oRouter : la box qui va protéger votre anonymat avec Tor

Comment protéger son anonymat sur internet quand on n’est pas un geek confirmé ? Avec oRouter, une box qui promet de rendre l’accès au réseau Tor facile comme bonjour. Explications.

WiFi Pixabay

La petite box que Kay Anar et Gilad Shai ont présenté lors de l’évènement TechCrunch Disrupt NY hackaton répond à une problématique : comment utiliser le réseau Tor, juste en branchant un matériel ? Jusqu’à présent, il sera encore nécessaire d’installer un logiciel et d’effectuer quelques configurations.

On rappelle que le réseau Tor est un moyen de rendre les échanges anonymes sur internet. En résumé, le principe est de faire transiter le trafic entre un client et un serveur par un réseau d’autres ordinateurs, ce qui rend alors impossible de savoir qui est à l’origine de celui-ci, au niveau du serveur. Le réseau Tor est par exemple utilisé par défaut sur le système d’exploitation Tail, utilisé par les journalistes qui correspondent avec Edward Snowden.

Mais même si un utilisateur d’internet souhaite protéger son anonymat, il ne saura pas forcément utiliser et configurer le logiciel qui permet de se cacher derrière le réseau Tor. L’idée des développeurs d’oRouter provient d’ailleurs d’une connaissance qui aurait demandé s’il n’existait pas quelque chose qu’il suffirait juste de brancher.

Initialement, l’idée était juste de faire un hack mais Kay Anar et Gilad Shai considèrent maintenant la perspective  de lever des fonds afin de vendre l’invention. Actuellement, le site d’oRouter affiche un compte à rebours qui suggère un lancement officiel dans un futur proche.

Le hardware, qui s’apparente à une Box internet, permet d’utiliser le réseau Tor en utilisant le WiFi, ce qui veut dire qu’il sera également possible de protéger son anonymat lorsqu’on navigue avec des mobiles. oRouter se veut simple, avec zéro configuration à faire pour utiliser le réseau Tor. D’après TechCrunch, le modèle actuelle serait capable de gérer jusqu’à 32 connexions simultanées et changera d’adresse MAC (l’adresse qui est « gravée » sur une carte réseau) toutes les 10 minutes.

(Source)


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Withings Pulse O2 : tracker son activité physique pour être en bonne santé
Withings Pulse O2 : tracker son activité physique pour être en bonne santé

Deux semaines après le lancement du Withings Pulse O2, nous avons passé un peu de temps chez Withings pour vous...

Fermer