Microsoft confirme : des comptes e-mails de ses employés ont été hackés

Microsoft a confirmé que certains de ses employés ont bel et bien été hackés par la Syrian Electronic Army, qui a pu accéder à leurs boites e-mails. Le groupe promet des révélations…

SEA1 Microsoft confirme : des comptes e mails de ses employés ont été hackés

Il y a quelques jours, nous avons évoqué l’attaque de la Syrian Electronic Army contre Microsoft. Le groupe hacktiviste syrien était parvenu à prendre le contrôle des comptes Twitter de Microsoft et du support de la Xbox, ainsi que le blog de la firme de Redmond.

Plus tard, le géant américain avait confirmé que ces comptes ont effectivement été hackés, tout en rassurant que le problème a été résolu et qu’aucune donnée d’utilisateurs n’a été affectée.

Mais la Syrian Electronic Army a également posté des e-mails internes de Microsoft pour prouver qu’ils ont aussi réussi à infiltrer la messagerie du géant du software. Aujourd’hui, le site The Verge affirme avoir pu discuter avec un porte-parole de Microsoft qui a confirmé ces faits.

Quelques employés de Microsoft ont effectivement été victimes de piratage et la technique utilisée aurait été celle du « Phishing ». Rappelons juste que d’autres sociétés, comme Reuters ou Viber, se sont déjà fait avoir par la Syrian Electronic Army, toujours via cette technique.

Selon le porte-parole de Microsoft, les comptes compromis auraient déjà été rétablis et aucun compte d’utilisateurs des produits Microsoft n’a été affecté.

Microsoft semble maintenant être la première cible de ce groupe d’activistes numérique. Dès le début de l’année (le premier janvier), la SEA avait aussi piraté le compte Twitter et le Blog de Skype, pour y diffuser des messages anti-Microsoft.

Mais pourquoi la SEA en veut-elle à Microsoft ? Suite à la récente attaque sur les comptes Twitter de Microsoft et du support de la Xbox, un porte-parole du groupe s’était adressé par e-mail au site Mashable pour expliquer ces actions.

Le groupe hacktiviste accuse Microsoft de surveiller des courriers électroniques et de vendre des informations aux agences d’espionnage. Le porte-parole a également promis que des preuves allaient venir. Et effectivement, si la SEA a pu accéder aux boites mails de quelques employés de Microsoft, il est tout à fait possible qu’ils y aient trouvé des dossiers compromettants.

On ne sait pas exactement combien de comptes de chez Microsoft ont été compromis par la SEA. On ne connaît pas non plus la quantité d’information (ni leur importance) que le groupe a pu collecter.

(Source)

Un commentaire

Lire les articles précédents :
Microsoft continuera à mettre à jour Security Essential pour Windows XP

Microsoft vient d’annoncer qu’il va continuer à mettre à jour les produits de sécurité pour Windows XP jusqu’au 14 juillet...

Fermer