Noms de domaines : « .paris » et « .london » débarquent en 2014. Bientôt « .lyon » ?

Les villes commencent peu à peu à se réserver des extensions de noms de domaine. « .paris » et « .london » seront bientôt sur votre barre d’URL.

Presse-citron lyon

Certains d’entre vous ont peut-être eu une légère surprise lorsqu’ils ont vu pour la première fois des adresses peu communes comme thepiratebay.sx ou encore isohunt.to. Mais qu’en sera-t-il pour .paris ou (peut-être un jour) .lyon ?

Comme le web s’agrandit de jour en jour, il devient de plus en plus compliqué de dénicher un nom de domaine attractif et encore disponible lorsqu’on lance un service quelconque. Aussi l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) considère des milliers de demandes de réservations d’extensions de noms de domaine.

En 2013, la ville de Paris avait lancé un appel d’offre pour sélectionner les premiers noms de domaines à porter l’étendard de la capitale française, c’est-à-dire l’extension « .paris ». Ce premier appel d’offre, pour choisir 100 adresses en .paris, concernait les grandes entreprises, les PME, les blogueurs et les associations.

Un autre appel s’adressait aux organisations qui voulaient offrir des services d’intérêt général, avec des termes génériques comme visite.paris ou transport.paris. Pour ces derniers, les noms de domaine seront « délégués pour une durée déterminée ».

En tout cas, les premières adresses avec cette extension parisienne devraient arriver d’ici le deuxième trimestre 2014. Si la résidence à Paris est certainement une condition inévitable pour l’appropriation d’un nom de domaine, on ne connait pas les autres critères qui seront considérés par la ville.

Aujourd’hui, Londres a également annoncé que les adresses « .london » seront vendues à partir du 29 avril 2014. Et selon une étude réalisée par YouGouv sur des petites entreprises londoniennes, il y aurait plus de 200.000 structures qui souhaitent obtenir une adresse avec l’extension .london.

Et si vous vous intéressez aux raisons qui poussent les gens à vouloir obtenir une adresse avec l’extension de leurs villes, l’étude de YouGouv vous apporte peut-être une réponse. Selon celle-ci, 48 % des personnes et organisations interrogées ont répondu qu’ils voulaient avoir une adresse de type MonEntreprise.london car ils sont fiers d’être des entreprises londoniennes. 41 % de ceux-ci estiment qu’ils pourront plus facilement être retrouvés sur internet avec une telle adresse. 27 % ont indiqué qu’ils voulaient augmenter leurs chiffres de vente. En tous cas, Londres semble être plus permissif que Paris.

Notons aussi qu’outre les noms de villes, d’autres extensions avec des noms génériques pourraient également arriver.

Sources : 1/2


6 commentaires

  1. Où comment générer des profits de folie sur des noms de domaines dont le coût réel est largement inférieur à son prix de vente.

  2. Y’a que moi qui imagine que beaucoup de gens vont squatter les .paris pour tout ce qui est online betting en surfant sur la double signification du mot ? Heureusement ça ne marche qu’en français.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Valve lance les Tags Steam, pour offrir une autre lecture de son catalogue aux joueurs

Parce qu'il n'est pas toujours simple de naviguer au sein du catalogue de Steam, Valve vient de lancer un nouveau...

Fermer