Mozilla pourrait changer de stratégie pour le système d’exploitation Firefox OS

La nouvelle stratégie de Mozilla pour Firefox OS sera d’avantage axée sur la qualité et l’expérience.

Firefox OS pres kit

En 2013, Mozilla lançait son système d’exploitation mobile Firefox OS. Face à la concurrence d’Android et d’iOS, Mozilla entendait se faire une place dans les segments d’entrée de gamme, grâce à des mobiles fabriqués par les partenaires avec des caractéristiques modestes et donc pas trop chers.

Mais aujourd’hui, Mozilla semble être confronté à la dure réalité. A lui tout seul, le prix low-cost ne suffit pas pour conquérir les marchés. De ce fait, si l’on en croit un e-mail du CEO de la fondation qui a été obtenu par CNET, celle-ci a décidé de changer de stratégie pour son système d’exploitation mobile.

Le smartphone à 25 $, c’est fini

En 2014, Mozilla avait dévoilé un projet dont l’objectif est l’arrivée sur le marché de smartphones sous Firefox OS à 25 $.

A l’époque, le projet avait fait le buzz. Mais un an plus tard, celui-ci est abandonné. En effet, d’après les mails, le CEO aurait reconnu qu’ils n’ont pas « vu une traction suffisante pour le téléphone à 25 $ ». Et de ce fait, le projet sera avorté.

Mais il n’est pas uniquement question de ce projet de smartphones ultra low-cost. C’est la stratégie de Mozilla pour son OS qui, semble-t-il, a été révisée. Si autrefois, ils se donnaient comme objectif d’avoir des mobiles abordables, l’idée est maintenant de se concentrer d’avantage sur la qualité. « Nous allons fabriquer des téléphones et des appareils connectés que les gens voudront acheter en raison de l’expérience et non pas seulement le prix », peut-on lire. Pour l’heure, les détails techniques ne sont cependant pas encore connus.

Un support des applications Android

Si le navigateur de Mozilla est maintenant l’un des plus utilisés, ce n’est pas le cas de Firefox OS dans le marché des mobiles, qui est très loin derrière Android et iOS. Mais Mozilla, bien que réaliste, entend toujours se faire une place et afin d’attirer les utilisateurs, il pourrait augmenter la quantité de contenus disponibles pour ceux-ci via le support d’applis Android (une stratégie à la BlackBerry) en plus des applis web natives.

En tout cas, c’est aussi révélé par le mail publié par CNET : « […] nous allons explorer la mise en œuvre de la compatibilité d’applications Android ».

(Source)


Nos dernières vidéos

  • pipoux

    Sortir un smartphone low-cost, c’était voué à l’échec. On attaque toujours un marché par le haut de gamme, puis on descend en gamme. En France, (ou en europe occidentale) ce qui se vend actuellement ce sont les smartphones à 200€ : un écran 5″ 720p, 2 go de ram, 16 go de stockage, une carte sd, un appareil photo 12Mpixels.
    Alors OK pour la compatibilité Android, mais faut muscler les caractéristiques parce que les gens ne veulent pas acheter un smartphone avec des specs de 2010 comme ceux vendus actuellement sous firefox OS

  • Trent

    Bonjour.

    C’est sûr que le secteur du « Très low cost » c’est pas évident :
    1) C’est frustrant pour les graphistes et les développeurs qui sont obligé de faire avec du materiel très bas de gamme.
    2) Les gens ont forcément un préjugé en se disant “C’est un téléphone à 50€, c’est pourri”, qui va également s’applique également au système d’exploitation : « FirefoxOS c’est un OS pour des téléphones de merde ! ».
    Et les développeurs ne conçoivent pas d’applications pour ces téléphones, et ne le feraient pas même si ils prennaient 30% des PDM (On l’a vu notamment avec Symbian).

    Donc, que Mozilla veuille aller vers du haut de gamme, je comprends parfaitement bien (même si je trouve ça dommage parce que le smartphone à 25$ moi j’y croyais).

