(vidéo) La vie vue à travers les lunettes Google Glass

Les Google Glass se dĂ©voilent au travers d’une nouvelle vidĂ©o aujourd’hui et se prĂ©sentent vĂ©ritablement comme un tournant du mobile computing.

Nous vous en parlions encore hier, pour évoquer les premiers développeurs qui avaient eu les Google Glass en main.

Google glisse quelques informations supplĂ©mentaires aujourd’hui (et surtout une vidĂ©o Ă  voir en fin d’article) qui pourraient dĂ©finitivement vous convaincre.

L’occasion de dĂ©couvrir Ă©galement le site web Google.com/glass qui s’habille de quelques sublimes photos de ce que j’espĂšre ĂȘtre notre avenir.

PrĂ©parez-vous donc Ă  commencer vos phrases d’un « Ok glass » pour signaler Ă  vos lunettes que vous ĂȘtes sur le point de lui donner un ordre.

Dire « prends une photo » pour prendre une photo.

Filmer ce que vous voyez.

Partagez en live votre champ de vision en réalisant une Hangout trÚs facilement.

Sans oublier, demander un itinéraire, envoyer un SMS, faire une recherche Google ou Google Translate, etc.

« Shut up & take my money », comme ils disent aux Etats-Unis.


46 commentaires

  1. Je ne vois pas vraiment de vĂ©ritable valeur ajoutĂ©e par rapport Ă  une Go pro. L’argument de voir la tempĂ©rature extĂ©rieure, c’est bof.

  2. Je ne vois pas vraiment de vĂ©ritable valeur ajoutĂ©e par rapport Ă  une Go pro. L’argument de voir la tempĂ©rature extĂ©rieure, c’est bof.

  3. @Ben: quel est le rapport avec le GoPro au juste ?
    GoPro est une camĂ©ra c’est ça ? Ca gĂšre la rĂ©alitĂ© augmentĂ© ? Il y a des API, on peut dĂ©velopper des apps dessus ?

  4. @FolF la rĂ©alitĂ© augmentĂ©e ça fait plus de 10 ans que ça existe. C’est comme les QR code, tout le monde en parle, personne ne l’utilise. Donc argument non recevable. Ensuite, pour les applis. Tu crois que tu vas faire quoi avec l’API ? Ta chasse d’eau va se tirer tout seule aprĂšs avoir filmĂ© ton Ă©tron ? Donc argument non valide. Il reste la fonction camĂ©ra. Et lĂ , oui, je pense que le produit Go pro est bien plus avancĂ© que Gogole Glass.

  5. Valentin Pringuay on

    Hello @Ben : Je ne suis pas d’accord. La rĂ©alitĂ© augmentĂ©e ne sera pas comme le QR code… je pense franchement que celle-ci va exploser dans les 5 ans. Contrairement aux QR codes qui devraient disparaĂźtre au profil du NFC et techno plus riches.

    Pouvoir dire : « quelle est la longueur du pont de brooklyn ? » et voir la rĂ©ponse s’afficher devant tes yeux, vouloir trouver la bouche de mĂ©tro la plus proche et voir concrĂštement celle-ci s’afficher sur tes lunettes (sans devoir sortir ton tĂ©lĂ©phone de ta poche et essayer de t’orienter). Je pense que les Google Glass iront bien plus loin que l’usage Go Pro dont tu parles.

    Et merci @Dot COM pour l’oeil vigilant 😉

  6. Le fait de filmer sans avoir Ă  sortir un camescope ou sont iPhone est vraiment une chose formidable ! Je trouve que sortir du matĂ©riel pour filmer, ça peut parfois nous faire perdre le fil de l’instant prĂ©sent. Bravo Google !

  7. Je pense que ces lunettes, et la rĂ©alitĂ© augmentĂ©e cartonneront … dans X annĂ©es (5 ans me paraissent un peu tĂŽt).

    Il faudra 5 choses:

    1- Un réseau (x)G rapide, fiable, et étendu.
    2- Des abonnements illimités (vraiment illimité) au réseau (x)G abordable.
    3- La gestion des langues AUTRE que l’anglais (pas qu’un Google now soit totalement absent en français par exemple, mais par rapport Ă  la version anglaise … c’est juste le jour et la nuit).
    4- AmĂ©lioration de l’autonomie des supports (ici des lunettes).
    5- Amélioration des bases de données dans le reste du monde (vis à vis des US).

