Le 21 septembre dernier, Nikon a fait beaucoup de bruit dans le petit monde de la photo en annonçant la sortie imminente de son système 1 : une gamme d’appareils photos à mi-chemin entre le reflex et le compact.

Article rédigé par Antoine Anfroy, éditeur de 1point2vue.com, un site qui traite de la photographie et qui s’adresse tout particulièrement aux débutants, grâce à des cours de photo et de retouche.

Le 21 septembre dernier, Nikon a fait beaucoup de bruit dans le petit monde de la photo en annonçant la sortie imminente de son système 1 : une gamme d’appareils photos à mi-chemin entre le reflex et le compact. Le principe: la technologie d’un compact dans un boîtier à objectifs interchangeables (appareil qu’on appelle hybride).

Pour l’instant deux boîtiers sont disponibles (le V1 et le J1), 4 objectifs et quelques accessoires. Les caractéristiques de ces appareils sont très engageantes mais ce n’est pas tant ça qui m’a marqué que le bruit qu’il y a eu autour de cette annonce. En effet, depuis plusieurs années que je surveille ce qui se passe dans le monde de la photo, je n’ai jamais autant vu d’effervescence autour d’un produit.

Mais d’où vient toute cette agitation autour d’un appareil photo et quel avenir pour ce nouveau concept ?

Préparation sans faille

Qui dit buzz dit montée en pression. Les semaines qui ont précédées l’annonce, des mains géantes ont fait leur apparition dans les grandes villes d’Europe. Paris, Londres, Berlin, Zurick entre autres ont ainsi vu sortir de terre ces imposantes sculptures de mains qui attendaient visiblement quelque chose…

nikon011 Nikon fait du bruit

Pour en remettre une couche, à deux jours de la présentation de ce nouveau produit, Nikon a lancé un compte à rebours qui a laissé tous les photographes dans une attente insoutenable!

Résultat: les réseaux sociaux sont devenus les vecteurs de cette campagne et ont généré une attente autour de ce mystérieux produit. Les sites spécialisés avaient déjà tous plus ou moins prévu la nature de l’annonce. La rumeur d’un appareil hybride Nikon se faisait de plus en plus grande. Comme souvent dans ce genre de cas, des fuites (organisées ?) permettent aux spécialistes d’avancer des hypothèses qui ne sont pas trop loin de la vérité.

Un produit nouveau ?

Certes, cette annonce a remué la communauté de la photo mais ce produit n’est pas nouveau. Il est juste nouveau pour Nikon. De nombreuses marques se sont déjà lancées dans l’aventure de l’hybride: Panasonic (Lumix), Sony (NEX), Olympus (Pen), Pentax (Pentax Q), Samsung (NX). Pas de révolution ici: le produit est nouveau mais le concept existe déjà. Ce n’est donc pas l’arrivée d’une nouvelle technologie qui a attiré autant de monde.

nikon02 Nikon fait du bruit

A mon sens, c’est surtout que la marque s’est posé des questions et a remis en cause le schéma classique reflex/compact pour ajouter une nouvelle offre produit à son catalogue. Imaginez que demain Porsche annonce la sortie d’un monospace: ce ne serait pas le premier constructeur automobile à se lancer mais venant de celui-ci en particulier, ça risque de faire du bruit !

Retombées

Il est encore tôt pour mesurer les retombées de ce coup de pub. D’un point de vue communication, c’est une réussite mais ça ne veut rien dire sur les ventes. Il ne faut pas oublier que la plupart des buzz disparaissent aussi vite qu’ils apparaissent.

Comme il s’agit d’un produit technologique, il faut passer la barrière des avis des sites spécialises. Rien n’est joué, car une mauvaise appréciation se repend très vite. Et il faut dire que les premières remarques ne sont pas très engageantes. D’autant plus que les produits concurrents de ce nouvel appareil ont déjà plusieurs années d’avances.

Autre inquiétude: le marché de l’appareil hybride est encore très jeune. Du coup la cible n’est pas encore vraiment définie. Va-t-il convaincre l’habitué du compact qui recherche plus de qualité, ou l’utilisateur de reflex qui souhaite un appareil moins encombrant ? Comme il fait le pont entre les deux technologies (compact et reflex) l’hybride va devoir prouver qu’il est un bon mélange. Car s’il pioche dans les avantages des deux technologies, il en récupère aussi les limites:

  • Version optimiste: L’hybride, c’est le faible encombrement du compact avec la polyvalence du reflex.
  • Version pessimiste: L’hybride, c’est la complexité du reflex avec la faible qualité de capteur d’un compact.

Quelle version le public choisira ? Aucune idée pour l’instant, seul l’avenir nous le dira…

Que fait la concurrence ?

Nikon a clairement marqué un point. Maintenant, la marque a un coup d’avance (a u moins en terme d’image) sur la concurrence. Pourtant, les autres constructeurs sont tout sauf endormis !

Samsung ajoute un nouvel hybride pour élargir sa gamme NX: le NX200. Malgré des caractéristiques très intéressantes et relativement proches de celles des produits Nikon, le NX200 est plutôt passé inaperçu. A mon avis, c’est un produit qu’il faudra suivre car il est plein de promesses.

De son coté Canon, le concurrent historique de Nikon, prévoit une grande annonce pour le 3 novembre. Pas plus d’information qu’une date et la promesse d’une grande nouveauté (ça ne vous rappelle rien ? :-)). Peut-être que Canon va également se lancer dans l’aventure de l’hybride…

Avec trois gros acteurs de la photo en concurrence (même si rien n’est sûr pour Canon), les prochains mois à venir seront très intéressants par rapport à la viabilité d’un système hybride. Dans tous les cas, un peu de mouvement dans le monde de la photo ne fera pas de mal !