Nouveau : Dronestagram s’ouvre à d’autres photos aériennes

C’est une évolution ou une « ouverture » qui nous titillait depuis quelque temps. Nous l’avons mise en place progressivement, catégorie par catégorie, pour tester.

jumpsuit

Il est donc possible désormais de poster sur Dronestagram des photos et vidéos aériennes réalisées à partir d’autres chose que des drones ou appareils radiocommandés.

Bienvenue à tous les pratiquants d’activités aériennes de basse altitude qui embarquent un capteur d’images avec eux, et on sait qu’ils sont de plus en plus nombreux. Sur Dronestagram on pourra donc publier des photos et vidéos si l’on pratique un loisir comme le basejump, le parachutisme, le planeur, l’ULM, le deltaplane, le cerf-volant (certains pratiquants installent une GoPro sur leur voile), la montgolfière ou encore l’avion de tourisme.
Et d’une façon générale tout ce qui vole entre 50 et 300 mètres du sol et est équipé d’une caméra HD permettant de faire des photos superbes et spectaculaires de notre terre avec une vue d’oiseau.

delta

A ces catégories s’ajoute une autre possibilité : les photos faites à partir d’un avion de ligne, juste après le décollage ou avant l’atterrissage, ce qui est possible depuis quelques mois depuis le changement de réglementation qui autorise l’utilisation d’un smartphone ou d’une tablette en mode avion durant l’intégralité du vol. Certaines trajectoires (exemple : virage au-dessus de Paris après décollage de Roissy ou survol à la verticale de San Francisco ou Los Angeles et boucle sur le Pacifique avant l’atterrissage) permettent si les conditions sont bonnes, de shooter de superbes photos depuis le hublot, mais nous serons très vigilants sur ce point : les photos devront être prises à une altitude peu élevée et ne pas faire apparaître les reflets ou les rebords de la carlingue ou du hublot. Épidémie de torticolis en perspective 🙂

planeur

Cette possibilité coïncidera avec la sortie prochaine de l’application Dronestagram pour iPhone, qui permettra de poster des photos sur le site directement à partir de son mobile. L’app Android devrait suivre en 2015.

Pourquoi cette évolution ? Parce-que nous pensons qu’il est dommage de nous priver de sources d’images « vue d’oiseau’ multiples et variées, qui pourraient contribuer à compléter notre base de avec de superbes images.

Bien sûr, Dronestagram reste focalisé sur son ADN, qui est et restera la photo et la vidéo par drone, d’autant que les nouveautés qui déferler sur le marché en 2015 vont encore fortement faire évoluer l’activité de la photo aérienne et booster les contenus et la fréquentation du site, qui croit chaque jour de façon exponentielle.

Les nouvelles catégories « Autres » sont ici. Elles ne sont pas encore très remplies car nous n’avons pas communiqué à leur sujet, mais cela devrait évoluer rapidement.

Votre parachute est bien plié ? Votre montgolfière gonflée à bloc ? Votre planeur prêt à planer ? Votre caméra armée ? Rendez-vous sur Dronestagram !


3 commentaires

  1. C’est Batman qui va être content depuis le temps qu’il voulait diffuser les vidéos de ses chauves-souris équipées de GoPro

  2. Pingback: SOCIAL NETWORKS / Dronestagram / Actu | Pearltrees

  3. Valentin-Pringuay on

    @LittleCelt : en voilà une bonne idée pour une blague du 1er Avril ! 🙂

Send this to friend

Lire les articles précédents :
black-and-white-clock-hand-890
3 astuces pour publier vos messages au meilleur moment sur les réseaux sociaux

Non, poster vos messages pendant vos nuits d'insomnie n'est pas une bonne stratégie éditoriale.

Fermer