Objet connecté : Sigfox souhaite lever 500 millions d’euros pour développer son réseau

La French Tech doit être fière de compter en son sein, la start-up Sigfox, qui cherche désormais à rejoindre le club très fermé des « licornes », à savoir les sociétés non cotées en bourse et valorisées à plus d’un milliard.

Samsung investit chez Sigfox

Sigfox a en effet annoncé qu’elle allait faire une levée de fonds de 500 millions d’euros, afin de pouvoir mieux préparer son internationalisation et ainsi connecter de plus en plus d’objets dans le monde.

Sigfox veut lever 500 millions d’euros et connecter l’Antarctique

On se souvient que Ludovic Le Moan, le fondateur de Sigfox, une start-up spécialisée dans les réseaux d’objets connectés, avait déclaré : «  L’enjeu, c’est d’aller vite pour écraser la concurrence avant qu’elle apparaisse ». A l’époque, l’entreprise était parvenue à lever 100 millions d’euros, ce qui était déjà un record pour une jeune pousse française.

Il semble que le PDG n’a pas oublié ses mots et va renouveler l’opération en 2016, en tentant cette fois de lever 500 millions d’euros ! Il faut dire que la pépite de la French Tech a de l’ambition et qu’elle est déjà implantée dans 12 pays différents. Sigfox est en effet parvenu à proposer son réseau dédié aux objets connectés chez différents acteurs et couvre aujourd’hui une vaste zone de 1,2 millions de kilomètres carrés, rien qu’en Europe !

Il y a quelques jours Sigfox révélait vouloir connecter l’Antarctique, afin d’y faciliter le travail des chercheurs. Dans les 6 prochains mois, la start-up françaises connectera 10 grandes villes américaines et son appétit est loin d’être terminé. L’objectif affiché de Sigfox est de proposer le réseau de demain, sur lequel tous les objets pourront se connecter. L’entreprise pourra également connecter des animaux pour faciliter le travail de préservation des espèces, connecter des chercheurs ou des aventuriers afin de suivre leur état de santé en permanence comme en Antarctique justement. Ces 500 millions d’euros permettraient à l’entreprise d’améliorer sa notoriété, la confiance des clients, ses capacités technologiques, l’expansion de son réseau et de faire grossir ses rangs partout dans le monde.

Tous les objets connectés actuels ou à venir pourraient bien un jour être connectés au réseau Sigfox, plaçant ainsi la France en position de leader dans ce secteur en pleine explosion. C’est en tous cas, tout le mal que l’on souhaite à cette société.

Source


Send this to friend

Lire les articles précédents :
shutterstockpassword
Top 25 des pires mots de passe de l’année 2015

Choisir un mot de passe robuste n'est pas toujours simple et certains utilisateurs ne prennent même pas la peine de...

Fermer