    A ce stade, on aura effectivement des outils vraiments utiles.

    Je vais prendre une exemple:

    Je suis en train de changer l’embrayage de mon Transalp, la doc technique d’un cotĂ©, les mains dans le cambouis de l’autre: Avoir un google Goggles capable de reconnaĂźtre l’Ă©crou que j’ai dans la main et me montrer ou je dois le poser serait juste gĂ©nial.

    Toujours sur mon Transalp, sous la pluie, je cherche le macdo le plus proche: _Quoi de plus pratique que de demander Ă  y aller et voir la carte s’afficher sans avoir Ă  se dĂ©battre avec le casque, les gant et le gps tomtom moto.

  8. Non. Chaque annĂ©e on sort une nouvelle façon d’utiliser la rĂ©alitĂ© augmentĂ©e et chaque annĂ©e c’est un Ă©chec. Moi je n’y crois plus du tout. Personne n’a rĂ©ussi Ă  sortir un produit utile qui sorte de la sphĂšre du gadget.

  9. Pingback: Nous avons regardé à travers les Google Glass | All fields Start-ups & Good Ideas | Scoop.it

  10. c’est bien joli tout ça mais l’article ne fait que prĂ©senter des photos de Google : titre mensonger, donc…

  11. C’est moi, ou l’autofocus est tout pourri ?
    Et sinon qui a envie de se balader 18/24 avec un émetteur récepteur collé au cerveau ?

  12. @Ben: la rĂ©alitĂ© augmentĂ© ça fait peut ĂȘtre des annĂ©es qu’on en parle, que ça se fait Ă  travers les smartphones en cas de dĂ©panne, mais tu n’as jamais eu d’objet portĂ© par un Ă©norme groupe comme Google pour le piloter et pousser Ă  fond le concept.

    Les applications ? Un peu d’imagination, les possibilitĂ©s sont presques infinies. DĂ©jĂ  ils montrent quelques trucs utiles dans la vidĂ©o : le Google Maps Navigation intĂ©grĂ© Ă  ta vue en temps rĂ©el pendant la conduite (dans les faits, rien ne garanti que ça sera autorisĂ© lĂ©galement par contre :D), dans la rue Ă©galement du coup. Tu peux traduire en temps rĂ©el le texte que tu vois. Tu peux identifier des tableaux, des objets en temps rĂ©el. Vois dĂ©jĂ  tout ce que tu peux faire avec Google Goggles puissance 1000. Tu peux imaginer des possibilitĂ©s d’intĂ©gration avec le jeu vidĂ©o. Ce type de lunette comme outil pour les musĂ©es est excellent dĂ©jĂ .

    Evidemment, si tu t’attends a un Ă©norme succĂšs dĂšs la sortie du produit, il y a peu de chance que ça arrive, pourtant la rĂ©alitĂ© augmentĂ© fera bel et bien parti du quotidien de certaines personnes un jour ou l’autre.

    C’est juste que tu es radical dans ton avis sur la rĂ©alitĂ© augmentĂ© et que tu refuses la techno, et du coup tu compares une GoPro avec Glass, pour moi c’est vraiment incomparable, vraiment je capte pas la comparaison. C’est comme si tu me disais qu’Ă  la place d’un smartphone, tu prĂ©fĂ©rerai avoir un appareil photo.

  13. Ça va devenir de plus en plus difficile d’Ă©chapper aux regards indiscrets.

    Les gens s’inquiĂštent d’ĂȘtre fliquĂ©s par l’Ă©tat, mais avec Ă  ce genre d’outils, ils renforcent encore davantage le regard dĂ©jĂ  bien ouvert que l’Etat possĂšde sur la population grĂące Ă  Facebook …

    Pourquoi fliquer les gens, les dĂ©lateurs sont Ă  tous les coins de rue, et ils agissent contre leurs propres intĂ©rĂȘts sans mĂȘme en avoir conscience…

  14. Eric

    @Ben : la premiĂšre idĂ©e qui m’est venue en tĂȘte est Ă©galement la comparaison avec une GoPro, sauf que j’ai un avis complĂštement diffĂ©rent du tien, et justement il ne plaide pas en faveur de GoPro. Avec les Google Glass on pourra bcp plus facilement filmer toute situation naturellement, lĂ  oĂč il faut tout un matos avec la GoPro, la prendre, l’installer, la fixer, etc. Sans compter qu’avec une GoPro on ne voit pas ce qu’on filme. Je vois vraiment ça comme une GoPro sans les inconvĂ©nients d’une GoPro.

