Valve est en pleine recherche pour proposer deux nouvelles expériences de jeu, l’une contrôlée par les yeux et l’autre qui va prendre en compte l’état d’excitation du joueur.

La semaine dernière, Mike Ambinder, psychologue chercheur résident à Valve, a donné quelques informations lors de la Conférence et Exposition du NeuroGaming à San Francisco. L’homme a expliqué que de nouvelles expériences de jeu étaient en plein développement. Celles-ci utilisent les informations envoyées par le corps humain pour modifier le gameplay des jeux. Deux techniques ont été évoquées : l’une utilise les mouvements des yeux et l’autre calcule le niveau de sudation du joueur pour mesurer son excitation.

Le capteur de mouvement oculaire devrait permettre au joueur de pouvoir contrôler un jeu sans aucune manette ni autres mouvements. Une version de Portal 2 (un jeu de puzzle) a été développée en incorporant ce procédé et le résultat s’est avéré être positif. « C’est toujours expérimental, mais ça fonctionne très bien »

Portal2 Mouvements oculaires et excitation du joueur, Valve propose une nouvelle expérience de jeu

L’autre expérience va calculer le niveau d’excitation du joueur en fonction de sa transpiration. Des tests ont été effectués avec Left 4 Dead (un jeu où il faut survivre aux zombies). Les données récoltées par les capteurs sont transmises au jeu et modifient le gameplay. Ainsi, si un joueur est très calme pendant une séquence délicate, tout se passera normalement. Si en revanche il commence à s’exciter, le jeu s’accélèrera et les objectifs devront être réalisés plus vite.

Pour l’instant, aucune information n’a filtré quant à une quelconque sortie de ces nouveaux moyens de jouer. Le prix, la date ou même l’utilisation qui en sera faite demeurent des mystères. Le fait d’inclure le joueur dans l’expérience vidéoludique est une des priorités de Valve et le studio compte aller plus loin s’il le peut. Avec la sortie future de ses gros hits, sa future console (la Piston) et ses nouvelles manières de jouer, l’actualité de Valve est chargée. Nous en apprendrons probablement plus à l’E3.

(source)