Mozilla annonce Science Lab pour mieux faire collaborer le Web et la science

Mozilla a annoncé le projet Science Lab, un outil pour encourager les scientifiques à collaborer avec la communauté de l’Open Web afin de faire mieux cohabiter science et Web.

Selon Mozilla, la science est un peu trop restée à l’époque où l’on écrivait tous ses rapports sur des papiers. Bien qu’Internet et le Web soient des trouvailles de scientifiques, la pratique scientifique ne s’est pas transformée grâce à ses outils comme on a pu le voir dans d’autres domaines comme les médias ou le business. C’est pour contrer cela que Mozilla a annoncé Science Lab (SL) en collaboration avec la fondation Alfred P Sloan. SL est un outil pensé pour rapprocher les chercheurs et la communauté de l’open Web. Mozilla espère qu’ensemble, ils arriveront à transformer la pratique scientifique et à l’amener un peu plus sur le réseau.

Pour diriger ce projet ambitieux, les deux fondations ont fait appel à Kaitlin Thaney, une femme qui a travaillé au sein de Digital Science (qui développe des logiciels au service de la science) et qui a été partie prenante du programme de science Creative Commons. « L’ouverture, la responsabilisation et la perturbation [des choses établies]sont inscrites dans l’ADN de Mozilla. [...] Ils pensent vraiment que nous devrions tous pouvoir innover dans le monde digital, quel que soit votre niveau de compétence technique – que nous devrions être plus que des consommateurs passifs. C’est extrêmement important pour la science, d’autant plus que nous connaissons un écart important entre les compétences de niveau universitaire qui, dans de nombreux cas, démotivent les chercheurs à participer, à innover ou même à continuer de faire de la science. »

MozillaFondation1 Mozilla annonce Science Lab pour mieux faire collaborer le Web et la science

Pour commencer à remplir ses ambitions, SL va se focaliser sur trois points. Premièrement, enseigner une sorte ‘d’alphabétisation numérique’ aux scientifiques afin qu’ils puissent utiliser plus facilement les logiciels qui pourraient leur être utiles. Ensuite, utiliser la communauté de Web ouvert pour apporter de l’innovation et un support aux scientifiques afin qu’ils puissent utiliser le Web pour collaborer entre eux. Enfin, lancer une conversation globale et ininterrompue mêlant tout ce petit monde pour le travail entre tous les acteurs soit optimisé au mieux.

Mozilla lance donc ici une innovation intelligente et intéressante . Mais,même si tous les scientifiques ne sont pas de grands adeptes du Web, il ne faut pas non plus croire qu’ils négligent l’outil. On a pu récemment le voir avec le réseau social scientifique ResearchGate qui compte de nombreux membres et propose aux chercheurs du monde entier d’utiliser le Web pour pouvoir utiliser les recherches de leurs confrères.

(sources [1], [2])

 

2 commentaires

  1. Je pense que c’est une excellente idée, cela pourrait déboucher sur de grandes découvertes web-sciences !