Orange Ă©quipera tous les TGV en 4G

La SNCF Ă©voque depuis un petit moment la couverture de son rĂ©seau en 4G et notamment dans les TGV, Orange vient d’installer le trĂšs haut dĂ©bit mobile sur la ligne de TGV Paris – Lyon.

Accélération de l'installation du Wi-Fi dans les gares SNCF

Le dĂ©ploiement de la 4G sur les rĂ©seaux pourrait apparaĂźtre simple, il s’agit en rĂ©alitĂ© d’opĂ©rations longues et difficiles, entourĂ©es de nombreuses contraintes. Orange a d’ailleurs confiĂ© que cela avait Ă©tĂ© un « dĂ©fi technique considĂ©rable ».

Il aura fallu pas moins de 16 mois et 160 techniciens pour parvenir Ă  raccorder toute la ligne Paris – Lyon au rĂ©seau 4G, mais cela fonctionne ! En Ă©voquant le dĂ©fi que reprĂ©sente ce premier raccordement de ligne TGV en France, la SNCF faisait allusion Ă  la partie technique de ce projet.

Le directeur technique d’Orange France a en effet expliquĂ© : « Les antennes installĂ©es le long des lignes ne sont pas sollicitĂ©es la majeure partie du temps, puis tout d’un coup par plusieurs centaines, voire plusieurs milliers de passagers simultanĂ©ment sur un temps trĂšs court puisque le train peut passer Ă  300 km/h ». Orange a donc dĂ» rĂ©flĂ©chir pour adapter ses logiciels Ă  la gestion de ses pics de trafic.

AprĂšs ce premier succĂšs, Orange n’entend pas s’arrĂȘter en si bon chemin et vise dĂ©jĂ  les lignes Paris-Lille et Lyon-Marseille. L’opĂ©rateur a Ă©galement annoncĂ© qu’aprĂšs l’expĂ©rience acquise pour connecter la premiĂšre ligne, il entend connecter l’ensemble des lignes TGV Ă  la 4G. Les connexions dans les trains devraient Ă  terme ĂȘtre nettement plus fiables, avec toutefois un dernier point noir : les tunnels.

Orange s’est fixĂ© des objectifs ambitieux ces derniers mois et les poursuivra dans les annĂ©es Ă  venir, l’opĂ©rateur souhaite couvrir 95% de la population en 4G d’ici 2018. Actuellement, il couvre environ 80% de la population.

Pour terminer, la SNCF a tenu Ă  rappeler que la ligne de TGV Paris – Lyon serait Ă©quipĂ©e du Wi-Fi gratuit dĂšs la fin de l’annĂ©e, mais qu’il fallait attendre de savoir quel opĂ©rateur se porterait volontaire pour proposer ce service en utilisant les infrastructures d’Orange.

Source

11 commentaires

  1. Eric

    C’est en place depuis fin 2015 sur la ligne Paris-Lyon TGV, on a maintenant de la 4G plein pot de gare Ă  gare et ça change vraiment la vie.

  2. Eric

    Et du coup on se demande quel est l’intĂ©rĂȘt et la pertinence d’Ă©quiper les voitures en WiFi comme le prĂ©voit la SNCF

    • N’Ă©tant pas Organge, je serais personnellement bien content d’avoir le WiFi Ă  bord !
      A moins qu’Organge ne prĂ©voie de mettre Ă  disposition des autres opĂ©rateurs son infrastructure 4G, ce qui m’Ă©tonnerait beaucoup Ă  court terme.

      • Donc un opĂ©rateur investi et les autres en profite pour ensuite faire des procĂšs pour position dominante mais en ne dĂ©ployant rien soi mĂȘme…

        Oui le wifi permet un accÚs standard facile et équitable pour tous mais je ne vois pas pourquoi ça serait SFR ou autre qui équiperait les trains en utilisant le réseau Orange.

    • Eric

      ??? Vous avez lu l’article ? « AprĂšs ce premier succĂšs, Orange n’entend pas s’arrĂȘter en si bon chemin et vise dĂ©jĂ  les lignes Paris-Lille et Lyon-Marseille. L’opĂ©rateur a Ă©galement annoncĂ© qu’aprĂšs l’expĂ©rience acquise pour connecter la premiĂšre ligne, il entend connecter l’ensemble des lignes TGV Ă  la 4G. »

      • Oui, j’ai lu, mais il reste toute la partie ouest, non ? Comme le reste dĂ» rĂ©seaux tgv Ă  l’ouest toujours en retard sur Paris Marseille et Paris Lille qui dĂ©sert l’europe.

  3. Pingback: La SNCF dévoile son plan pour équiper 300 rames de TGV à partir de 2017 | Presse-Citron

  4. Pingback: La SNCF dévoile son plan pour équiper 300 rames de TGV d'ici 2017 | Presse-Citron

  5. Pingback: La SNCF dĂ©voile son plan pour Ă©quiper 300 rames de TGV d’ici 2017 - Informatique Chez Vous.com

  6. Pingback: Wifi - veille_technologique_91 | Pearltrees

Lire les articles précédents :
Opera Apps Club Press
Opera veut devenir le Netflix des applications mobiles

Plus de 400 applications normalement payantes seraient déjà inclues dans le catalogue.

Fermer