Oubliez le paiement NFC, Google teste une solution « mains libres »

Pour le moment, le système de paiement « mains libres » de Google est testé à San Francisco.

Depuis un moment, on ne cesse de parler du paiement mobile comme de la technologie qui va progressivement éliminer le besoin d’avoir une carte bancaire (et donc un portefeuille) avec soi.

Actuellement, le paiement mobile consiste généralement à enregistrer les données de sa carte sur son smartphone, pour qu’il soit possible de payer dans les boutiques en mettant le smartphone en contact avec le terminal de paiement, le plus souvent grâce à la technologie NFC. Les principaux services sont Apple Pay, Android Pay et Samsung Pay (qui ne sont pas encore arrivés en France), mais il en existe d’autres.

Cependant, Google a imaginé un système de paiement appelé Hands Free ou « Mains Libres » (toujours « mobile » certes) qui ne requiert plus l’utilisation des mains pour payer dans les magasins. Donc, il suffit d’avoir son smartphone sur soi et de dire « Je voudrais payer avec Google », sans avoir à le sortir de sa poche ou bien de son sac.

Google Hands Free

Comment ça marche ?

Selon les explications de Pali Bhat, Senior Director, Product Management, sur un blog de Google, ce nouveau système de paiement utilise le Bluetooth LTE, le Wi-Fi et les autres capteurs du smartphone de l’utilisateur pour détecter qu’il se trouve bien dans la boutique où il veut faire le paiement.

Pour procéder à un paiement, l’utilisateur dit qu’il « souhaite payer avec Google ». Le caissier demande alors ses « initiales » et confirme son identité grâce à sa photo de profil sur Hand Free. Et dans certaines boutiques, la vérification de l’identité du client se fait même automatiquement via une caméra et un logiciel de reconnaissance faciale.

L’idée, comme le nom du service l’indique, est qu’on n’ait plus à chercher son smartphone ou sa carte bancaire pour procéder à un paiement. Après, niveau sécurité, un tel système devra encore faire ses preuves. Pour le moment, il n’est disponible que dans une partie de San Francisco, aux Etats-Unis, et chez certaines enseignes, dans le cadre d’un programme pilote.

(Source)

Comments are closed.

Lire les articles précédents :
WhatsApp
Cette nouvelle fonctionnalité de WhatsApp en dit long sur son projet

WhatsApp permet désormais d’envoyer des fichiers PDF.

Fermer