    En revanche, qu’ils songent à intégrer des applications Android, c’est — à mon avis — une très mauvaise chose :
    1) Parce qu’aujourd’hui ils sont sur des téléphones bas de gamme qui ne vont pas aimer du tout qu’on lance des applications android dans FirefoxOS, ça revient quand même un peu à lancer 2 systèmes en même temps obligés de communiquer entre eux tout le temps (notification, etc).
    Du coup ça va lagguer à mort et ce sera toujours 100 fois moins bien qu’un vrai Androphone (Pas de play store, des applications qui ne marchent pas, etc).
    2) Intégrer des applications Android dans FirefoxOS c’est faire un vrai compromis à la promesse « Un système d’exploitation 100% représenté en HTML/CSS/JS ».
    3), C’est un signal très négatif envoyé aux développeurs actuels d’applications FirefoxOS, « Ne faites plus d’applications pour nous, faites les pour Android et on les lancera ».

    Bref, je suis dubitatif sur cette stratégie. Pour moi si Mozilla devrait rester sur le secteur du très bas de gamme, essayer de rafler complètement le marché avec des smartphone à 30$ puis ensuite essayer d’entrer dans le moyen-haut de gamme.

  • Gourmet

    Cela fait 9 mois que je traîne avec un FFOS sur le Flame.
    Effectivement, on est en 2009. Même mon N9 de 2011 était plus performant. C’est dire !
    En outre, Mozilla nous rebat les oreilles avec l’ouverture mais rien n’est ouvert : il faut des applications signées par Mozilla pour profiter des quelques avantages.
    Et puis y’en a marre : à chaque fois qu’un nouvel Os sort on repart 5 ans en arrière :
    – pas de copier-coller,
    – le lecteur de courriel ne fonctionne pas en TLS avec des certificats autosignés (alors que dans le même temps le firefox de FFOS lui accepte très bien et que tous les lecteurs de courriels du monde acceptent ce fait), le clavier est aussi pourri que celui d’Android (il n’y a qu’un clavier qui fonctionne correctement sur un téléphone c’est celui d’iOS : jamais d’erreur de saisi ; Android est une horreur avec sa barre d’espace trop petite, son apostrophe à côté de celle-ci. Mais bon sang quand l’utilisateur aura-t-il la possibilité de redéfinir son clavier ?).

    De toutes les manières le concept d’OS mobile est dépassé (je l’affirme depuis 2012-2013).
    Il n’existe que pour fermer l’environnement au seul bénéfice des éditeurs.
    Un mobile est un PC depuis au moins 2010.
    Il ne DOIT exister qu’un seul type d’OS pour le grand public celui du desktop.
    Microsoft l’a enfin compris !
    db

  • Gourmet

    A noter que Jolla a choisi d’emblée la compatibilité avec Android afin d’élargir sa base utilisateur. Sinon, qui aurait choisi Jolla (à part, peut-être, les afficionados du N9) ?
    Avec Jolla on a le même souci qu’avec le Flame de FFOS.
    L’OS, Sailfish Os, est plus élaboré que FFOS car il capitalise sur Meego Harmattan.
    Mais le hardware nous ramène à nouveau en 2010.

    Pour en revenir à FFOS, l’interface HTML5/CSS3/JS est une excellente chose. Tous les OS devraient désormais concevoir leur interface graphique de cette manière (MS semble l’avoir compris là encore).
    db

  • Pingback: Firefox OS ne veut plus être un système pour téléphones low-cost | Raimanet()