  15. Je trouve que c’est une idĂ©e excellente…Non, on ne va pas l’utiliser tout le temps mais c’est tellement dĂ©sagrĂ©able de tenir une camĂ©ra ou son portable Ă  la main lorsqu’on fait une vidĂ©o !
    Concernant la GoPRo, c’est pas super esthĂ©tique !
    Merci pour cet article en tout cas.

  16. Valentin Pringuay on

    @toodee : c’est Ă  comprendre dans le sens : nous avons vu un exemple concret de ce que l’on pourra voir dans nos vrais Google Glass (puisque la premiĂšre vidĂ©o Ă©tait trĂšs « concept »). Mais c’Ă©tait trop long comme titre 😉

    @Alex : Wow, tu vas loin dans la thĂ©orie du complot 😉

    @FolF : bien d’accord avec toi !

  17. Pingback: Nous avons regardé à travers les Google Glass | Pratiques Web 2.0 : Savoir Faire Partager | Scoop.it

  18. Pingback: Nous avons regardé à travers les Google Glass | Atelier Des Possibles | Scoop.it

  19. Je suis aussi dubitatif sur le rĂ©el intĂ©rĂȘt. D’abord parler pour faire une recherche ou prendre une photo c’est pas naturel. Ca va peut ĂȘtre devenir normal d’entendre tout le monde dans la rue parler Ă  ses lunettes pour indiquer un itinĂ©raire ou prendre une photo mais franchement ça me parait trĂšs bloquant (il n’y a qu’a voir l’usage de Siri)

    Par contre si un jour ce genre de gadget se dĂ©veloppe je pense que c’est pas une disparition des QRcode qu’il va y avoir mais une explosion. Avoir une sĂ©quence en rĂ©alitĂ© augmentĂ©e qui se dĂ©clenche ou une app qui se tĂ©lĂ©charge juste en regardant un QRcode, ça va simplifier les choses !

  20. Le touchpad c’est Ă©ventuellement pratique pour prendre une photo. Mais pour lancer une recherche il faudra parler… Ă  moins qu’apparaisse en rĂ©alitĂ© augmentĂ©e un clavier, et dans ce cas on verra des gens gesticuler dans la rue en plus de parler tout seuls 😉

    Plus sĂ©rieusement je trouve le concept gĂ©nial, c’est juste son utilisation qui pose problĂšme. Je ne me vois pas parler Ă  des objets (parler au tĂ©lĂ©phone me demande dĂ©jĂ  un gros effort)

  21. En plus du touchpad, il faudra peut etre compter sur la clavier projetable qui eviterait effectivement de passer pour un malade

  22. Une scĂšne de vie familiale en HD avec une GoPro, mouai pas de grandes utilitĂ© non plus! C’est une Ă©volution. Une Ă©volution ne veut pas dire extinction (les systĂšmes peuvent co-exister et c’est Ă  l’utilisateur de faire le choix du produit suivant ses besoins.
    Perso artisan, j’utilise le Gdrive pour avoir toutes mes docs techniques et faire un dĂ©pannage avec ce produit ce serait pratique (avoir le schĂ©ma en face du problĂšme, dĂ©pannage en chat video avec un technicien…. le reve pour l’artisan et tip top pour le technicien).

  23. Ben au dela d’un aspect ludique c’est dans la securisation des soins/ l optimisation de la production des soins/la prise en charge des « individus » en situation de catastrophe naturelle ou accident que le potentiel d ‘un tel « objet » pourrait rendre service…

  24. @Valentin

    « @toodee : c’est Ă  comprendre dans le sens : nous avons vu un exemple concret de ce que l’on pourra voir dans nos vrais Google Glass (puisque la premiĂšre vidĂ©o Ă©tait trĂšs « concept »). Mais c’était trop long comme titre  »

    rajouter un smiley n’y rajoute rien. Le titre n’avait rien d’ambigu et vous n’avez pas « regardĂ© Ă  travers les Google Glass ». Ainsi, vous n’avez aucune information supplĂ©mentaire Ă  rajouter par rapport Ă  tous autres sites d’informations qui ont traitĂ© le sujet aujourd’hui. Titre mensongĂ© => dommage.

