Moteurs de recherche : Bing mise sur ses visuels (interview)

Pour se dĂ©marquer de ses concurrents, Microsoft fait le choix de miser sur le visuel et espĂšre fidĂ©liser ses utilisateurs grĂące Ă  une identitĂ© graphique qui lui est personnelle. A l’occasion du vernissage de l’exposition « Des Clics & DĂ©clics » organisĂ©e par Bing Ă  la Magnum Gallery, nous avons rencontrĂ© Carole Benichou, la responsable marketing de Bing. Interview.

Nous avons eu l’occasion de croiser Carole Benichou, la responsable marketing de Bing, lors du vernissage de l’exposition « Des Clics & DĂ©clics » organisĂ©e par Bing Ă  la Magnum Gallery. Cette exposition prĂ©sentait des photos extraites de la collection « Rivages » d’Harry Gruyaert et des pages d’accueil de Bing.fr.

Voulant se démarquer de ses concurrents, Microsoft fait le choix du visuel et espÚre fidéliser ses utilisateurs à une identité graphique bien trempée. Interview.

Quelle place a le visuel pour Bing ?

carole benichou BingLe visuel a toujours Ă©tĂ© prĂ©gnant pour nous, on a toujours voulu le mettre au cƓur de l’expĂ©rience utilisateur et des photographies illustrent notre moteur de recherche depuis sa naissance. La nouvelle version de la page d’accueil du moteur devrait arriver dĂ©but juillet, plaçant l’image encore un peu plus au centre de l’expĂ©rience utilisateur avec les mĂȘmes visuels beaux, authentiques avec des points de vues toujours insolites.

C’est surtout une porte d’entrĂ©e pour le scrolling, pour une meilleure recherche de visuels, de vidĂ©os (dont le visionnage est facilitĂ© en preview au lieu d’ĂȘtre contraint d’aller sur d’autres sites) autant qu’une nouvelle expĂ©rience pour l’utilisateur.

Comment choisissez-vous les photos ?

« Le visuel a toujours Ă©tĂ© prĂ©gnant pour nous, on a toujours voulu le mettre au cƓur de l’expĂ©rience utilisateur et des photographies illustrent notre moteur de recherche depuis sa naissance. »Nous avons un comitĂ© Ă©ditorial qui dĂ©cide des photos que l’on va mettre par la suite sur Bing pour que le tout ait une certaine homogĂ©nĂ©itĂ©. C’est ce qu’on appelle le « Bing Factor » entre nous pour qu’une photo soit choisie, il faut qu’elle rĂ©ponde Ă  un certain nombre de critĂšres avant de pouvoir ĂȘtre diffusĂ©e sur notre moteur.

Les photos sont toujours du mĂȘme type ?  

Non pas du tout ! Nous avons une belle diversité : des photographies de paysages, d’animaux, certaines sont amusantes, d’autres plus mĂ©lancoliques, le but Ă©tant d’apporter un nouveau point de vue sur un sujet que l’on croise habituellement sans en voir ce qui s’en dĂ©gage.

Pour information, Bing.fr met Ă©galement en avant des Hot Spots quotidiens : la page d’accueil de Bing.fr est Ă©galement un espace d’apprentissage ludique Ă©veillant la curiositĂ© des internautes avec, tous les jours, des informations pratiques dĂ©voilĂ©es sur le lieu oĂč la photo a Ă©tĂ© prise.

Est-ce pour vous un élément différenciant ? Quelles autres nouveautés ?

C’est Ă©videmment un ancrage diffĂ©rent, un parti pris de la marque que nous avons dĂ©cidĂ© de suivre. Cette expĂ©rience visuelle que l’on veut apporter est pour nous un facteur trĂšs important et un vecteur possible de fidĂ©lisation de nos utilisateurs qui y sont trĂšs attachĂ©s.

Pour information, chiffres intĂ©ressants sur ce point issus d’une Ă©tude Bing-IPSOS : En effet, selon l’étude Bing-IPSOS Media CT (novembre 2011), la page d’accueil de Bing est prĂ©fĂ©rĂ©e par 41,2% des rĂ©pondants (vs 38,6% pour le leader), 69,1% des utilisateurs estiment qu’elle a le plus beau design (dont 77,6% pour les moins de 35 ans), et prĂšs de 2/3 des internautes la jugent plus innovante (dont prĂšs de 70% pour les moins de 35 ans).

En ce qui concerne notre nouvelle page d’accueil, nous allons modifier le format de la photo, mettre les liens en bas de page, les rubriques en haut. Le but de cette rĂ©organisation, en plus de l’amĂ©lioration de la recherche, est de faire une place encore plus prĂ©dominante pour nos visuels.

Pensez-vous que cela sera suffisant ?

