New York lance une application d’éducation sexuelle

Souvent controversée à cause de l’omniprésence de la religion, la question du sexe chez les jeunes doit obtenir ses réponses. New York a décidé de lancer une application pour contribuer à l’éducation sexuelle.

La ville de New York a décidé d’utiliser la technologie dans l’espoir de sensibiliser les jeunes sur des questions de santé publique. L’application, nommée ‘Teens in NYC Protection+’ (‘Protection+ pour les adolescents de la ville de New York), contiendra des informations pratiques qui pourront aider et guider les jeunes dans leur éducation sexuelle.

Créée par le département de la Santé et de l’Hygiène Mentale de la ville, l’application a été conçue et pensée pour les adolescents. On y retrouvera les bases sur la régulation des naissances, comment être conseillé à ce sujet, comment éviter les MST et se faire dépister et même les emplacements des médecins répartis dans les arrondissements de la ville. Les directions à prendre (en métro) pour rejoindre les divers établissements relatifs à la santé seront également indiquées.

TeensNYC

L’application contiendra aussi des vidéos de jeunes qui discutent de la sexualité et des divers problèmes qui en découlent. Cela peut permettre aux adolescents d’être plus réceptifs et d’éviter la relation professeur/élève.

Bien que certains parents puritains se soulèveront probablement contre ce projet, l’initiative devrait perdurer. Disponible sur iOS et Android via Apple Store et Google Play, ‘Teens In NYC Protection+’ rend l’éducation sexuelle plus accessible et personnelle. La seule question qui se soulève, à mon sens, est : les jeunes à qui s’adresse cette appli possèdent-ils un smartphone et si oui, en ont ils réellement besoin ? Mais ceci est une autre histoire…

(source)


8 commentaires

  1. département de la Santé et … Hygiène Mentale ?!? non mais ils sont complètement à la masse ou quoi ? et après ça on fait quoi ? on remet l’inquisition à la mode ?

    En plus avec Apple qui censure à outrance tout ce qui touche de prêt ou de loin au sexe, ils vont autoriser ce genre d’application ?

    • Axel-Cereloz on

      C’est simplement le nom du département, rien de plus… il ne faut pas s’alarmer pour si peu. C’est une simple application avec des conseils et des informations pour les jeunes il n’y a aucune réquisition de donnée. Je vois mal ce que l’inquisition a à faire la dedans.

  2. L’inquisition c’est simplement pour aller vers un extrême à cause de leur puritanisme omniprésent.

    Et avoir un nom de service « Hygiène Mentale » est plutôt flippant.

    • Axel-Cereloz on

      Je trouve au contraire qu’une telle initiative montre une certaine évolution positive sur les tabous autour du sexe (et montre un recul du « puritanisme »).

  3. Rester à voir si Apple autoriser longtemps cette application vu les censures aberrantes qu’ils ont pu appliquer jusqu’à maintenant.

  4. L’application a le mérite d’exister, c’est déjà bien, car si cela peut permettre à certains ados etc de ne pas se retrouver dans des « ennuis » etc, rien que pour cela, ça vaut le coup!
    Après, la marque du smartphone, le nom du service etc franchement, c’est accessoires, on pense à la santé des enfants en premier non? 😉

  5. Ah enfin les américains deviennent un peu moins coincés ! Si ça peut aider certains jeunes c’est une bonne chose.

  6. L’initiative est pour une fois très bien. Ca donne l’occasion d’avoir des informations sur la sexualité pour des ados qui ont parfois du mal à discuter de ce sujet avec des adultes. Le seul truc triste, c’est que cela montre bien que certains jeune sont obligés de passer par des moyens détournés pour apprendre à se protéger tout ça pour éviter le puritanisme de certains américains

Send this to friend

Lire les articles précédents :
RHex, robot de parkour [Vidéo]
RHex, robot de parkour [Vidéo]

RHex est un petit robot à six pattes créé pour franchir des obstacles. Petit acrobate mécanique, il sait se montrer...

Fermer