Netflix fait l’acquisition de la série française phare d’Ankama

La série animée Wakfu réalisée par les français d’Ankama gagne une visibilité mondiale vers les 50 millions d’abonnés à Netflix.

Il vous sera impossible de passer à travers l’une des actualités tech majeures de ce mois de Septembre : l’arrivée de Netflix en France.

Mais il n’est pas question de cela aujourd’hui, puisque le lancement sera couvert en long, en large, et en travers la semaine prochaine !

Aujourd’hui, nous parlons du rapprochement de Netflix avec le studio d’animation français : Ankama.

netflix wafku

L’histoire derrière un partenariat

La rencontre entre Netflix et Ankama s’est réalisée en début d’année, lors d’un salon professionnel de vente de programmes.

Olivier Compte, DG d’Ankama, récupère la carte qui a été échangée lors de cette discussion et décide d’envoyer un rapide mail lors d’une sortie familiale au zoo.

Première chose qui le frappe : le vice-president qu’il a contacté répondra 2 minutes plus tard. Avant la fin de la journée, ce sont une quinzaine de mails qui auront été échangés. La discussion se poursuivra quelques semaines plus tard autour d’un déjeuner.

La relation est immédiatement très bonne, facile, à l’américaine : ils parlent la même langue. En effet, Netflix est une boîte d’ingénieurs avec énormément de gens qui viennent du jeu vidéo. Ankama est un groupe transmédia dynamique qui va décliner son univers au travers de séries animées, de jouets, de jeux smartphones et consoles, etc.

L’esprit Netflix et celui d’Ankama auront été le « fit » parfait.

Dernier élément qui finira de convaincre le géant de la SVOD (subscription video on demand) : le 19 Février 2014, Ankama réussira une collecte Kickstarter réalisée pour financer des doublages en anglais de qualité. Malgré un objectif de 80.000$, ce sont plus de 480.000$ qui seront collectés auprès de 5707 backers. Ankama venait de prouver qu’il était capable de motiver une communauté internationale (et notamment américaine) autour de son programme phare. Et si Netflix est connu pour un trait de caractère, c’est son penchant à aimer les chiffres qui viennent corroborer un choix (si vous ne connaissez pas l’anecdote, il faudra que je vous raconte l’histoire du choix de David Fincher et Kevin Spacey pour la série House of Cards grâce à de la big data)
wafku

Wakfu rentre dans la catégorie poids lourd

Netflix fera très vite une offre qu’il sera difficile à Ankama de refuser. En effet, alors que la série animée Wakfu avait connu jusqu’à présent de petites diffusions dans quelques pays d’Europe et d’Asie, le service de SVOD offrait une visibilité à l’internationale dans les 40 pays où Netflix est disponible, ainsi qu’un accès à un potentiel de 50 millions d’abonnés. 

Ankama refusera de divulguer les termes du contrat mais se dira très heureux de signer un partenariat mondial avec Netflix qui durera plusieurs années.

La société basée à Roubaix (Nord de France) est maintenant dans l’expectative : Wakfu sera disponible dès dimanche prochain (14 Septembre). Elle espère ainsi faire connaître sa licence à une large audience et avoir un retour de qualité sur leur série.

Avec cette acquisition, Netflix confirme une nouvelle fois sa volonté de jouer avec les règles imposées par la France. En effet, outre sa décision de respecter la chronologie des médias, Netflix participe à l’économie culturelle locale en aidant une production française à s’exporter dans le monde. Pour Ted Sarandos, Directeur des Contenus de Netflix, cette opération n’a pas vocation à être exceptionnelle :

« En France, le monde de l’animation a une très longue histoire. Les Français sont parmi les meilleurs et les plus innovants dans ce domaine. Nous sommes ravis de travailler avec Ankama pour proposer cette série aux millions d’abonnés Netflix et espérons à l’avenir pouvoir renforcer notre relation avec Ankama et les autres studios d’animation français. » 


4 commentaires

  1. Pingback: Actu/news informatique 8 | Pearltrees

  2. Pingback: Résumé #2014-37 | Bloc-notes

Send this to friend

Lire les articles précédents :
smartwatch sony 3
IFA 2014 : ce que j’en ai retenu

Le salon international de l'électronique grand public IFA se tient à Berlin en ce moment. Voici ce que j'en ai...

Fermer