Microsoft a complètement embrassé le mouvement open source

La firme de Redmond a plus de contributeurs open source que Google. La politique d’ouverture de Satya Nadella est en train de payer.

bureau-de-codeur-developpeur-informatique-ordinateur

Microsoft a toujours été réputé pour son approche propriétaire, voir anti-open source. Certains se souviennent peut-être encore des propos de l’ancien PDG de la firme de Redmond, Steve Balmer, lorsqu’il s’attaquait à Linux en 2000 : « Linux est un concurrent difficile. Il n’y a pas de société appelée Linux, il n’y a même pas de feuille de route pour Linux (…) Cependant (Linux) a des caractéristiques de communisme que les gens adorent par-dessus tout : c’est gratuit. ».

En 2001, il continuait à critiquer Linux en comparant le système d’exploitation open source à un cancer : « Linux est un cancer qui vient se greffer au sein des propriétés intellectuelles de tout ce qu’il touche ».

Mais petit à petit, Microsoft a changé de politique. Et depuis que les commandes du géant américain ont été confiées à Satya Nadella, on peut même dire que la firme est devenue favorable à l’open source.

En octobre 2014, par exemple, Microsoft a annoncé la mise en open source de son framework .NET. Par la suite, d’autres logiciels ont eu droit au même traitement, pour ne citer que Chakra, Xamarin ou encore Powershell.

La révolution open source de Microsoft

Aujourd’hui, les efforts de Satya Nadella pour embrasser l’open source commencent à porter leurs fruits. En effet, selon des données publiées par GitHub, Microsoft est actuellement l’organisation qui compte le plus de contributeurs open source sur sa plateforme.

Avec 16 419 contributeurs, il se positionne devant Facebook (15 682), Docker (14 059), Angular (12 841) et même Google (12 140).

github-ms

D’ailleurs, Virtual Studio Code, l’éditeur de code de Microsoft, fait partie des repositories ayant le plus de contributeurs.

github-ms

Lors d’une interview avec Fortune, le PDG de GitHub a même déclaré croire en l’engagement de Microsoft dans le mouvement open source. Il a aussi indiqué qu’aujourd’hui, le projet .Net a plus de contributeurs externes que de contributeurs employés par Microsoft.

(Sources : 1 / 2 )

3 commentaires

  1. – Le jour où le format PST sera remplacé par un truc sauvegardable genre maildir
    – Le jour où les produits microsoft en plus d’être dispo sur Mac le seront sous Linux
    – Le jour où les format de fichiers utilisé par microsoft ne seront pas pollué par des trucs spécifique à microsoft (genre ses feuilles de style dans les fichiers xml, …)
    – Le jour où microsoft documentera de manière extensive ses protocoles et set extentions propriétaire pour faciliter l’interopérabilité

    Ce jour là peut être, on pourra parler d’embrassement du mouvement open-source. Pour l’instant, Microsoft n’embrasse rien. Il surf dessus et s’en sert, mais ses contributions ne vont acunement dans le sens du mouvement open-source où tout un chacun peut contribuer à sa guise, ajouter ce qui lui manque ou forker une projet qui ne lui convient pas.

    Si Microsoft avait embrassé le mouvement open-source, alors on aurait les sources de windows Live Mail dans un dépot git. Là on a juste un message qui dit que c’est un produit abandonné. C’est ça embrasser l’open-source. C’est une blague non?

Répondre

Lire les articles précédents :
samsung-focus
Productivité : Samsung veut faire de l’ombre à BlackBerry Hub

Samsung lance un concurrent pour BlackBerry Hub.

Fermer