Quand on regarde attentivement les rĂ©sultats des derniĂšres Ă©tudes, notamment celle d’IPSOS (Ă©tude Bing-IPSOS Media CT, novembre 2011), qui a fait appel Ă  un panel pour comparer leurs expĂ©riences sur les diffĂ©rents moteurs, un sur trois prĂ©fĂšre Bing et 20% ne font pas de diffĂ©rences entre les trois principaux. C’est surtout un marchĂ© de l’habitude qu’on veut casser en proposant quelque chose en plus, et notamment autour du visuel comme l’illustre cette dĂ©marche artistique qui, on l’espĂšre, plaira Ă  nos utilisateurs dĂ©jĂ  prĂ©sents ou Ă  de nouveaux!

Trier par :   Plus rĂ©cents | Plus anciens | Les plus votĂ©s
Invité
fg
9 juillet 2012 17:27

Un marchĂ© de l’habitude. Mignon.
Rien que le Knowledge Graph de Google remet une fessĂ©e Ă  Bing…

Invité
Pierre
9 juillet 2012 17:28

Faire la diffĂ©rence visuellement pour un moteur de recherche ? L’espoir fait vivre comme on dit…

Membre
9 juillet 2012 19:38

Un chose est sûr on se dirige vers un web visuel, maintenant bing est un moteur de recherche, on y recherche plutot un certaine pertinence sur du contenu texte. Il y vraiment quelque chose à faire actuellement sur le web pour reprendre des parts de marché.

Invité
9 juillet 2012 21:25

Avec notre site, on pourrait faire un super moteur de recherche :)

Un major de l’informatique qui mise tout sur des photos de paysage et d’animaux, ça laisse perplexe.

Invité
9 juillet 2012 23:54

Bing a apportĂ© beaucoup de chose sur le domaine de l’image. C’est eux les premiers qui ont mis en place ce systĂšme si agrĂ©able de dĂ©filement d’image au scrolling, avant, google Ă©tait en mode usuel click de page…
Mais Bing pourrait gagner des visiteurs en changeant de politique, en Ă©tant plus strict et plus prĂ©cis sur leur contenu indexĂ©. Ou en faisant plus de pub. Car je pense que pas mal de monde en France commence Ă  ĂȘtre agacĂ© de la toute puissance de google.

Invité
10 juillet 2012 0:15

On oublie trop souvent que Google malgrĂ© les apparences n’est pas tout seul sur le web, et mĂȘme s’il dĂ©tient 85 a 90 % des recherches, les 10 ou 15 % qu’il reste reprĂ©sentent une Ă©norme manne. On ne peut donc nĂ©gliger Bing et consort, surtout qu’ils ne sont pas mort
Bing nous le dĂ©montre une nouvelle fois et il pourrait suffire d’une petite idĂ©e mĂȘme infime pour modifier tout ça

Invité
10 juillet 2012 3:56

Je trouve que Bing devient de plus en plus un bon concurrent de Google et dieu sait qu’il y en plus beaucoup face Ă  ce gĂ©ant. En tout cas bon courage Ă  Microsoft pour leur moteur d’image que j’utilise pour mes Ă©tudes.

Invité

[…] Pour se démarquer de ses concurrents, Microsoft fait le choix de miser sur le visuel et espère fidéliser ses utilisateurs grâce à une identité graphique à part… Entreteien avec Carole Benichou, responsable marketing de Bing…  […]

Invité
10 juillet 2012 10:23

[…] Bing mise sur ses visuels Nous avons eu l’occasion de croiser Carole Benichou, la responsable marketing de Bing, lors du vernissage de l’exposition « Des Clics & DĂ©clics » organisĂ©e par Bing Ă  la Magnum Gallery. Cette exposition prĂ©sentait des photos extraites de la collection « Rivages » d’Harry Gruyaert et des pages d’accueil de Bing.fr. Voulant se dĂ©marquer de ses concurrents, Microsoft fait le choix du visuel et espĂšre fidĂ©liser ses utilisateurs Ă  une identitĂ© graphique bien trempĂ©e. Interview. Quelle place a le visuel pour Bing ? Quel IntĂ©rĂȘt Pour Le RĂ©fĂ©rencement Aujourd’hui ? [Infographie] Editeurs, professionnels du marketing ou agences SEO, nous… Lire la suite »

Invité

[…] Pour se démarquer de ses concurrents, Microsoft fait le choix de miser sur le visuel et espère fidéliser ses utilisateurs grâce à une identité graphique à part.  […]

wpDiscuz
Lire les articles précédents :
L’App Center de Facebook s’ouvre Ă  l’international

Facebook vient d’annoncer que son App Center est dĂ©sormais disponible en Australie, au Canada, en Inde, en Irlande, en Nouvelle-ZĂ©lande,...

Fermer