Presse-citron lance une nouvelle section dédiée au coworking : les petites annonces d’offres et de recherche d’espaces de travail à partager, en partenariat avec la startup Bureaux à Partager.

bureaux a partager Nouveau sur Presse citron : la section Recherche de bureaux avec Bureaux à Partager

Nous en avions parlé ici et , et la startup figurait même parmi les finalistes du Trophée Startup Presse-citron 2013. Bureaux à Partager devient partenaire Premium de Presse-citron et nous permet d’ouvrir une nouvelle section dédiée au co-working, ou à la mise en relation des propriétaires de bureaux avec les personne à la recherche d’un poste de travail.

Lancée en 2007 par une personne, qui s’en occupait quelques heures par semaine en marge de son activité professionnelle principale, l’entreprise a connu son véritable départ en 2012, quand Clément Alteresco, son fondateur, a senti que le marché était mûr pour y consacrer un temps plein, et même de recruter des collaborateurs. L’équipe compte aujourd’hui quatre personnes et le site propose plusieurs centaines d’offres de bureaux et espaces de travail dans différentes configurations : open space partagé, espace semi-privé, bureau fermé, ou encore espace indépendant.

Côté modèle économique, c’est du classique puisque Bureaux à Partager fonctionne sur le modèle d’une agence immobilière spécialisée sur le flexible.

Notre nouvelle section Recherche de Bureaux apparait donc dans le milieu du menu de droite sur toutes les pages du site, venant s’inscrire dans le même état d’esprit que notre section Offres d’emploi, réalisée elle dans un partenariat identique avec Remix Jobs. Le widget « Recherche de Bureaux » affiche les dernières offres dans un carrousel qui pointe sur la page http://bureaux.presse-citron.net/, cette dernière donnant accès à l’ensemble des offres en cours.

Nous espérons ainsi donner à nos lecteurs un accès plus direct à un marché en pleine expansion sur un public que nous connaissons bien (les bureaux de Presse-citron sont aussi dans un espace partagé), dont BAP s’affirme comme l’un des leaders.