Ne l’oubliez jamais, vos écouteurs pourraient vous faire perdre l’ouïe

Si vous aussi, vous ne pouvez pas marcher dans la rue sans vos écouteurs (génération « Y » ?), ceci devrait vous intéresser.

Google Play Smartphone musique écouteurs pixabay

L’OMS a publié un nouveau rapport concernent le nombre de jeunes qui risquent de perdre l’ouïe à cause des lecteurs de musique personnels et à l’exposition à des volumes sonores trop élevés durant les événements sportifs et dans les boites de nuit.

Il faut dire que pour la plupart d’entre nous (les jeunes), il est devenu difficile de vivre sans nos smartphones et nos écouteurs. Pourtant, selon cette étude menée par l’OMS dans  des pays à hauts revenus et à revenus moyens, 50 % des jeunes adultes et adolescents de 12 à 35 ans sont exposés à des volumes sonores non sécuritaires à cause des écouteurs (ou plus exactement à cause des lecteurs de musique personnels) et  40 % sont exposés à des volumes potentiellement dangereux durant les événements. Au total, il y aurai ainsi 1,1 milliards de jeunes et d’ados qui sont menacés.

Mais quelle est la limite à ne pas franchir afin de ne pas s’exposer aux risques évoqués plus haut ? Selon l’OMS, pour rester dans la pratique sécuritaire de l’écoute musicale, il ne faut par exemple pas s’exposer à un volume de plus de 85 décibels durant plus de 8 heures ou à volume de plus de 100 décibels durant plus de 15 minutes.

Mais à défaut d’instruments de mesure, vous pouvez au moins tenir compte des avertissements de sécurité, par exemple lorsque vous voulez mettre le volume de vos écouteurs à fond sur certains smartphones.

(Source)


Send this to friend

Lire les articles précédents :
Tinder Plus
Tinder lance une formule payante, avec un prix variant en fonction de l’âge de l’utilisateur

La rencontre premium, à la tête du client.

Fermer