Nous sommes de plus en plus nombreux à utiliser Facebook et Twitter pour découvrir l’actualité

De plus en plus de personnes se servent de ces deux réseaux sociaux pour connaitre l’actualité.

Journal actualité pixabay

Si la vocation des réseaux sociaux semblait avant tout de connecter les gens entre eux, ils sont aussi utilisés par un grand nombre d’internautes comme sources de contenus d’actualité.

Et par ailleurs, une étude menée aux Etats-Unis par Pew Research Center montre que le nombre de personnes qui adoptent cet usage des réseaux sociaux Facebook et Twitter, en plus de communiquer avec les cercles, est toujours en hausse.

Ainsi, en 2013, 52 % des utilisateurs de Twitter affirmaient utiliser celui-ci pour se tenir au courant des derniers faits d’actualité, contre 47 % pour Facebook.

Mais l’étude qui a été menée aux USA il y a quelques mois suggère qu’actuellement, nous sommes encore plus nombreux à le faire : 63 % pour Facebook et 63 % pour Twitter.

Dans son rapport, Pew Research Center précise que cette hausse provient de l’augmentation du nombre d’utilisateurs de ces réseaux sociaux qui y tombent sur l’actu et non à la croissance des services en termes de nombre d’utilisateurs actifs.

Et le plus intéressant, c’est que la hausse du nombre d’utilisateurs des réseaux qui ont adopté ces nouvelles habitudes ne concerne pas uniquement la génération Y, mais aussi les utilisateurs âgés de plus de 35 ans.

Après, il semblerait que Facebook et Twitter n’aient pas tout à fait les même spécialités. Ainsi, sur Twitter, les utilisateurs seraient plus susceptibles de voir l’actualité sportive, économique ou encore scientifique (et techno) tandis que sur Facebook, on est plus susceptible de trouver des actus sur des thématiques comme les faits divers, celles concernant les célébrités ou encore la santé.

En tout cas, les réseaux sociaux font de leurs mieux afin d’assurer ce rôle. Twitter propose par exemple depuis un moment l’application Periscope qui permet de diffuser du contenu en direct (et qui pourrait bien révolutionner le journalisme).

Facebook, quant à lui, travaille avec des éditeurs pour héberger les contenus de sources comme Buzzfeed ou le National Geographic sur le réseau social. Et avec la nouvelle fonctionnalité qui va permettre aux utilisateurs de définir ce qu’ils verront en premier sur le fil d’actualité, celui-ci pourrait aussi devenir un incroyable outil de veille.

Cependant, il y a quelques heures j’évoquais une fonctionnalité dangereuse de Facebook qui permet de faire véhiculer facilement une fausse information.

(Source)


Nos dernières vidéos

4 commentaires

  1. En voilà une bonne nouvelle pour les CM médias 🙂 Est-ce que l’étude différencie les moyens d’atteindre ces utilisateurs (organiques vs. sponsored, pages, groupes etc.), les périodes, saisonnalités ? A titre d’exemple, en périodes de congés, il intéressant de voir que les sources de trafic Social continuent de croître lorsque le SEO fléchit légèrement …

  2. Pingback: Frédéric Desfeuillet (fredesf) | Pearltrees

  3. Pingback: Nous sommes de plus en plus nombreux à utiliser Facebook et Twitter pour découvrir l’actualité | ARI – Revue de web

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Commodore PET : image 1
Commodore va revenir avec un smartphone sous Android

Le retour du fils prodigue ?

Fermer