NBA : des entrainements dopés au GPS

Des équipes de la NBA utilisent actuellement un équipement électronique qui permet d’analyser les mouvements des joueurs avec précision, lors des entrainements, en vue d’améliorer les performances sportives.

 

Nous le savons : les technoslogies numériques peuvent être utilisées pour améliorer les performances sportives des joueurs, surtout lorsqu’il s’agit de sports collectifs. Si vous lisez Smartdrones, vous avez peut-être entendu parler de cette équipe de football américain qui utilise un drone pour que l’entraineur puisse avoir plus d’éléments à analyser, dans le but d’apporter les améliorations nécessaires. Mais les traceurs GPS ont aussi un rôle important à jouer.

Les équipes qui ont décidé d’utiliser cette technologie pour analyser les séances d’entrainement placent un appareil électronique sur les dos des maillots de joueurs. Celui-ci permet de suivre les mouvements de son porteur, les bonds, les sprints, etc. Le système OptimEye, créé par la société australienne Catapult Sport, permet aux équipes d’obtenir de nombreuses données à analyser afin d’optimiser les performances des compétiteurs.

Cette technologie n’est pas nouvelle dans le domaine sportif puisqu’elle est déjà utilisée dans d’autres disciplines. Des équipes de la NFL entre autres, s’en servent déjà. La saison dernière, elle a aussi été utilisée pour contrôler les activités de Jason Kidd. Le joueur relevant d’une blessure, les Knicks ont utilisé le dispositif pour analyser ses accélérations, son agilité et sa puissance. Certaines équipes envisagent déjà de l’utiliser pour les matchs de pré-saison, même si on ne sait pas encore si la NBA va approuver le dispositif.

Le dispositif est équipé d’un GPS de haute précision, d’accéléromètres, de gyroscopes, de magnétomètres, d’une unité de mesure de la fréquence cardiaque, et d’un petit ordinateur. Lors des séances d’entrainement, un petit appareil est également placé sur la balle, alors qu’un outil permet d’avoir une animation 2D représentant le déroulement de l’entrainement en live et d’avoir des statistiques sur la partie.

(Source)


4 commentaires

  1. Le PSG utilise déjà ce genre de technologie depuis plus de 1 an maintenant ainsi que plusieurs grand club européen. L’article est intéressant, cependant il n’y a rien de neuf je trouve, il serait judicieux de se pencher sur les futurs technologies qui pourraient un jour peut être s’intégrer directement aux sports et permettre une plus grand immersion du téléspectateur comme il y en a à l’étude. 😉

  2. @nferon par exemple! Mais également adidas qui travaillait il y a peu sur un ballon équipé d’une puce en son centre capable de calculer la force de frappe (pour le football) la vitesse de rotation, en plus des habituelles technologies que l’on aimerait voir intégrer depuis un moment dans le jeux (notamment pour aider les arbitres) du style GPS, franchiseur de ligne, etc…

    Ensuite, il y a le suivis des sportif en temps réel dans divers sport collectif, qui permettra au coach d’avoir une vision 3D sur une tablette ou autres des déplacements de son équipe et cela depuis divers angles de vu afin de réagir rapidement et d’adapter le jeu. Mais également l’ajout de bracelet pour suivre le rythme cardiaque des joueurs et autres paramètres afin d’éviter les crises cardiaques comme il y a pu en avoir ces dernière années… 🙂

Send this to friend

Lire les articles précédents :
L’Iran veut enseigner « la chasse aux drones » dans ses écoles

L’Iran veut apprendre aux étudiants comment rechercher et hacker les drones intrus dans ses écoles.

Fermer