Métiers du web : qui sont les Community Managers en France

Apprenez en plus sur le métier de community manager, grâce à ces résultats de sondage.

Clavier Pixabay 700

Le Blog du Modérateur vient de publier les résultats d’un sondage très intéressant qui nous permet de mieux connaitre les community managers, ces spécialistes qui assurent notamment l’animation des pages sur les réseaux sociaux. Ces résultats proviennent des réponses de 760 community managers qui sont actuellement en activité.

Sur le plan démographique, les community managers sont majoritairement des femmes (55 % des personnes interrogées). 47% de ceux-ci se situent dans la région parisienne.

Un diplôme pour devenir community manager ?

Il faut savoir depuis 2011, une première formation a été dispensée par INSEEC de Bordeaux. Celui-ci a été rejoint par d’autres et il existe actuellement un bon panel de formations dédiées au métier. De ce fait, on ne s’étonne pas d’apprendre que 53 % des community managers ont un bacc+5 tandis que 87% sont arrivés au moins jusqu’à la licence.

Pour ce qui en est des statuts, le sondage du Blog du Modérateur a révélé que 59 % des CM sont au fait des salariés en CDI, tandis que 14 % sont en CDD. Les parts des freelances et des stagiaires (ou alternants) sont toutes deux de 13 %.

Où travaillent-t-ils ?

Deux chiffres importants : 47 % des gestionnaires de communauté sont en entreprise, tandis que 22% travaillent pour des agences. Les autres sont dans des écoles, des institutions ou des associations. En ce qui concerne les secteurs, le sondage a révélé que ceux qui emploient les plus de CM sont ceux de la catégorie « Tourisme, Voyages et Loisirs », les prestataires de services et les commerçants. La presse et les médias occupent la quatrième place.

Un gestionnaire de communautés, ça gagne combien ?

Le salaire annuel brut (médian) se situerait actuellement autour des 26 830 euros. Mais les mieux rémunérés sont ceux qui se situent dans la région parisienne, où 50 % des CM touchent plus de 30 000 euros par an.

Si cela vous intéresse, j’ai intégré, ci-dessous, l’infographie complète.


5 commentaires

  1. Quel dommage de réduire ce titre à des – de 30 ans inexpérimentés au service du marketing et de la comm …

    D’après votre périmètre des activités et outils liés à cet titre, je vous propose d’utiliser plutôt le terme de « User Community Manager ».

    Utiliser le terme Community Manager suggère d’ouvrir un peu plus le périmètre étudié à la gestion d’outils communautaire de type Sharepoint, alfresco ou tout autre outil de gestion de communauté « interne », vous dresserez alors un état des lieux bien différent..

    cf vision restrictive vs vision élargie p12 et p13 de http://www.slideshare.net/CamilleV1

  2. « â€“ de 30 ans inexpérimentés au service du marketing et de la comm … »
    Quelle arrogance et mépris de votre part ! C’est sur que les vieux de 30 ans n’y connaissent rien à internet, d’ailleurs ils doivent toujours être sur le minitel en ce moment !

  3. Reformuler, c’est important. Lire les détails aussi :

    Le document statue que 91% des « community manager » ont moins de 4 années d’expérience dans cette fonction, et qu’à 75% ils ont moins de 30 ans… je n’invente rien…

    Et puisque je suis d’accord avec vous, je vais aller plus loin : Je pense en effet que les +30 ans représentent bien plus que les 1/4 CM étudiés par cet échantillons si on considère un périmètre d’action plus large que « Notoriété de la marque » et « recruter des clients ». Je veux bien comprendre que pour certains c’est un pain quotidien, mais pour rappel : dans un esprit corporate cohérent, chaque employé est responsable de ces tâches… En tout cas hors de France c’est comme ça que ça se passe..

    Pour en revenir au sujet, les community managers ne datent pas d’hier et sont autant dans l’entreprise qu’à ses frontières : gérer une équipe, un département, une société, tout ça c’est du Community Management ! Je propose simplement que les études focalisées sur la gestion de communautés spécialisées sur la relation client via les réseaux sociaux devraient avoir un titre plus précis.

    Bien à vous,

  4. Merci pour l’article 🙂
    En effet, le community manager est un nouveau métier du web qui suscite tant d’intérêt de la part des entreprises et des agences web, en quête de la perle rare, le CM aux « Super Skills » pour animer les communautés , parler et faire parler de la marque.
    Alors comment peut-on différencier les bons community managers des mauvais ? Cette question nous ramène à l’établissement d’un ensemble de critères, d’une grille d’évaluation pour mesurer la qualité du Community management et pourvoir ainsi juger du sérieux et de la compétence de la personne qui exerce ce métier.

  5. Pingback: Les enfants pourront apprendre le code dès l'école primaire

Send this to friend

Lire les articles précédents :
5bonnes raisons
5 bonnes raisons de ne pas monter sa start-up

Arnaud Massonnie de fifty-five nous présente les 5 erreurs du startupper... 5 bonnes raisons de NE PAS se lancer dans...

Fermer