Partagez votre bibliothèque avec Colivri

Voici une sorte d’OVNI fondé sur une idée simple mais lumineuse, qui pourrait parfaitement figurer dans la rubrique Bienvenue dans la vraie vie avec le Web 2.0, malgré son apparence d’une austérité à la limite de l’ésotérique. Imaginé et conçu par un développeur-littéraire (!), Colivri est un site qui vous permet de publier la liste

Voici une sorte d’OVNI fondé sur une idée simple mais lumineuse, qui pourrait parfaitement figurer dans la rubrique Bienvenue dans la vraie vie avec le Web 2.0, malgré son apparence d’une austérité à la limite de l’ésotérique.

Imaginé et conçu par un développeur-littéraire (!), Colivri est un site qui vous permet de publier la liste des bouquins qui figurent sur vos étagères et de les proposer au prêt aux autres membres.
A l’aide d’une interface minimaliste mais très finement conçue à base d’Ajax, vous êtes invité à saisir les références de vos livres en indiquant uniquement leur numéro ISBN. Une fois la manipulation effectuée, le site fouille sa base de données et remplit les autres champs à votre place : votre bouquin vient remplir la liste des œuvres déjà présentes avec les bonnes références (titre, auteur, nationalité).

colivri Partagez votre bibliothèque avec Colivri

Vous pouvez également compléter les indications en fournissant des tags mais surtout votre lieu de résidence, ce qui vous permettra d’entrer en contact avec d’autres Colivrinautes et d’accomplir l’idéal du site : échanger non seulement des bouquins mais créer des communautés autour des livres et des rencontres littéraires.

Un système de karma est également en place : celui-ci est la somme de ce qu’un individu a fait, est en train de faire ou fera. Ajouter et prêter des livres est bon pour le karma. Prêter des livres à quelqu’un qui devient membre est encore meilleur pour le karma, alors qu’endommager ou perdre des livres empruntés est mauvais pour le karma.

Le site est encore en phase de réalisation et l’ergonomie, simple et bien pensée, sera encore améliorée. Je pense par ailleurs qu’un système de commentaires, et pourquoi pas d’évaluation des ouvrages serait le bienvenu.

Eugène Van Den Bulke, son auteur, précise qu’il travaille sur un projet de reconnaissance optique particulièrement sophistiqué qui, s’il voit le jour, permettra de « scanner » sa bibliothèque à l’aide d’un appareil-photo numérique ou du capteur-photo de son téléphone mobile, en faisant simplement une photo de la tranche des bouquins. Le système se chargera alors de compléter vos fiches, vous dispensant de l’étape de saisie des numéros ISBN. C’est tout simplement énorme.

Un projet ambitieux et particulièrement séduisant, qui pourrait conquérir de nombreux adeptes en devenant un véritable réseau social littéraire et local, fluidifiant les relations parfois compliquées entre virtuel et vie réelle.

43 commentaires

  1. Pour un seul livre la saisie des ISBN est plus pratique je pense. Par contre si la photo ou le scan est de plusieurs livres, c’est la ou c’est pratique.

  2. @chels75 – l’objectif c’est effectivement de pouvoir « scanner » plusieurs livres en même temps idéalement une étagère complète voir plus … on a encore du boulot :P

  3. Bonne initiative à deux titres (au moins) : d’abord, c’est un projet qui favorise la lecture. Via un site d’échange à la mode 2.0. Ce qui montre à tous les sceptiques de la nouvelles génération que les gens qui vont sur internet ne sont pas forcément des kikoolol qui écrivent en langage sms (et donc qu’ils savent lire).

    Deuxième bon point : c’est un projet français. Et ça fait plaisir de voir qu’on produit des choses pas si mal.

  4. En ce qui concerne le « scannage » de code barre, Delicious Library, un programme (mac uniquement je pense) de gestion de sa bibliotheque livre/CD/DVD le fait depuis longtemps à l’aide de la web cam.je suppose donc avec mes maigres connaissances que ca doit être fort possible à mettre en place sur un tel site…

  5. @Julie

    ce que Delicious Library permet à ma connaissance de faire c’est de scanner l’ISBN avec une webcam (à mon humble avis pas vraiment plus pratique que de taper les 10 ou 13 chiffres d’ISBN avec un clavier)

    notre proto fonctionne sur une pile d’une vingtaine de livres d’un seul coup mais c’est encore un peu long comme traitement :P

  6. Bon j’ai ajouté quelques livres histoire de tester. Sympa mais vraiment minimaliste, manque deux trois trucs encore.
    Affaire a suivre :p

  7. @M.

    n’hésitez surtout pas à me contacter par email en ce qui concerne ce qui vous manque.

    c’est minimaliste en effet, il est plus facile d’ajouter que de supprimer ;)

  8. Arthur Lacoste

    Pas de quoi s’affoler ! La récupération ISBN et bien pensée, seulement, pour moi par exemple, qui balance des livres de tête, je ne récupère rien en cherchant dans le moteur par auteur : « nothomb ».

