Mozilla offre des téléphones pour booster le développement d’applis sous Firefox OS

Mozilla cherche à développer son Firefox OS en lui associant des applications dédiées. Pour augmenter le nombre de celles-ci, la fondation propose aux développeurs un téléphone gratuit.

En pleine effervescence pour la sortie de son futur OS, Mozilla présente une actualité chargée. Récemment évoquée pour la sortie de la dernière mise à jour de son simulateur pour Firefox OS et pour sa collaboration avec Epic Games, la fondation fait aujourd’hui appel aux développeurs HTLM5.

En quête d’ajouts pour son futur système d’exploitation, Mozilla a décidé d’attirer les développeurs à travailler sous celui-ci en leur offrant un téléphone. Pour l’obtention de celui-ci, il vous faudra soumettre une proposition à Mozilla expliquant en détail l’application que vous voudriez développer pour Firefox OS.

Geeksphone Keon

Si votre suggestion est acceptée, la fondation vous remerciera en vous envoyant gratuitement un Geeksphone Keon. L’appareil présente les caractéristiques suivantes : affichage HVGA 3.5 pouces, processeur S1 Snapdragon 1GHz, 512MB de RAM et appareil photo 3 megapixel. Certes, ce n’est pas la Rolls Royce du smartphone mais cela reste correct pour un appareil gratuit.

L’opération est prévue pour durer jusqu’à la fin du mois ou jusqu’à l’épuisement des stocks si le succès est au rendez-vous. Si le challenge (ou le téléphone) vous tente, il vous suffit de vous rendre ici pour participer. Si vous souhaitez obtenir toutes les informations sur l’appel de Mozilla aux développeurs, allez faire un tour sur le blog.


2 commentaires

  1. Je n’ai pas bien compris de quoi vit exactement Mozzila, c’est une fondation qui se présente comme développant en open source et libre de droit. C’est bien cela non ? Et en même temps ils semblent adopter des stratégies de développement commerciales classiques…

    • Axel-Cereloz on

      C’est une fondation, elle n’a donc simplement pas de but lucratif comme toute entreprise appartenant à l’économie sociale. Mais ce n’est pas parce qu’elle n’a pas de but lucratif qu’elle ne doit pas engendrer des revenus. Je vous renvoie à la longue définition de la fondation si vous voulez creuser un peu plus. 😉

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Le B@nquet du Web, deuxième édition : conférences, networking, ateliers et bons petits plats

Vous faites quoi exactement le 22 mai ? Rien, bien sûr. Ça tombe bien, j'ai un bon plan pour vous...

Fermer