Alors que Google garde pour l’instant toute l’attention sur lui grâce à ses Glass, d’autres constructeurs se préparent dans l’ombre et pourraient bien faire parler d’eux. Ces ‘nouveaux’ concurrents sont Microsoft et Samsung.

Actuellement, Google est sur le devant de la scène et semble posséder une longueur d’avance sur la technologie smart glass. Le géant américain a diffusé environ 800 modèles de ses montures et connait ainsi une phase de beta test de grande envergure (voir notre test des Google Glass). Mais les autres constructeurs ne comptent pas laisser le monopole à Google et deux d’entre eux, Microsoft et Samsung, seraient prêts à se lancer sur le marché des lunettes intelligentes dans les six prochains mois.

Les deux futurs concurrents n’ont pas pour autant la même technique d’approche. Samsung va probablement – à l’instar de son comportement de leader sur le marché du smartphone – se comporter comme un constructeur pur diffusant du hardware. Déjà maintenant, les Google Glass contiennent des pièces fournies par l’entreprise coréenne, il est donc fort possible que Samsung produise ses propres lunettes. On pourrait envisager un marché semblable à celui du smartphone : Samsung, constructeur leader, utilisant l’OS de Google. D’ailleurs, selon des sources, l’entreprise aurait commandé des lentilles en Israël.

Glasses Microsoft et Samsung, en route pour les Smart Glasses

Microsoft connait une position plus modérée que son concurrent sur le marché des smartphones et des tablettes. Mais il reste un géant qui a de nombreux partenariats et accords avec différentes grandes marques et entreprises. Il pourrait donc probablement construire des lunettes mais aussi l’OS qu’elles utilisent. La valeur ajoutée pourrait être apportée par des utilisations pour la Xbox et par la mise à disposition du software à d’autres constructeurs, comme pour Windows et Windows Phone.

Pour l’instant encore technologie de niche, les Glass pourraient bien avec le temps devenir de plus en plus grand public.  Sur le même modèle que les smartphones ou les tablettes, on passerait d’un nombre d’utilisateurs faible à un produit courant. Alors, qui de Google, Samsung ou Microsoft dominera ce futur marché ? On pourrait raisonnablement parier sur un tandem Google/Samsung, comme on le voit actuellement pour les téléphones. L’avantage de cette massification : le prix actuel (1500$) descendrait entre 200 et 500$ pour devenir bien plus accessible.

(source)