ce positionnement de loisir, faire entrer dans les mentalités le fait que cette activité peut se substituer à aller voir un film au cinéma.

L’entrepreneur qui vous a le plus aidé dans votre parcours

Christophe Duhamel, le fondateur de Marmiton. Elle l’a croisé lors d’une conférence et est restée scotchée lorsqu’il a raconté l’histoire de sa boîte. Une histoire de persévérance puisqu’ils étaient convaincus dès le départ du potentiel de Marmiton, ils ont galéré, mais ils y croyaient et n’ont jamais lâché l’affaire. Elle se raccroche à ce discours pour avoir également cette même persévérance. 

meet my job

Carte d’identité

Nom : Meet my Job

Lieu des bureaux : Le Village by Crédit Agricole (75008)

Taille de l’équipe : 2

Levée de fonds : dans le process de la première levée de fonds.

Modèle économique : Meet my Job touche une commission sur la vente des ateliers.

Anecdotes : – Le carburant d’Hélène : les retours des utilisateurs suite aux ateliers, entendre le résultat des rencontres que le service a pu générer. Par exemple celle d’un atelier découverte de l’élevage de brebis. Un couple a réservé l’atelier puisqu’il n’était pas loin de leur lieu de vacances en Aveyron. Hélène a reçu un retour presque en même temps des utilisateurs et des éleveurs qui proposaient l’atelier : celui-ci s’était normalement déroulé de 17 à 19h, puis ils ont décidé de dîner et sont restés ensemble jusqu’à pas d’heure.


Actuellement : En recherche de nouveaux partenaires passionnés : artisans, agriculteurs, artistes, qui ont envie de participer à la démarche.

Contact : helene@meetmyjob.fr


small99Envie de faire partie des 99 startups françaises à suivre ? Inscrivez-vous sur l’annuaire Presse-Citron pour avoir une chance d’être choisi par Microsoft Bizspark, Seedcamp, Kima Ventures, The Family & Presse-Citron.


5 commentaires

  1. « faire entrer dans les mentalités le fait que cette activité peut se substituer à aller voir un film au cinéma »
    Si seulement c’était dans la même gamme de prix… qui d’ailleurs me paraissent un peux excessif. C’est vraiment dommage car moi également je trouve le concept intéressant mais pas à ce prix la.

    Mais bon je vais plutôt parler de ce que je connais, le site web:
    Quel manque de charisme ! J’ai l’impression que je pourrais oublier à quoi il ressemble aussi vite que j’en ai fait le tour. Le logo est bleu et vert et pourtant le reste du site est gris, gris, gris-clair, gris foncé et blanc …
    Les boutons de partage sont hyper agaçant (mais tout le monde fait ça) surtout que lorsqu’on les enlève, ils reviennent à chaque changement de page :|.
    Si Marmiton est votre guide, alors comparez ! Marmiton possède un vrai thème graphique que l’on retiens et même en voyant un écran de loin je peux affirmer : « Il est sur Marmiton ».
    Surtout qu’aujourd’hui, trouver des stagiaires qui sont capables de vous réalisez de superbes sites web pour 450€/mois (salaire minimal) c’est pas dur.
    Mais ce qui m’a le plus gêné c’est cette #@&^! de Pop-up de bienvenue. Il n’y a rien de plus horrible dans l’expérience utilisateur que cette monopolisation totale de l’écran. Et pour afficher quoi? Une fenêtre où l’on croirait que le CSS ne s’est pas chargé tellement c’est seulement du texte avec une micro marge. J’aurai pour ma part mis un s à « Invitation à nos apéros ». Le plus ironique c’est le petit « on vous respecte » dans un pop-up.
    Mais j’aime le principe et j’espère que ça va fonctionner

  2. Pingback: Meet my Job : instituer la découverte de...

  3. J’adore le concept ! Les partenaires semblent vraiment passionnés.

    Concernant le site, évidemment il y a des erreurs. Mais entre nous, qui peut se vanter de ne faire jamais d’erreur ?
    La force des gens passionnés, c’est de prendre en compte les remarques constructives puis de corriger les anomalies au fur et à mesure.

    Je suis rédactrice web et mon métier est aussi de corriger les contenus. J’ai lancé un petit audit de vos pages. Pour vous aider, je me permets de vous signaler l’absence de métadescription dans plus de 120 pages et plus de 140 titres dupliqués. Cela peut être un frein non négligeable à votre référencement…

    Je vous souhaite bon courage.  
    Je suis abonnée à votre newsletter, en attendant de trouver des partenaires dans ma région.(Charente-Maritime) 

  4. Pingback: Actu start-up | Pearltrees

  5. Bonjour City, bonjour Audrey,

    Je suis Hélène de Meet my Job. Je vous remercie d’avoir pris le temps de partager vos commentaires suite à la lecture de l’article ! Les feedbacks que l’on reçoit nous sont très utiles.

    Nous avons commencé l’activité il y a moins d’un an, avec des petits moyens pour l’instant. Nous sommes conscients qu’il y a des choses à optimiser, notamment au niveau du site. Nous y travaillons.

    City, si vous lisez ce commentaire, on est effectivement encore loin de Marmiton, et on ne prétend pas s’y comparer. C’est surtout la personnalité de Christophe, un de ses fondateurs, qui m’a impressionnée et inspirée. En ce qui concerne le site, on travaille pour que nôtre devienne aussi chouette et que les visiteurs s’y sentent super bien. On prend en compte la remarque sur la pop up 🙂

    En ce qui concerne les tarifs, on a envie de proposer des ateliers de découverte accessible à tous les budgets. Il faut toutefois garder en tête que lorsque les professionnels consacrent plusieurs heures à l’accueil de visiteurs, ils ne peuvent pas exercer leur métier et ils doivent être justement rémunérés pour le temps passé. Nous souhaitons également que l’accueil de visiteurs puisse constituer un petit complément de revenu pour nos partenaires. Certains ont des métiers passions qui ne sont pas toujours très rémunérateurs, et les ateliers peuvent leur donner un petit coup de pouce économique 🙂

    Merci encore pour vos commentaires.
    Belle journée !

Send this to friend

Lire les articles précédents :
xbox one
Vous allez pouvoir personnaliser votre Xbox One !

A vous les photos de chats et les icônes rigolotes.

Fermer