My Startup Story : entrepreneurs, racontez votre histoire

My Start-up Story est un rendez-vous proposĂ© par Patrick Hannedouche, business angel français, qui souhaite donner la parole aux entrepreneurs tout au long de leur parcours du combattant quotidien. Mais discussion avec le principal intĂ©ressĂ© pour en apprendre plus.▶ Toute l’actualitĂ© des drones est sur Smartdrones Quelle est l’idĂ©e de My Startup Story ?  

My Start-up Story est un rendez-vous proposé par Patrick Hannedouche, business angel français, qui souhaite donner la parole aux entrepreneurs tout au long de leur parcours du combattant quotidien.

Mais discussion avec le principal intéressé pour en apprendre plus.

Quelle est l’idĂ©e de My Startup Story ?  

Patrick Hannedouche : My startup Story est une sĂ©rie mensuelle diffusĂ©e sur Business Angel France qui donne la parole Ă  une startup sur une durĂ©e d’un an. L’objectif est double :

  • Se servir d’exemples concrets (comment gĂ©rer ses actionnaires, bien recruter ses collaborateurs
) pour donner des conseils Ă  mes lecteurs qui adorent ça.
  • Donner un coup de pouce Ă  une start-up en la mettant en avant.

Lors de la saison 1 (septembre 2011 – juin 2012), j’ai Ă©tĂ© agrĂ©ablement surpris par l’intĂ©rĂȘt suscitĂ© par la saga Madmagz racontĂ©e par son crĂ©ateur Youssef Rahoui.

Et, fort du succĂšs de la premiĂšre annĂ©e, nous lançons l’appel Ă  candidatures pour la saison 2. Avis aux amateurs !

Pourriez-vous vous présenter en quelques mots ? 

Avec plaisir. Je me qualifie volontiers comme un entrepreneur business angel.

AprĂšs une Ă©cole de commerce (ESSCA Angers), j’ai acquis une bonne expĂ©rience dans la distribution (Carrefour), l’export (Bonduelle) et la direction de PME (Caditel-Telemarket).

En 1990, j’ai crĂ©Ă© ma boite Juste Ă  temps, le partenaire agrĂ©Ă© de la convivialitĂ© au bureau. Nous livrons dans les entreprises les fournitures alimentaires (cafĂ©, biscuits, boissons
) destinĂ©es aux visiteurs, collaborateurs et aux rĂ©unions.

Fort de cette expĂ©rience rĂ©ussie et passionnĂ© d’aventures entrepreneuriales, je suis devenu business angel dans des startups oĂč je peux apporter ma vision, mon expĂ©rience, mon rĂ©seau et du capital.

Je suis administrateur de Paris Business Angels et de RĂ©seau Entreprendre 93.

En 2007, j’ai crĂ©Ă© mon blog Business Angel France pour aider les porteurs de projets de crĂ©ation d’entreprise et amplifier le mouvement des business angels en France. J’y pratique le parler-vrai qui me caractĂ©rise et je m’appuie sur mon expĂ©rience. Et mes colonnes sont ouvertes Ă  toutes celles et ceux qui ont des choses Ă  dire Ă  mon public de startups.

Quels sont les 3 dĂ©tails qui ont une importance primordiale lorsque vous choisissez les sociĂ©tĂ©s oĂč investir ?

J’adore votre question et j’en profite pour me dĂ©voiler en Ă©voquant pour Presse-Citron 5 dĂ©tails pour le prix de 3 tirĂ©s de mon expĂ©rience et de mes gamelles dans mon activitĂ© de business angel.

  • Les locaux de la startup : au-delĂ  du premier contact rapide (pitch, mail) j’aime bien faire le premier rendez-vous physique au sein de l’entreprise. C’est vraiment lĂ  qu’on sent l’ADN de la boite, ainsi que son ambiance et sa maĂźtrise des coĂ»ts. Ainsi, avant d’investir dans Bio Ă  la Une, j’ai beaucoup apprĂ©ciĂ© l’atmosphĂšre de ruche qui rĂ©gnait dans leurs petits locaux sous-louĂ©s Ă  bas prix.
  • La capacitĂ© de vendre du crĂ©ateur : rien de pire pour moi que l’entrepreneur qui me dit ou me fait comprendre que la vente ce n’est pas pour lui et qu’il y a des excellents commerciaux pour ça. En effet, un entrepreneur est en permanence en reprĂ©sentation : recherches de fonds, recrutement des collaborateurs et bien sĂ»r rencontre des premiers prospects nĂ©cessitent l’amour de convaincre. Par exemple, j’apprĂ©cie le comportement de StĂ©phane Castellani le boss de LooknBe qui, avec une formation d’ingĂ©nieur, passe le plus gros de son temps Ă  vendre. Et je peux vous dire, fort de mes 22 ans d’expĂ©rience chez Juste Ă  temps qu’un prospect apprĂ©cie particuliĂšrement quand c’est le crĂ©ateur qui se dĂ©place en personne.
  • L’équilibre de l’entrepreneur : en effet, la crĂ©ation d’entreprise est une course de fonds et si vous n’avez pas en face de vous un crĂ©ateur bien dans ses baskets, vous risquez gros. Ainsi, je suis trĂšs attentif Ă  ce critĂšre et j’aime bien avoir des rĂ©fĂ©rences sur les personnes avec qui je vais m’associer.
  • Pas d’investissement en solitaire : Ă©tant d’une nature trĂšs (trop) enthousiaste, je me trompe souvent en me fiant Ă  ma premiĂšre impression. Alors maintenant je demande toujours l’avis de confrĂšres et je favorise les investissements groupĂ©s avec d’autres angels. Et, avant de me dĂ©cider dĂ©finitivement, je demande toujours l’accord d’Annie mon Ă©pouse qui soit dit en passant est de trĂšs bon conseil.
  • La rĂ©ponse Ă  la question « Qu’est-ce qui pourrait vous faire Ă©chouer ? » Posez-la et vous verrez. Entre ceux qui vous rĂ©pondent « Rien » (il y en a beaucoup) ou « Je ne me suis jamais posĂ© la question », on apprend plein de choses. Heureusement, nombreux sont ceux qui y ont rĂ©flĂ©chi, ce qui prouve leur capacitĂ© de remise en cause et de rĂ©sistance Ă  l’échec.

Trier par :   Plus rĂ©cents | Plus anciens | Les plus votĂ©s
Invité
20 octobre 2012 12:27

Bonjour, Excellent concept. Les histoires des autres entrepreneurs est l’un des meilleurs moyen de comprendre le fonctionnement de sa propre (future) startup. Pour ma part, voici les meilleurs critĂšres pour investir dans une sociĂ©tĂ©s : – Avoir un business model prouvĂ© ! Est-ce que d’autres ont dĂ©jĂ  utilisĂ© le mĂȘme business que nous auparavant. Ont-ils rĂ©ussi ? Quelles sont les problĂšmes qu’ils ont rencontrĂ©s ? Comment les ont-ils surmontĂ©s ? – Ne pas se baser sur des chiffres  »jolis » (comme le trafic, le nombre d’inscrits, etc.) mais plutĂŽt voir une vraie TRACTION. Ca signifie, est-ce que les gens sont prĂȘts… Lire la suite »

wpDiscuz
Lire les articles précédents :
facebook-cadeaux-amis
Facebook se (re)lance dans les cadeaux !

Facebook vient de lancer une nouvelle fonction « Cadeaux » (ou Gifts en anglais) qui permet d’acheter et envoyer de...

Fermer