Même en 2018, Twitter n’aura pas un milliard d’utilisateurs

Une étude d’eMarketer indique que la croissance des inscriptions à Twitter va continuer à ralentir : en 2018, Twitter n’aura que 400 millions d’utilisateurs.

Twitter Facebook Applications Pixabay

Twitter doit une part de sa popularité à quelques particularités, pour ne citer que les hashtag. Mais il se trouve que certaines de ces particularités peuvent également représenter un frein à la croissance de son nombre d’utilisateurs. Durant ces six derniers mois, nous avons pu observer de nombreux changements sur le réseau social, notamment au niveau du design. Twitter semble être confronté à un sérieux dilemme. Récemment nous évoquions une expérience de Twitter qui aurait envisagé de supprimer les symboles arobases sur les mentions et peut-être même les hashtags.

En retirant cet aspect « échafaudage », Twitter pourrait effectivement gagner en simplicité et donc inciter de nouveaux utilisateurs à s’inscrire ou les utilisateurs actuels à davantage interagir. Mais ceci pourrait également causer la déception des utilisateurs qui se sont familiarisés avec l’ancienne interface. Nous nous rappelons très bien de certaines réactions lorsque Twitter a décidé de refondre le design du profil d’utilisateur qui (soyons honnête) ressemble maintenant à une page Facebook.

L’autre souci du réseau social, ce sont les interactions. Certes, celui-ci a une base d’utilisateurs solide, mais une grande partie deceux-ci ne montrent pas un très grand engagement. Il y a quelques semaines de cela, une étude indépendante avait affirmé que presque un utilisateur Twitter sur deux n’a jamais rien publié. Il faut en effet savoir que « utilisateur actif » n’est pas synonyme de « utilisateur qui publie ».

Et si le nombre d’utilisateurs de Twitter ne cesse de croître, les prévisions d’eMarketer affirment que même dans 4 ans, le réseau social n’atteindra pas les chiffres actuels de Facebook : plus d’un milliard d’inscrits.

Selon la firme de recherche, la base d’utilisateurs de Twitter augmentera de 24 % en 2014 et jusqu’en 2018, cette croissance sera toujours à deux chiffres. Par ailleurs, les véritables opportunités pour Twitter ne se trouveraient pas en Europe ou aux Etats-Unis mais dans les pays émergents d’Asie-Pacifique (sans compter la Chine).

Ainsi, en 2014, 32.8 % des inscrits de Twitter proviendront de ces pays et ceci atteindra les 40 % en 2018. A ce moment-là, Twitter comptera 400 millions d’utilisateurs, toujours d’après ces prévisions.

Remarque : les données officielles de Twitter indiquent que le réseau social compte actuellement 255 millions d’utilisateurs actifs par mois. eMarketer a revu ce chiffre à la baisse en raison des nombreux doublons et des comptes d’entreprise.

(Source)


Nos dernières vidéos

3 commentaires

  1. Je trouve Twitter de plus en plus inutile. Ce n’est plus qu’un outil à buzz où l’on compte le nombre de tweets et non pas leur intérêt.

  2. Le vrai problème de twitter vient à mon sens de ses dérives à savoir, “sur-twitter” pour exister, quitte à polluer les flux des abonnés. Et cette course aux followers ridicule qui fait que les utilisateurs vont continuellement follow/unfollow en misant sur le follow back.

    Bref, le jour twitter met en place un indice de type “popularité” non pas basé sur le nombre de follower mais le taux d’engagement, ces dérives cesseront peut-être.

  3. @Seb si c’est pour se retrouver comme sur Facebook avec des publications qui n’arrivent pas à nos abonnés je pense que ça serait la mort de Twitter.

Send this to a friend