Modération : Twitter bloque le compte de son propre PDG

L’information fait le buzz depuis hier, Jack Dorsey, le PDG de Twitter, s’est fait bloquer son compte durant un instant par le dispositif de modĂ©ration du rĂ©seau de microblogging. Difficile de dĂ©terminer la raison de ce blocage pour le moment, mais cet incident n’a pas manquĂ© de faire rire les internautes.

Twitter et la limite des 140 caractĂšres

Le PDG s’est aperçu que son compte Ă©tait bloquĂ© au moment de s’y connecter et a d’abord cru Ă  un piratage, mais aprĂšs une petite recherche la raison Ă©tait tout autre, le PDG de Twitter Ă  Ă©tĂ© bloqué  par Twitter ! Jack Dorsey a Ă©voquĂ© cette suspension en dĂ©clarant qu’il s’agissait d’une « erreur  interne », dĂ©sormais rĂ©parĂ©e. Les quatre millions de followers du pĂšre de Twitter peuvent donc Ă  nouveau discuter avec lui.

Le PDG de Twitter Ă  Ă©tĂ© bloqué  par Twitter !

AprĂšs les faits, l’homme d’affaires a simplement tweetĂ© sur son compte « just setting up my twttr
again », signifiant : « En train de crĂ©er mon compte twttr… Ă  nouveau », un message qui n’est pas sans rappeler un autre publiĂ© en 2006, puisque c’est le premier tweet publiĂ© par Jack Dorsey aprĂšs le lancement du rĂ©seau de microblogging. Une petite touche d’humour en quelques sortes.

Bug technique, sabotage interne, erreur de manipulation, pour l’instant il est impossible d’en savoir plus. Quoi qu’il en soit, l’histoire a fait rire les internautes, mais aussi le bonheur de ceux qui critiquaient ouvertement le durcissement de la politique de modĂ©ration de Twitter rĂ©cemment. Il semble en effet que Twitter ait fait les frais de sa propre modĂ©ration


Source


RĂ©pondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
cyber-1654709_960_720
Connaissez-vous le bug bounty ?

Le bug bounty est la derniÚre tendance de la cybersécurité, selon Fabrice Epelboin, co-fondateur de la startup Yogosha, à qui...

Fermer