OnePlus pourrait abandonner son système d’invitations

Vous n’aurez peut-être pas besoin d’invitations pour acheter le OnePlus 3.

ONeplus pixabay

Cela fait maintenant presque deux ans que le constructeur chinois OnePlus vend des smartphones « tueurs de haut de gamme », des mobiles avec des caractéristiques qui se rapprochent des haut de gamme des concurrents comme Samsung ou LG, mais dont les prix sont (parfois deux fois) moins élevés. Bien qu’elle ne fasse pas partie du top 5 des constructeurs de mobiles, l’entreprise OnePlus s’est déjà forgé une réputation grâce à cet aspect-là de ses produits.

Le seul vrai inconvénient des smartphones de OnePlus, c’est qu’il est difficile de les acheter. En effet, pour avoir une idée claire de la demande et pour éviter d’avoir des stocks d’invendus, le constructeur vend des mobiles via un système d’invitations. Cela signifie que jusqu’à présent, lorsque OnePlus sort un nouveau mobile, seuls ceux qui ont une invitation peuvent s’en acheter un.

Normalement, le prochain tueur de haut de gamme de OnePlus (le OnePlus 3) devrait sortir fin juin. Et cette fois-ci, le constructeur pourrait abandonner ce système d’invitations. C’est du moins ce que suggère un tweet de Carl Pei, le PDG de l’entreprise.

« Qui s’attend au retour du système d’invitations ? », lit-on. Par ailleurs, étant donné le lancement un peu raté du OnePlus 2, il serait normal que OnePlus décide enfin d’abandonner ce système. De plus, cette année, la firme chinoise s’attend probablement à vendre plus de téléphones.

Déjà un rendu en ballade sur la toile

A quoi va ressembler le OnePlus 3 ? C’est la question que se posent les fans de la marque chinoise aujourd’hui. Et si le design n’a pas encore été officiellement dévoilé, le célèbre blogueur techno Evan Blass a publié il y a quelques jours un rendu présumé du nouveau tueur de haut de gamme.

Un rendu présumé du OnePlus 3 (Evleaks)

 

Répondre

Lire les articles précédents :
La veste connectée de Google
La veste connectée de Google et Levis, c’est pour 2017

Google et Levis vont commercialiser une veste connectée. Et elle pourrait intéresser les non-geek.

Fermer