Selon le baromètre des moteurs de recherche d’AT INTERNET, le marché des moteurs de recherche serait dominé par Google à 91.5 %. Une part qui a connu une très légère hausse.

Googleplexwelcomesign Moteurs de recherche : 91.5 % du marché français pour Google

L’étude d’AT INTERNET a été réalisée entre le premier et le 30 septembre 2013. En France, le marché des moteurs de recherche serait dominé de manière indiscutable par le moteur de recherche Google. En effet, 91.5 % des visites concernées par l’étude proviennent du site. Les autres services, comme Bing, Yahoo, Delta-Serch ou ASK ont tous des parts situées entre 0.5 % et 2.6 %. A noter également que la part de Google a connu une très légère hausse de 0.1 %, par rapport à celle du mois d’août.

Le constat est plus ou moins le même chez nos voisins européens. Mais entre l’Allemagne, l’Espagne et le Royaume-Uni, la France semble être le pays le moins « Googlisé ». Par exemple, en Espagne, la part de Google sur les visites est de 95.2 %.

Ces données coïncident avec le récent rapport de Médiamétrie, selon lequel Google est le site le plus visité de l’Hexagone. Elles coïncident aussi avec l’étude réalisée par des chercheurs de l’Université d’Oxford : l’Europe de l’Ouest est dominée par la firme de Mountain View.

Par ailleurs, une autre étude d’AT INTERNET a révélé que 36.0 % du trafic des 19 sites d’actualités français étudiés ont été générés par Google, contre 7.8 % pour Facebook et 1.1 % pour Twitter.

Il est à noter cependant que – contrairement à ce que l’on pourrait imaginer – Google n’est pas prophète en son pays puisque la part de marché du moteur de recherche aux USA n’est « que » de 67%, soit une différence de 23 points.

Précision sur la méthodologie d’AT INTERNET

Pour réaliser cette étude, la firme a compté la répartition des moteurs de recherche sur les visites d’un périmètre de 7 761 sites web. AT INTERNET a pris soins de ne considérer que les sites respectant certains standards et dont l’audience n’est ni « anecdotique », ni « chaotique ».

Pour la France, la société a étudié les visites des sites dont le trafic est majoritairement français et seules les visites françaises ont été prises en compte.

Par ailleurs, il ne s’agit que d’une estimation.

(Source)

Image : By Coolcaesar (Googleplexwelcomesign.jpg) [GFDL or CC-BY-SA-3.0], via Wikimedia Commons