Paris Demo Day : un nouveau rendez-vous emblématique pour les start-ups et investisseurs

Les 44 start-ups françaises avaient chacune 5 minutes pour convaincre dans ce bel événement porté par 50 Partners, Le Camping et Microsoft Ventures.

La Mairie du IVème arrondissement accueillait ce lundi un événement pour le moins atypique. Nous vous l’annoncions déjà il y a deux semaines, Presse-Citron était partenaire d’un événement rassemblant de multiples acteurs de l’écosystème et notamment Microsoft Ventures, 50Partners et le Camping. Un très vif intérêt a très vite accueilli ce rendez-vous qui bousculait les codes établis. Outre la pluralité des acteurs derrière celui-ci, une scène était réservée pour permettre aux investisseurs de pitcher devant les start-ups : un renversement de vapeur pour un public habitué à être séduit plutôt qu’à séduire.

robert scoble brian solis valentin pringuay

Mais le coeur de l’événement, c’était tout de même la présence de 44 start-ups venues pitcher devant une salle comble et un jury prestigieux.

Je me suis donc retrouvé aux côtés de Robert Scoble (Rackspace Hosting), Brian Solis (conférencier, auteur et analyste chez Altimeter Group), Jeff Clavier (SoftTech VC) et Matthew Brezina (co-fondateur Xobni et Sincerely) pour la matinée, puis de David Hornik (August Capital), Chris O’Brien (VentureBeat) et Ricardo Schaefer (Seedcamp). Des personnes impressionnantes avec qui partager un jury, mais très sympathiques et abordables… très à l’écoute des pitchs start-ups.

Au terme de ce double marathon de pitchs, ce sont 2×3 start-ups qui se sont démarquées pour recevoir la reconnaissance de leurs pairs (et leurs places pour LeWeb) : Pili Pop, Artips, Airdoc Solutions, Evergig, Energiency et Shippeo !

axelle lemaire

La journée a également été ponctuée par les interventions d’Axelle Lemaire (Secrétaire d’État chargée du Numérique) et de Jean-Louis Missika (adjoint au Maire de Paris), souhaitant manifester l’intérêt des pouvoirs publics pour ce rassemblement qui aidait les start-ups à briller à l’international (et notamment auprès d’investisseurs étrangers).

Difficile d’imaginer que cette journée ne sera pas suivie d’une autre l’année prochaine, tant ce Paris Demo Day a su générer de l’intérêt en seulement quelques semaines.


Send this to friend

Lire les articles précédents :
zillow
Les 10 meilleures entreprises high-tech où travailler (USA)

Le site américain de recherche d'emploi Glassdoor a publié son palmarès annuel des entreprises les mieux notées par leurs salariés.

Fermer