Microsoft s’offre la division smartphones et mobiles de Nokia pour 7,2 milliards de dollars

Microsoft a annoncé le rachat de Nokia pour la somme de 7,2 milliards de dollars. Steve Ballmer affirme dans le même message que cette transaction constitue « un grand pas pour le futur et s’inscrit dans la droite ligne des transformations annoncées le 11 juillet dernier ».

microsoft buys nokia

Depuis l’annonce du rapprochement entre Microsoft et Nokia lors du Mobile World Congress 2011, les observateurs regardaient leur montre en attendant ce qui ressemblait fort à une inéluctable suite logique, avec cette question récurrente : Quand est-ce que le géant américain va-t-il racheter le géant finlandais ?

Nous avons donc la réponse : cette nuit, Microsoft a annoncé le rachat de Nokia pour la somme de 7,2 milliards de dollars. Dans un email envoyé hier (5h du matin ici) soir aux employés de la firme, Steve Ballmer, le PDG sortant de Microsoft, annonce le rachat de Nokia’s Devices & Services business, une transaction qui inclut la division smartphones et mobiles, les équipes de design et conception, les unités de fabrication dans le monde, et les équipes opérationnelles, marketing et support. Au total ce sont 32.000 salariés de Nokia qui vont passer directement sous bannière Microsoft.

Ballmer affirme dans le même message que cette transaction constitue « un grand pas pour le futur et s’inscrit dans la droite ligne des transformations annoncées le 11 juillet dernier ».

Lumia et Asha dans le même panier

Outre la gamme Nokia Lumia composée exclusivement de smartphones équipés du système d’exploitation Windows Phone de Microsoft, cet achat concerne également les téléphones « basiques » Asha, ce qui va permettre à Microsoft d’élargir son emprise sur la téléphonie mobile.

Un pari de taille pour les deux firmes, qui n’ont pas su négocier à temps et dans les meilleures dispositions leur place dans le grand chambardement de la téléphonie et de l’internet mobile, et plus particulièrement sur le marché des smartphones, trusté par Apple, Samsung et l’OS Android de Google, qui de son côté s’est également offert un autre constructeur, Motorola.

Que reste-t-il à Nokia ? Trois activités « logiciels, réseaux et services » : l’excellent service de cartographie Here, son infrastructure de réseaux NSN et Advanced Technologies, une branche de licence et développement.

Pour Microsoft, l’objectif est sans grande surprise : fini la marque Nokia, il est fort à parier que les prochains Windows Phone seront signés Microsoft, la société devenant producteur unique du hardware et du software, à l’instar d’un Apple ou d’un BlackBerry (on souhaite cependant plutôt le succès du premier que du deuxième à Microsoft).

Une annonce qui intervient juste avant la sortie du Nokia Lumia 1020 prévue le 2 octobre prochain, un smartphone haut de gamme sur lequel Nokia misait gros, et que la presse commence à recevoir ce jour pour le tester. Nous vous dirons ce que nous pensons du nôtre dans quelques jours.

Donc nous résumons : en quelques semaines nous avons appris la réorganisation de Microsoft, puis le départ prochain de Steve Ballmer, et enfin le rachat de Nokia et probablement la disparition de la marque. Soit un changement de paysage historique. Qui a dit qu’il ne se passait plus rien dans le petit monde de la téléphonie mobile ?

Edit : voir aussi ce diaporama que Microsoft vient de publier

1|30
September 03, 2013
Image: Web


13 commentaires

  1. Je trouve un peu dommage que le nom Nokia ne soit plus apparent à l’avenir.
    Cette marque restait une référence sur les anciens portables.
    C’est vrai que au point de vue de smartphone, ils étaient un peu dépassés.

  2. J’ai l’impression que Microsoft, comme d’habitude diront certains , s’y prend tard. Bien que le smartphone restera sans doute un pilier de notre vie, les investissements devraient plutot se concentrer sur des produits autres comme les montres, les lunettes,… sur lesquels Google, Samsung et Apple se concentrent.
    En gros concentrer son argent sur des produits ou les marges peuvent etre vraiment interessante puisque sans grande concurrence. Les marges sur smartphone commencent a ne plus etre, quand on voit des produits de grande qualité comme le nexus4 a 199€ ou bien des Wiko a 120€, on voit mal pourquoi on paierait plus cher.
    Bon courage tout de meme a Microsoft.

  3. Eric

    @Trance : certes, mais c’est certainement et de loin la partie majoritaire du business de Nokia, celle pour laquelle la marque est connue, le reste est insignifiant, en tout cas pour le grand public. Quand il y aura Microsoft à la place de Nokia sur les smartphones, la marque n’existera plus que sur quelques niches orientées B2B. En termes de personnel cela représente 32.000 salariés sur 57.000 au total qui vont passer sous bannière Nokia.

  4. Nokia, c’était mon premier téléphone. Microsoft, s’ils sont intelligent (c’est loin d’être gagné), devrait peut être conservé la marque Nokia pour la partie mobile car un téléphone Nokia, c’est beaucoup plus porteur qu’un téléphone Microsoft… j’aurais peur d’avoir un écran bleu en pleine conversation ! 😉

  5. Maintenant que Nokia peut se concentrer sur les Cartes avec Here, je me demande si Apple ne va pas vite être interessé pour remplacer Plans par Here, surtout avec la cartographie non connectée, ajoutez un spot de pub Apple nous sommes les premiers à vous proposer tout le monde dans votre main !
    et Ms perdra gros !

    bon reste maintenant que MS va pouvoir proposer son office 365 avec un Lumia offert 🙂 et je pense que les entreprises vont vite y trouver le compte.

    La gamme Asha reste pour moi la plus grande interrogation ? que va t elle devenir et sous quel OS ?

  6. D’après le communiqué, Microsoft continuera à utiliser la marque Nokia pour les mobiles, au moins dans un premier temps :
    Microsoft has agreed to a 10 year license arrangement with Nokia to use the Nokia brand on current Mobile Phones products. Nokia will continue to own and maintain the Nokia brand.

  7. Je suis un fidèle consommateur de Nokia et je viens de changer mon téléphone pour un lumia. Franchement, pour le prix, ça marche vraiment bien. Le mariage Nokia windows phone est un bel exemple d’optimisation car mon lumia d’entrée de gamme n’est pas puissant mais c’est fluide avec windows phone.

  8. MS n’est pas si bête: étant donné son image de géant boiteux, faire disparaitre la marque Nokia au profit de Microsoft risque d’écorner durablement son image.
    En tt cas, le cheval de troie Stephen Elop à réussi son coup.

  9. « C’est vrai que au point de vue de smartphone, [Nokia] était un peu dépassé. »
    « Nokia qui à jamais fait mieux que le 8210 »

    Des mots basés sur du pas-grand-chose. Les Nokia Lumia sont de superbes appareils, robustes, réactifs, rapides, bien pensés et bien finis. Ils ont certes démarrés plus tard que les autres, et ont une boutique d’applis moins fournie, mais ils n’ont pas à rougir de leurs performances face aux iPhones et Androphones.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Le Vietnam censure à son tour les réseaux sociaux

Au Vietnam, il est maintenant interdit d’utiliser les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter pour discuter de l’actualité politique. Le...

Fermer