  25. Ouais enfin le doigt sur le touchpad (donc sur les lunettes), ça fait limite « Cyclope » dans X-Men…

  26. En tant que fan de nouvelles technologies, je suis toujours fascinĂ© par ce genre de nouveautĂ©s, mais en effet, j’ai bien peur que ce soit encore un peu tĂŽt pour beaucoup d’utilisateurs. La rĂ©alitĂ© augmentĂ©e n’a toujours pas rĂ©ellement percĂ© dans le jeux vidĂ©o, qui a mon avis est le marchĂ© rĂȘvĂ© pour cette technologie. Alors d’ici a ce qu’elle arrive dans nos salons et jardins… Par contre, d’ici une petite dizaine d’annĂ©es…

  27. Je rejoins ethanol dans cette remarque :

    Et sinon qui a envie de se balader 18/24 avec un émetteur récepteur collé au cerveau ?

    ça n’inquiùte personne ?

    (bon sinon, as said before : take my money !)

  28. @Valentin : dĂ©solĂ© mais ta justification pour le titre est limite quand mĂȘme, j’ai vraiment cru que « vous » (presse-citron) les avait testĂ©es en voyant le titre (dĂ©ception Ă  la lecture) 🙁

  29. Ces lunettes ont l’air sympa, mĂȘme si… pas trĂšs pratique de se trimballer avec ça sur le nez mais bon !

  30. Pingback: Nous avons regardé à travers les Google Glass | Intérêts de l'usage de la réalité augmentée en marketing | Scoop.it

  31. Un nouvel assistant, pour des assistés.

    Je n’arrive pas Ă  aimer l’idĂ©e qu’on doit avoir toujours besoin d’ĂȘtre connectĂ©, que l’info doit nous arriver en continu, qu’on doit avoir sans cesse recours Ă  notre assistant pour vivre, pour se dĂ©placer, pour se faire une opinion, pour… ĂȘtre ?! Ce truc, certains l’auront en permanence avec eux, sur eux, toujours connectĂ©s.
    La question a Ă©tĂ© posĂ© (sur InternetActu je crois) : de quoi nous dĂ©connecte nos tĂ©lĂ©phones ? De quoi vont nous dĂ©connecter ces lunettes ? Du rĂ©el. De nous-mĂȘme. Des autres.
    Les connectĂ©s du smartphone ne se rendent pas bien compte combien ils ressemblent dĂ©jĂ  Ă  des zombies, perpĂ©tuellement absorbĂ©s par ce qui se passe sur l’Ă©cran. En marchant, en voyageant, partout, tout le temps, avec tout le monde. Etre lĂ  sans y ĂȘtre, c’est ce que produit dĂ©jĂ  le smartphone. Ce sera sans doute pire avec ces lunettes.

    Certains passants (c’est plus flagrant quand on n’a pas de smartphone et qu’on regarde encore son environnement) ne savent plus trĂšs bien ce qui se passe autour d’eux. Ils lĂšvent le nez par moment, mais l’essentiel de leur temps est ailleurs. Ils ont dĂ©jĂ  perdu la facultĂ© d’ĂȘtre ici et maintenant.

    DerriĂšre cette innovation, il n’y a qu’un marchĂ© Ă  prendre. C’est celui de notre attention, attention qui est dĂ©jĂ  totalement surexploitĂ©e. Google fait trĂšs fort : en se rapprochant au plus prĂȘt de notre Ɠil, ils seront les premiers Ă  exploiter le peu de temps qu’il nous reste. Ils seront le tout premier filtre entre nous et le monde. Lorsqu’on verra une pub pour une lessive Ă  la TV, Google nous en proposera une autre, celle qui pait le plus. Comme il le fait dĂ©jĂ  aujourd’hui lorsqu’on fait une recherche sur leur moteur. Google veut ĂȘtre entre nous (notre Ɠil ou notre conscience) et le monde. Ils ont trouvĂ© l’arme ultime pour occuper notre dernier espace, celui de notre intimitĂ©.

