La gamme des MacBook Pro Retina a été mise à jour le 22 Octobre dernier (présentée conjointement avec les nouveaux iPad Air et iPad mini Retina). J’ai pu passer les 3 dernières semaines avec le nouveau MacBook Pro 13 pouces (2,6 GHz), retour d’usage sur cet ordinateur portable haut-de-gamme.

Un peu de contexte personnel

La manière d’appréhender l’utilisation d’un nouvel ordinateur est absolument subjective. En réalité j’ai la conviction qu’elle va être en grande partie modelée par l’historique personnel du testeur. Je vais donc vous parler de moi, non pas pour le plaisir de déblatérer sur ma personne, mais parce que mon expérience me semble assez révélatrice de l’évolution des gammes d’ordinateurs portables signées Apple.

macbook pro Nouveau MacBook Pro ou MacBook Air : le choix impossible ?

J’utilise uniquement MacOSX depuis 2007 (et mon premier MacBook blanc). A l’époque, il s’agissait d’un choix « par défaut » : je voulais un Mac, mais j’étais étudiant… alors j’ai choisi le plus abordable.

Quand j’ai enfin pu choisir une machine uniquement d’après mes besoins, j’ai choisi de prendre un MacBook Air 11 pouces début 2011. L’idée était simple. Écrire des articles et rédiger des mails étaient mes activités principales, je n’avais donc aucunement besoin de la puissance du MacBook Pro. J’avais de plus 4 bonnes heures de transport chaque jour et j’avais besoin de la machine la plus légère possible. Le MacBook Air 11 pouces s’était imposé à moi.

Ce choix aura été fait au prix de certains compromis :

  • Pas de port SD pour récupérer directement mes photographies en reportage (ou besoin d’un accessoire USB > SD)
  • Pas de port Ethernet (ou besoin d’un câble USB > Ethernet)
  • Un petit manque de puissance quand il s’agit de traiter et retoucher des photographies.

J’ai évidemment très régulièrement pesté contre ces petits moments où je ne pouvais pas publier un article en live parce qu’il m’était impossible de transférer mes photographies directement ou de travailler dans un lieu sans Wifi mais proposant des connexions Ethernet. Mais je me disais que ce n’était qu’un faible désagrément face à l’énorme avantage de posséder une machine de 1,06 kg.

macbook pro vs macbook air Nouveau MacBook Pro ou MacBook Air : le choix impossible ?
Photo : Un MacBook Air posé sur un nouveau MacBook Pro.

MacBook Pro Retina 2013

Je n’ai pas regretté une seule seconde ce choix pendant les 3 années de bons & loyaux services (qui se poursuivent encore d’ailleurs) de mon MacBook Air. Et si ce choix était à refaire aujourd’hui… je le referais… ah non, la keynote du 22 Octobre dernier aura été la présentation qui a mis fin à mes certitudes.

Ce nouveau MacBook Pro est fin. Il est léger (1,57 kg) et il possède tout ce qui a pu me manquer sur mon MacBook Air. En plus, il embarque un écran Retina absolument magnifique.

Il intègre un nouveau processeur Intel Haswell qui, s’il ne booste pas drastiquement la puissance de celui-ci, est présenté comme offrant une meilleure autonomie. De ce côté là, les 9 heures annoncées auront été vérifiées lors de mes différents tests, me permettant de traverser une grosse journée de travail sans la crainte de tomber en rade de batterie.

En bref, nous avons affaire à une très belle machine à la finition sans faille, un nouveau format plus transportable que jamais, et toujours les mêmes caractéristiques qui font le plaisir des utilisateurs de MacBook Pro.

Des performances égales à la version précédente ? Certaines voix se sont élevées pour reprocher ce manque d’évolution dans la gamme. Il semblerait qu’Apple a davantage travaillé à la miniaturisation de cette machine, ainsi qu’à lui offrir une meilleure autonomie. Je ne pense honnêtement pas qu’il s’agisse d’un point faible majeur dans le sens où la plupart des acheteurs n’auront pas eu la version précédente entre les mains (il n’y a que les geeks fortunés pour s’acheter un nouvel ordinateur à +1299€ tous les 12 mois).

macbook pro retina Nouveau MacBook Pro ou MacBook Air : le choix impossible ?

Lequel choisir ?

Nous arrivons à l’heure du dilemme. Si vous êtes sur le point de vous acheter un nouveau Mac : faut-il se pencher vers ce nouveau MacBook Pro, prendre le MacBook Air ou se diriger vers le Refurb d’Apple ?

Cela va beaucoup dépendre de vos usages évidemment. Mais si vous penchiez vers un MacBook Air avec le sentiment de devoir sacrifier quelques fonctionnalités pour les besoins de la portabilité, je pense qu’il faudra sérieusement considérer le MacBook Pro. Bien plus fin que son prédécesseur, il reste tout aussi puissant et pourra contenter un très large panel d’utilisateurs.

Vous n’utilisez jamais plus d’Ethernet et de port SD et vos activités ne sont pas gourmandes en ressources, le MacBook Air sera votre choix. A noter que vous pouvez trouver des MacBook Air à partir de 999€ (1099€ pour le 13 pouces) et des MacBook Pro à 1299€, la différence est assez faible quand il s’agit de vous accompagner pour les 4-6 prochaines années.

Et si vous voulez un MacBook Pro mais que la nouvelle finesse de celui-ci n’est pas point crucial, vous pouvez trouver des MacBook Pro de l’ancienne génération à prix intéressant sur le Refurb d’Apple.

Comme je vous le disais plus tôt, ce choix sera très subjectif… cependant Apple vient de rendre cette décision plus difficile en venant combler certains points faibles de la gamme Pro. Il n’est plus possible de schématiser la différence en énonçant que le MacBook Air est une machine de portabilité & que le MacBook Pro est une machine puissante.

Il ne manquerait plus que le prochain MacBook Air soit Retina et plus puissant pour définitivement vous amener à un dilemme impossible à résoudre.