Oubliez Call of Duty : TitanFall est LE jeu multijoueur par excellence

Respawn et Electronic Arts comptent imposer TitanFall comme LE nouveau jeu multijoueur incontournable des gamers.

The Boiler House (Old Truman Brewery), un imposant bâtiment dont la cheminée massive rappelle qu’elle a autrefois été une brasserie.

Jeudi 13 Mars à 18:30, à seulement quelques heures du lancement officiel de TitanFall, Respawn et Electronic Arts organisaient un grand lancement qui en disait long sur les intentions de l’éditeur de jeux vidéo.
Bien loin d’un événement pour la presse, le choix a été fait de réaliser un événement pour les gamers.
Le nom des deux marques derrière TitanFall ne sera d’ailleurs jamais prononcé au cours de la soirée et les hôtes de l’événement se présentent comme des employés de Hammond Robotics, la société fictive qui aurait construit les Titans dans le jeu.

titanfall pilotes

Dans la grande salle, une quarantaine de Xbox One sont reliées à autant de télévisions, un casque et une manette posée ostensiblement comme une invitation.
Pas de conférence de presse ou de longs discours, après avoir attiré l’attention avec deux acrobates en habits de pilotes de Titans qui couraient sur les murs, un homme en costume brandé Hammond Robotics et la voix d’un présentateur de boxe, viendra annoncer que la soirée sera l’occasion de faire se rencontrer deux équipes de joueurs chevronnés qui ont déjà écumé la bêta de TitanFall pendant de (trop ?) longues heures.

L’objectif ? Prouver tout le fun des parties en ligne sur le modèle des grandes compétitions d’un Call of Duty par exemple.
Mais plus que cela, TitanFall veut oblitérer la concurrence et s’imposer comme LE jeu des nouvelles compétitions de FPS (First-Person-Shooter, le style du jeu).
TitanFall n’hésite d’ailleurs pas à mettre en avant le fait que le jeu a été créé par des développeurs clés de la franchise Call of Duty.
Titanfall est le premier FPS de la nouvelle-génération de consoles, et il veut véritablement marquer les esprits pour cela.

Rencontrons Abbie Heppe, Community Manager chez Respawn.

titanfall launch party

Presse-Citron : A quoi ressemble le travail d’un community manager pour Titanfall ?

Abbie Heppe : Ce n’est définitivement pas un job où toutes les missions avaient été définies à l’avance. Sur les deux années qui ont été nécessaires à la création de Titanfall, j’ai commencé par mettre en place la présence en ligne du jeu avec un site web, un compter Twitter, etc. L’idée était vraiment pour moi de mettre en place une communauté autour du jeu. Mais j’ai également participé à l’ensemble des phases du jeu comme les bêta tests en interne à la recherche de bugs.
Au final, à mon arrivée, j’étais du genre à parcourir le bureau à chercher ce que je pouvais faire pour aider au mieux l’ensemble des équipes de Respawn… aujourd’hui je n’ai plus le moindre moment de temps libre pour souffler.
Rien que sur ces dernières semaines, j’ai voyagé de Los Angeles à San Francisco, puis Londres, Austin, New York, et de nouveau Londres. C’est un moment crucial pour le lancement du jeu et je passe mon temps à évangéliser dès que je le peux.

Presse-Citron : Electronic Arts publie toujours ses jeux à la fois sur Xbox et Playstation. Pourquoi Titanfall est différent ? Est-ce un choix de Respawn ?

Abbie Heppe : Nous n’avions pas forcément prévu à la base de proposer Titanfall uniquement sur l’une des deux plateformes. Mais Microsoft est venu vers nous très tôt dans la création du jeu alors que nous étions une petite équipe (une quinzaine de personnes). C’était la première fois que nous entendions parler de la nouvelle génération de consoles et les fonctionnalités Cloud de Azure faisaient sens pour nous. Pour une petite équipe comme la notre, c’était une bonne chose de se concentrer sur une plateforme et d’explorer ses avantages au maximum.

Presse-Citron : Titanfall est un jeu 100% en ligne, Respawn ayant ajouté une fine couche d’histoire au dessus de sa version multiplayer. Pourquoi avoir fait ce choix ? Imaginez-vous que de plus en plus de jeux feront le choix de se passer du mode histoire pour proposer un hybride 100% connecté ?

Abbie Heppe : Nous ne savons pas de quoi seront faits les jeux de demain. Cela vaut même pour les prochains jeux Respawn… rien ne dit que nous allons continuer dans cette voie. Il s’agissait d’une expérimentation pour nous. C’était définitivement le meilleur choix pour Titanfall et pour notre studio à ce moment là. Nous voulions proposer un jeu avec une solide expérience multijoueur… pour faire bien, nous avons décidé de nous concentrer sur celui-ci.
Nous avons tout de même testé plusieurs versions solo de Titanfall avant de faire ce choix, qui s’est finalement imposé à nous.


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Popcorn Time : le cauchemar d’Hollywood n’est pas mort

Après l’annonce de son retrait par son développeur, Popcorn Time est repris par quelqu’un d’autre et sera bientôt de retour.

Fermer