  • iris

    @PIPOUX
    L’européen gâté oublie toujours un peu vite que l’eau ne coule au robinet pour des milliards de gens; que beaucoup ne savent même pas encore ce qu’est internet, quand à ceux qui le savent, beaucoup n’y ont pas accès directement, et n’auront sûrement jamais l’ADSL que nous connaissons à la maison.
    Mozilla et ses concurrents visent tous les marchés émergents, et tout le monde sait que nos marchés étant saturés depuis longtemps ! Donc pour ma part, la stratégie de la fondation était jusqu’à là cohérente et logique.
    Or ce changement de cap soudain m’inquiète. Je me tape cordialement d’android : mon Firefox OS me convient parfaitement pour ce que j’en fait, et j’en suis très content depuis maintenant deux ans. Quand aux millards de milliards de milliards d’applications poubelles qui trainent chez gogol ou goatsmaker, si les gens ont du temps à perdre, c’est leur problème…
    Là où ca me gêne profondément, c’est qu’une compatibilité android nécessite un retour de java dans le phone, donc une perte de performance, donc un matériel qui devra être plus puissant, donc plus cher, et tout cela pour finalement n’apporter rien de plus ! Le Firefox OS actuel est un bon système qui couvre réellement les besoins du grand public. Même côté jeu, j’étais encore étonné hier de voir un battle tanks en 3D marcher sans problème sur mon mobile qui fête ses deux ans. Mozilla a bien bossé son optimisation – c’est une évidence – et les outils développeurs ont évolué au point d’égaler désormais ceux de gogol !
    Bref, alors que les choses se stabilisent enfin, avec un écosystème cohérent et qui marche, cette compatibilité android me paraît inutile et dangereuse.
    Je peux comprendre qu’il manque certains logiciels pour les power users, mais pour Mme Michu, même un ZTE Open C apporte un outil fonctionnel et suffisant. Quelque part, Mozilla a réussi son pari d’un OS full HTML, et c’est la direction qu’il faut poursuivre.
    L’évolution matérielle est de toute façon naturelle, et apporte déjà des modèles plus costauds (bientôt le ZTE Open L). Mais côté logiciel, si j’avais voulu une compatibilité android, je ne me serai pas emmerdé à attendre des années une alternative intéressante et ouverte, comme l’est aujourd’hui Firefox OS. C’est une mauvaise stratégie que de pousser les gens à consommer dans le pré d’un dictateur.
    Mais le vrai pouvoir final restera toujours au consommateur. Beaucoup de gens en France n’ont toujours pas compris que c’est eux qui ont le pouvoir, via leurs achats, d’influencer le marché et le monde dans la bonne direction. Et ce n’est pas en choisissant la facilité immédiate ou en cédant au bling bling stupide qu’on tirera ce pays vers le haut !

  • Pingback: Mozilla pourrait changer de stratégie pour le système d’exploitation Firefox OS | ARI – Revue de web()

  • Tanouk

    @IRIS : Raaaaaaaaah, mais ouais. Putain, c’est bien rare que je lise des réflexions aussi justes et intéressantes, capables de prendre en compte TOUT LE MONDE.

  • ptikris

    Personnellement, je m’attendais a ce que le Firefox OS “low cost” soit destiné au départ pour les pays pauvres voire très endettés (comme le mien!) et ceux emergents… Cela permettrait a ces pays ou 60% de la population ou moins ne disposent pas d’internet regulierement (entre 3h et 5h par semaine) de se familiariser avec un produit accessible et plus sure (que ceux des chinois) pour moins chere (si on ne veut pas de téléphone en occasion). Vendre des telephones qu’un gamin peut s’acheter de famille modeste voire pauvre peut s’acheter n’est pas flatteur dans un pays industrialisé. Mais pour un pauvre, un téléphone est d’abord fait pour téléphoner quelque soit le prix, les super fonctionnalités, c’est pour passer le temps (surfer,jouer,organiser ses journées)! Le probleme avec le haut de gamme, c’est qu’il faut forcément avoir le truc en plus auxquels on ne penserait pas mais pour lequel l’utilité ou la futilité se revelerait énorme. Mozilla doit renforcer son parc par une stratégie inverse. Proposer le bas puis permettre à l’utilisateur de s’élever vers le haut.

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Avec Android M, Google pourrait généraliser l’usage des scanners d’empreintes digitales

Selon les rumeurs, Google pourrait dévoiler le support natif de l’authentification biométrique sur la prochaine version d’Android, la semaine prochaine.

Fermer