Moto ne prévoit pas de nouvelles smartwatch

Lenovo Moto, qui propose la montre Moto 360, ne fera plus de smartwatch jusqu’à nouvel ordre.

la-moto-360

Lorsque Google a lancé Android Wear, Motorola (désormais devenu Moto, suite à son rachat par Lenovo) faisait partie des premiers constructeurs à produire des montres connectées sous ce système d’exploitation. Le produit de ce constructeur, la Moto 360, s’était d’ailleurs distingué par son design circulaire et élégant qui a par la suite inspiré certains de ses concurrents.

Mais aujourd’hui, il semblerait que Lenovo Moto soit de moins en moins motivé par ce marché. En 2016, il n’a pas présenté de nouvelle montre connectée. Et il est possible qu’en 2017, il ne le fasse toujours pas.

Selon les bruits qui courent, Android Wear 2.0, la nouvelle version du système d’exploitation pour montres connectées de Google, sortira au début de l’année prochaine. Et le head of global product development du constructeur, Shakil Barkat, a indiqué à The Verge que Moto n’entend pas proposer de nouvelles montres connectées lors du lancement de cette nouvelle version de l’OS, parce que la demande n’est pas suffisamment élevée.

Moto se retire donc temporairement du marché des montres connectées, puisque pour le moment, aucun produit de cette catégorie n’est prévu par l’entreprise dans sa feuille de route annuelle, indique The Verge. Toutefois, le constructeur n’exclut pas un retour, mais pas dans un futur proche.

De son côté, LG y croit encore

En tout cas, LG, qui propose également des montres connectées sous Android Wear, ne partage visiblement pas le point de vue de Lenovo Moto. La société coréenne vient quant à elle de déposer quelques marques, probablement pour sa prochaine génération de montres connectées : « Watch Style », « Watch Pro », « Watch Force » et « Watch Sole ».

L’annonce de Moto Lenovo, qui va suspendre les sorties de nouvelles smartwatch, ne fait que renforcer cette impression que pour le moment, les montres connectées ont du mal à convaincre le public. Hier encore, nous évoquions une rumeur selon laquelle le fabriquant Pebble, qui traverse des difficultés financières, pourrait être racheté (et tué) par son concurrent Fitbit.

(Source)


Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
gong
[Interview] : « j’ai créé cette app car un jour, la moitié des invités à ma soirée sont arrivés à la mauvaise heure »

L'application GONG sort ce jeudi. Jason Lapierre et Alexandre Pereira qui ont contribué au projet ont accepté de nous en...

Fermer