Paintball Picasso, une machine qui rendrait Guillaume Tell jaloux [Vidéo]

Waterloo Labs nous gratifie une fois de plus d’une machine originale : trois marqueurs de paintball capables d’exécuter une série de tirs automatisés.

Les chercheurs de Waterloo Labs aiment proposer des inventions originales. Après la recréation d’une course de Mario Kart version réelle, les scientifiques ont décidé de nous présenter Paintball Picasso, un projet qui mêle paintball, peinture et ‘art’. Le fonctionnement de l’appareil est, sur le papier, très simple : il permet de recréer des motifs digitaux dans la réalité grâce à trois marqueurs -pistolets – de paintball automatisés. Même si les créations graphiques ne sont pas d’une beauté folle, le fonctionnement de Paintball Picasso a de quoi impressionner.

Véritable lanceur de couteaux

Pour faire simple, une image de 50 x 50 pixels est tracée virtuellement. Elle est ensuite transmise au système qui va contrôler les trois marqueurs en fonction de ces informations. Chaque fusil de paintball est monté sur un servomoteur afin d’être automatisé. Le logiciel utilisé pour que Paintball Picasso soit si efficace est LabVIEW. Petit détail : il est possible d’utiliser une webcam afin de détecter une personne et de, à coups de billes de peinture, tracer son contour sans lui tirer dessus.

PaintBallPicasso

Mise en avant scientifique

L’explication donnée ci-dessus est extrêmement simplifiée et je vous invite à regarder la vidéo et à vous rendre sur le site de Waterloo Labs si vous souhaitez connaitre chaque détail de fonctionnement de Paintball Picasso. Même si le projet n’est pas extrêmement utile en soi – les billes de paintball ne permettent pas de tracé précis -, les technologies utilisées sont très intéressantes et les chercheurs arrivent, une fois de plus, à mettre en avant leurs recherches en présentant un système original.

Le site de Waterloo Labs.


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Tout le problème d’Android : seulement 1.8 % des appareils sont sous Kit Kat 4.4

Alors que la nouvelle version d'Android (Kit Kat) a été présentée au mois d'octobre 2013, seulement 1.8 % des terminaux...

Fermer