Nokia HERE Transit est désormais disponible sur la gamme Asha, du moins dans certains pays

Après plusieurs semaines passées en version bêta, HERE Transit est désormais disponible sur certains des terminaux de la gamme Asha.

En dehors de leurs courbes harmonieuses, la grande force des Lumia, c’est sans aucun doute leur écosystème. Nokia ne s’est effectivement pas contenté de produire des smartphones tournant sous Windows Phone, la firme finlandaise a ainsi développé une série d’applications utiles, et bien conçues. Des applications comme Nokia Camera, Nokia Musique, Nokia StoryTeller, HERE Maps, HERE Drive ou encore… HERE Transit.

HERE Transit Asha

Cette dernière n’a qu’un seul objectif : vous permettre de trouver votre chemin dans les transports en commun. Et si votre sens de l’orientation est aussi bon que le mien, autant dire qu’il s’agit d’un outil sacrément utile.

D’autant qu’il profite d’une interface claire et d’une ergonomie soignée. Au lancement de l’outil, il suffira ainsi de définir notre lieu de destination et de lancer la recherche pour voir apparaître une série de trajets correspondants. Pour avoir le déroulé précis de l’itinéraire de notre choix, nous n’aurons qu’à taper dessus.

HERE Transit prend en compte les horaires des bus, des métros et des autres moyens de transport, bien sûr, mais il est également capable de déterminer la durée de tous les trajets que nous devrons parcourir à pied. Dans ce cas précis, il pourra même nous guider afin que nous évitions de nous perdre, au travers d’une carte interactive.

Là dessus, nous avons aussi droit à quelques options permettant de sauvegarder un itinéraire, ou de le glisser dans nos favoris.

Seule ombre au tableau, HERE Transit n’est pas encore compatible avec tous les terminaux de la gamme. Pour le moment, il n’est disponible que sur les Asha 500, 501, 502 et 503.

Même chose, pour en profiter, il faut résider en Suisse, en Israël, en Russie, au Danemark, en Norvège, aux Pays-Bas, aux Etats-Unis, au Canada, en Australie, en Espagne, en Finlande, en Hongrie ou en Nouvelle-Zélande. Plutôt restrictif, certes, mais ce n’est que le début et l’application fera peut-être son entrée chez nous dans les semaines ou dans les mois à venir.

Si vous remplissez tous les critères évoqués plus haut, alors il suffit de vous rendre à cette adresse pour télécharger l’application.

(Source)


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Protéger son navigateur des extensions malveillantes avec Chrome Shield

Connaissez-vous vraiment les extensions installées sur votre navigateur ? Êtes-vous certain qu'elles ne chercheront pas à vous jouer un mauvais...

Fermer