La période des fêtes de fin d’année approche à grand pas, la tournée du vieux barbu au bonnet rouge débutera dans un peu plus d’un mois et Microsoft compte bien profiter de l’événement pour tirer son épingle du jeu, et pour fourguer un maximum de tablettes sur cette période. Si l’on en croit le très bien informé Paul Thurrott, la firme envisagerait ainsi de vendre pas moins de 16 millions d’ardoises fonctionnant sous Windows 8.x.

microsoft surface pro 21 Microsoft veut nous vendre de la tablette

Windows 8 et Windows 8.1 ont encore du mal à s’imposer sur le secteur. Si le premier est arrivé sur le marché l’année dernière, les deux compères ne détiennent à eux deux que 9% des parts de marché, du moins selon la dernière étude de NetMarketShare. Windows 7, pour sa part, règne en maitre absolu avec 46% des parts de marché, contre (encore) 31% pour Windows XP, 3.63% pour Windows Vista, 3.31% pour OS X et 1.61% pour Linux.

Microsoft doit donc renverser la tendance, et convaincre ses utilisateurs de migrer vers Windows 8.x. Ce ne sera pas chose facile puisque ce dernier se positionne sur deux marchés différents : celui des ordinateurs traditionnels, et celui des tablettes tactiles. La firme va donc devoir jouer sur les deux tableaux, tout en clarifiant son offre. Entre Windows 8, Windows RT, Windows 8.1 et Windows RT 8.1, le consommateur moyen a effectivement tendance à s’y perdre.

Elle va donc nous sortir le grand jeu pour cette fin d’année avec des emplacements privilégiés dans les boutiques spécialisées, une signalétique plus claire, un accompagnement des utilisateurs et un système de bons d’achat offerts à dépenser dans le Windows Store. Cette stratégie aura évidemment un coût et Microsoft compterait ainsi dépenser pas moins de 405 millions de dollars pour booster les ventes de son système, et de ses machines hybrides. A titre de comparaison, l’année dernière, la firme avait attribué 241 millions de dollars à la promotion de son nouveau système d’exploitation.

Mais le véritable problème, pour Microsoft, c’est son image. Le géant américain a énormément fait évoluer son écosystème au fil de ces dernières années mais tout le monde ne s’en est pas encore rendu compte.

Fort heureusement, il ne manque pas d’arguments pour parvenir à ses fins, à commencer par ses nouvelles Surface. Si les précédents modèles n’étaient pas sans défaut, la Surface 2 et la Surface Pro 2 s’en tirent avec tous les honneurs. Je pense notamment à la seconde, qui m’accompagne depuis un peu plus d’une semaine et qui m’a impressionné à bien des égards, et notamment au niveau de son autonomie. Le dernier correctif déployé par Microsoft m’a ainsi permis de tenir pas moins de sept heures sans avoir besoin de raccorder la tablette à une prise secteur, alors même que le précédent modèle ne dépassait pas les quatre heures.

Et il en va de même pour Windows 8.1, un système bien plus simple à appréhender que ses prédécesseur, un système plus accessible pour les néophytes et pour toutes ces personnes qui ne sont pas encore à l’aise avec les nouvelles technologies.

Soit 90% des utilisateurs…

Via