Microsoft Office 365 s’envole dans le nuage

Microsoft a annoncé hier soir en grande pompe sa nouvelle offre baptisée Office 365 qui met la célèbre suite bureautique dans le nuage tout en apportant un certain nombre de nouveautés.

Une suite bureautique dans le nuage

Le concept n’est pas nouveau et reprend les principales caractéristiques de l’offre Creative Cloud par Adobe : à savoir profiter des dernières versions des logiciels contre un abonnement mensuel ou annuel voire une licence perpétuelle. Oubliez les bons vieux CD-Roms, la suite bureautique Office s’achète et se télécharge maintenant sur Internet.

Et surtout les logiciels qui font partie de la suite tels que Word, Excel ou PowerPoint intègrent pleinement le nuage avec la possibilité de stocker ses données sur son compte SkyDrive, le service de stockage de Microsoft, ou de les enregistrer en local. Une nouvelle fonction présente entre autres dans Word permet de changer de compte afin de retrouver ses propres modèles et documents stockés dans le cloud, c’est le genre de fonctionnalité qui peut clairement simplifier la gestion des documents dans une famille.

Compatible avec de nombreux supports

Question compatibilité, la suite est toujours disponible sur Windows et Mac avec quelques petites subtilités. En effet, les utilisateurs de Windows peuvent utiliser Office 2013 alors que les utilisateurs de Mac OS X doivent pour le moment se contenter d’Office Mac 2011 — où l’intégration de SkyDrive est assez limitée.

Elle est aussi et surtout accessible sur des appareils qui tournent sous Windows 8 ou Windows Phone avec des applications de la suite bureautique préinstallées par défaut sur le système. Ces applications sont évidemment très épurées, à l’image de la dernière version du système d’exploitation de la firme, et proposent même un mode tactile qui permet notamment d’agrandir les menus et autres zones de clics.

microsoft office365 windows8 Microsoft Office 365 senvole dans le nuage

En outre, les logiciels intègrent des fonctions intéressantes de partage sur les réseaux sociaux. Vous souhaitez envoyer un document Word fraîchement tapé sur Twitter et Facebook ? C’est non seulement possible et les internautes n’ont pas besoin de posséder le logiciel pour lire le document.

Les logiciels présents dans cette offre sont en effet disponibles en mode « web apps ». Concrètement, il est possible de créer, modifier ou consulter un document Word, Excel ou PowerPoint en utilisant simplement son navigateur, seules les fonctions les plus basiques de ces logiciels de bureautique sont disponibles mais ces applications web évitent d’installer un quelconque logiciel. Sans oublier la fonction « Office à la demande » qui permet d’utiliser le logiciel en streaming, sans le télécharger donc, sur n’importe quel ordinateur sous Windows 7 ou 8.

Offres aux choix : abonnements ou licences

La principale offre grand public est incontestablement « Office 365 Famille Premium » qui réunit cinq installations de la suite bureautique pour Windows ou Mac dans un seul et unique abonnement à 99 euros par an ou 10 euros par mois. Cette offre, dédiée à un usage personnel uniquement, inclut 20 Go de stockage supplémentaires sur SkyDrive et 60 minutes d’appels par mois sur Skype.

La licence perpétuelle « Office Famille et Étudiant 2013 », toujours limitée à un usage personnel et à une seule installation, ne coûte que 139 euros mais n’a pas les avantages d’un abonnement comme les mises à jour régulières et les avantages SkyDrive et Skype.

Pour les plus sceptiques, il est toujours possible d’essayer gratuitement l’offre Office 365 Famille Premium pendant un mois… à condition d’avoir une carte de crédit.

Je suis pour ma part assez partagé sur cette nouvelle offre, dans la mesure où Microsoft n’invente pas grand-chose en se basant sur le cloud et les réseaux sociaux mais ne fait que se mettre au goût du jour. Google le fait déjà depuis des lustres avec sa suite bureautique mais ne propose certes pas encore d’applications pour les ordinateurs, mais le géant de la recherche est encore devant en matière de mobilité avec son application Google Drive disponible sur Android et iOS alors qu’Office 365 est pour le moment limité à la plateforme Windows.

6 commentaires

  1. Comparer Google Doc avec Office c’est assez osé !

    C’est comme comparer l’éditeur de vidéo de YouTube avec Sony Vegas Pro XI…

  2. Problème: Sachant que 99% des utilisateurs d’Office ne se servent que du 100ième de ce qu’il est capable de faire, est-ce que LibreOffice, totalement GRATUIT, ne leur suffirait pas amplement ?

  3. 10€ par mois c’est beaucoup trop cher pour un usage personnel avec la création peut-être d’un DOC par mois (pour refaire son CV et encore… Linkedin le fait gratuitement). Ce type de logiciel a largement atteint sa maturité, hormis quelques mises en forme il n’y a rien que je fais avec office 2010 que je ne pourrait pas réaliser avec 2007 ou 2003… Bref je ne vais pas payer 10€ par mois quand acheter un logiciel à 100€ tous les 10ans suffit ;)

  4. Certe comme vous l’indiquez rien de nouveau sous le soleil avec office 365 mais cela laisse présager un grand nombres de fonctionnalités futur. La puissance d’office et du cloud ne peuvent qu’être bénéfique

  5. En effet, comparer cette solution à GG doc c’est un peu…bon ;-) L’offre à destination des TPE et PME reste tout de même plus pertinente en termes de fonctionnalités, et même de prix.