OFF Pocket : la coque téléphone anti-PRISM

Une coque téléphone dans un alliage particulier qui empêche sa localisation par les organisations gouvernementales, c’est possible !

Que vous soyez un analyste en cavale, un criminel hautement recherché ou simplement maladivement paranoïaque, vous serez probablement ravi de savoir que votre téléphone n’est pas en train de rapporter votre localisation à une organisation à 3 lettres (que ce soit FBI, NSA, CIA ou KFC). Il semblerait que la technique d’Edward Snowden soit de mettre son téléphone dans le réfrigérateur… il s’agit pourtant d’une méthode qui est loin d’être d’une efficacité sans failles.

C’est pourquoi l’artiste Adam Harvey s’est associé avec la créatrice de mode, Johanna Bloomfield, pour proposer un accessoire qui rendra votre téléphone intraçable et impossible à hacker : le OFF Pocket.

OFF Pocket

Cette case un peu particulière est un mélange de tissu et de métal qui va bloquer le réseau cellulaire, le Wifi, et le GPS. Vous pourriez éteindre votre téléphone me direz-vous ? En réalité, certains composants électronique de votre téléphone peuvent rester actif après l’extinction de votre téléphone, fermeture qui peut prendre plus de 30 secondes à être effective. Vous pouvez ainsi plonger votre téléphone dans cette protection OFF Pocket et être instantanément invisible.

Lancé au travers d’une campagne Kickstarter, la petite équipe recherche 35.000$ pour commencer la production des premières cases qui seront livrées en Octobre prochain (il faut actuellement mettre 75$ +15$ de livraison pour faire l’acquisition d’une OFF Pocket).

Adam Harvey n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il est déjà l’auteur d’un dispositif anti-paparazzi (un flash lumineux apparaître à la place de votre visage), un moyen d’empêcher la reconnaissance de votre visage (en brouillant la reconnaissance avec votre coiffure et du maquillage) ou encore un hoodie anti-drones. Oui… Adam s’attache à trouver des moyens de se dissimuler au maximum de toute surveillance possible et imaginable.

Pour ceux qui ne souhaiteraient pas mettre les 75$ pour rester serein face au traçage de votre téléphone par la NSA, à noter que mettre votre téléphone dans un shaker à cocktail fonctionne plutôt bien. Mais nous sommes bien d’accord, sur le long terme, c’est plutôt grotesque comme case iPhone.


Nos dernières vidéos

11 commentaires

  1. Encore une belle connerie! Et une fois sorti de sa coque, on fait quoi ? De plus en plus Kickstarter devient un piège à cons…

  2. Valentin-Pringuay on

    @zebulon : mais au moins tu sais que tu es « traçable » uniquement aux moments où tu sors le téléphone… ce qui te permet de réfléchir à si oui ou non tu es en lieu sûr quand tu sors le téléphone !

  3. Une boîte à biscuit métallique, ça marche aussi… D’ailleurs, toute cage de faraday devraient être efficace.

    Bon après, sortir son téléphone d’une boîte de biscuits « mère poulard », c’est pas discret, et c’est tout aussi grotesque que le shaker

  4. Un concept qui pourrait se défendre dans cet univers parfois assez décalé où évoluent certains artistes. Pour l’utilité dans le monde réél, cela approche du zéro. La majorité de la récolte d’information par les agences d’espionnage se fait lors des communications.

    A noter que cet étui contient du nickel, matériau cancérigène, connu également comme le métal le plus allérgène.

    Néanmoins, le succès du projet sur Kickstarter est indéniable. 40% de l’objectif atteint en trois jours !

  5. En gros comment transformer un iphone en ipod grace a une coque quoi xD

  6. Vous restez injoignable pendant que votre téléphone reste allumé…. Amazing révolutionnaire. Une autre solution consisterait à ne pas avoir de mobile et cela coute encore moins cher 😉

  7. Clairement inutile oui… par contre un jour ou l’autre il faudra bien trouver une solution si on veut éviter d’être pisté sans arrêt…On se dirige vers un monde de moutons, on est pistés par le biais de tous nos gadgets électroniques, filmés par des caméras de plus en plus nombreuses, des puces de tous genre commence à émerger, elles deviendront bientôt obligatoires pour ceux qui veulent bénéficier de la sécu et autre (vu au states)… plus aucun secret, plus de vie privée… quel bel avenir 🙂

  8. Et oui, et la société s’appropriera cet état de fait au fur et à mesure que les générations passeront. Au final tout le monde trouvera ça normal. Si ça commence pas déjà à être le cas.

    Comme je n’ai pas vraiment le pouvoir de contrôler toutes mes informations (Par exemple : Il suffit d’avoir une relation qui diffuse une information sur toi et voila…), j’étais assez fataliste au début, et maintenant, carrément indifférent.

  9. @Lebonprint @Tugudu Vous pouvez faire le choix et le faire dès maintenant.

    Bien sûr, il est possible de stocker toutes nos données dans le « cloud », raconter tous les détails de notre vie sur Facebook, Twitter, Instagram, etc. Mais il ne faut pas venir se plaindre ensuite que le monde entier est au courant des détails de notre existance.

    L’autre possiblité est de réfléchir à l’information que l’on diffuse. Il est possible de vivre sans compte Facebook. On peut avoir des amis sans passer par Twitter. Il n’est pas indispensable de stocker son carnet d’adresse sur un serveur Microsoft ou Google.

  10. Encore quelques semaines d’intenses brainstorming, et ils devraient nous inventer des systèmes qui permettent de téléphoner quand on en a besoin, mais qui restent absolument intraçables le reste du temps.
    Puisqu’une créatrice de mode s’en mêle, elle pourrait suggérer que les téléphones actuels déforment les poches, et qu’il faut y trouver une solution.
    Ma télécarte, où donc ai-je rangé ma télécarte ?

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Cygan, un impressionnant robot des années 50 mis aux enchères

Un robot qui nous provient des années 50 fait parler de lui car bientôt mis en vente aux enchères. Venu...

Fermer