    Quant Ă  ĂȘtre filmĂ© malgrĂ© soi… c’est un autre sujet…

  32. Et quid des usages pervers qui seront faits de cet outil, notamment en ce qui concerne la vie privĂ©e ??? Ont-il par exemple prĂ©vu quelque chose pour montrer que les lunettes enregistrent ? genre une grosse lumiĂšre rouge devant ? Si demain, 90% des gens portent ça toute la journĂ©e, comment savoir si les gens avec qui on se trouve ne sont pas en train de nous filmer voir mĂȘme de partager en temps rĂ©el avec d’autres personnes… Vous me direz, aujourd’hui, n’importe qui peut le faire avec une camĂ©ra cachĂ©e, un smartphone, un mini-camĂ©scope, etc., mais avouez que c’est quand mĂȘme bien plus compliquĂ© et surtout visible pour l’entourage, sauf pour la camĂ©ra cachĂ©e mais c’est un acte volontaire qui demande une certaine organisation contrairement aux lunettes Google Glass qui pourront tout enregistrer en 1 sec sans effectuer aucun mouvement et sans qu’on se doute de rien. Est-ce que vous vous sentiriez Ă  l’aise de savoir que vos propres amis ou contacts de travail ou tout autre relation sociale vous filme Ă  votre insu et le partage si facilement avec le monde ??? Tout le monde va se mettre Ă  faire super attention Ă  ce qu’il fait et ce qu’il dit lorsque l’on sera en prĂ©sence de personnes portant ces lunettes, alors imaginez le calvaire si 90% des gens en portent constamment dans le futur… on se sentira tous flicĂ© !

  33. Pingback: Nous avons regardé à travers les Google Glass | Great Ads | Scoop.it

  34. Perso je vois plein de possibilitĂ©s qui s’ouvrent Ă  moi Ă  l’aide de ces lunettes. En effet je suis candaulistes et je vais pouvoir voir ce que ma femme fait avec son consentement quand elle est loin de moi… Je serais un voyeur et elle une exhibitionniste. Je ne suis pas sĂ»r que Google apprĂ©cie cette dĂ©rive d’utilisation, mais je sĂ»r que ce sera l’une des utilisations premiĂšres: une utilisation coquine! Qu’en pensez-vous?

  35. Bien qu’adepte des nouvelles technologies (raison pour laquelle je lis ce site), je dois avouer que vous me foutez bien la trouille…

    Vos commentaires unanimement (ou presque) enthousiastes. Je suis donc une « bĂȘte » Ă  part, moi. Car l’idĂ©e de porter ces lunettes, comme dans un film de SF, je trouve ça juste complĂ©tement dĂ©bile, dĂ©solĂ©. L’idĂ©e d’avoir, dans le mĂ©tro, quelqu’un devant moi qui me regarde avec ces lunettes, je pense que s’il est pas trop costaud, j’irai lui mettre mon poing dans la tĂȘte. Car que sera t-il en train de regarder exactement ? Et ne sera t-il pas en train de me filmer ? J’en entends dĂ©jĂ  qui vont me dire « Et alors ?, j’ai rien Ă  me reprocher moi ». C’est juste lamentable.

    Je pense que la CNIL va devoir embaucher si elle veut pouvoir gérer tous les dérapages qui vont découler de ces lunettes.

    Pour ma part, j’espĂšre qu’elles seront interdites en France.

    Question : quand Google (ou autre) sortira un kit stĂ©rile permettant de s’implanter soi-mĂȘme une puce, vous serez aussi emballĂ©s ?

  36. Je ne vois pas vraiment de vĂ©ritable valeur ajoutĂ©e par rapport Ă  une Go pro. L’argument de voir la tempĂ©rature extĂ©rieure, c’est bof.

  37. Eric

    J’ai modifiĂ© le titre, c’est vrai qu’on a un peu abusĂ© sur ce coup, on ne recommencera plus, promis jurĂ© 🙂

  38. Perso je dĂ©pose les outils dans mon sac qd je n’en ai pas besoin.
    Idem pour ce type de produit.
    Tu raccroches ton téléphone et personne écoute ta conversation
    Tu Ă©teins la lumiĂšre et tu es dans le noir
    Les Google glass n’est qu’un nouveau terminal et l’utilisateur se connecte ou pas !

  39. Pingback: Vidéo : la vraie vie à travers les Google Glass | Informatique - Internet veille | Scoop.it

Send this to friend

Lire les articles précédents :
spotify2
Spotify négocie avec les labels pour faire fonctionner son modÚle économique

Spotify a beau ĂȘtre un service de streaming musical extrĂȘmement populaire, il doit sans cesse lutter pour sa profitabilitĂ©. De...

Fermer