  9. Et que disent les majors de l’edition alors? Parce que s’echanger des livres, ca fait qu’on en achete moins… Donc est-ce bien legal tout ca? :-/

  10. Initiative très intéressante… toutefois il me semble qu’il manque quelque chose de non négligeable : le lieu exacte du livre.
    Je suppose que ce site est fait pour les « rats de bibliothèques » à petite bourse… alors doit on payer un timbre pour l’envoi/le renvoi d’un livre à chaque fois qu’on veut en emprunter un ?

    Sinon, j’aime beaucoup beaucoup le principe.

  11. @arthak

    si personne n’a listé de livres de Nothomb le moteur de recherche ne retourne rien

    (maintenant si d’ailleurs ;)

  12. @patapouet

    à ma connaissance dans le prix des livres (réglementé) une provision est faite pour le prêt de livre en bibliothèque

    ma conviction profonde est que ce qui contribue à la lecture est bon pour le Livre

    @Glius

    vous pouvez restreindre votre recherche aux livres disponibles prêts de votre localisation en utilisant le mot clef dist: dans la recherche (par exemple dist:5 retournera les livres dans un rayon de 5km autour de chez vous)

    aussi au moment de l’emprunt (une fois que vous cliquez sur emprunter, le système vous invite à prendre contact avec le « prorpiétaire » du livre le plus proche de vous) …

    dans mon idée c’est plutot un servie à pertinence hyper locale donc propice à la remise en main propre mais au final ceux sont les membres qui décident.

    rats de bibliothèque à petite bourse oui mais aussi:
    * personne qui souhaite donner une seconde vie aux livres qu’ils aiment assez pour les garder dans leur bibliothèque
    * groupes souhaitant construire une bibliothèque distribuée …

    toutes les personnes pour qui livre et partage sont compatibles

  13. @ EuGeNe : merci, je voulais juste avoir le plaisir de lire cette reponse. Si seulement elle pouvait etre vraie pour tout produit culturel!

  14. Ca fait plaisir. C’est un projet que j’ai dans les cartons depuis 3 ans (c’était mon mémoire de License ;)

    J’avais commencé et perdut tout le code source.

    Donc si je peux aider c’est avec plaisir ! Je contacter le responsable du site pour çà.

    encore Bravo!!

  15. En voilà une idée très sympathique ! C’est simple mais il fallait y penser.

    Merci de cette découverte. Au moins c’est écologique :)

  16. Excellente initiative ! Je soutiens de tout coeur le projet.

    Eugene, deux petites questions :
    J’ai commencé de mettre en ligne mes livres sur Google Books
    http://books.google.com/books?.....#038;hl=fr
    Ca propose une fonction d’export de la bibliothèque : est-il possible d’importer ensuite dans Colivri ?

    Des applications Facebook existent pour créer des communautés de lecteurs. As-tu le projet de permettre l’export des données (livres possédés, commentaires), voire un minimum d’intégration ?

    Très bonne continuation en tous cas !

  17. @francis

    Plutot qu’une recherche par ville, j’ai favorisé d’offrir une possibilité de restriction de la recherche à un périmètre autour de la localisation déclarée dans le profil (exemple je ne veux voir que les livres disponibles dans un rayon de 10 km autour de chez moi, dist:10 et hop). Ca me semble plus pertinent surtout quand on vit à la limite entre plusieurs ville, qu’en pensez vous?

    @Philippe

    Pas mal de livres LEAN dans ta bibliothèque ma réponse ne devrait donc pas te surprendre, pas encore d’import codé parce que le besoin ne s’est pas fait sentir mais c’est tout à fait possible, contact moi pour con organise ca ;)

    En ce qui concerne l’export, il n’est pas encore déployé mais c’est presque prêt. C’est un point très important pour moi de respecter la liberté des utilisateurs en particulier celle de récupérer et d’utiliser leurs données comme ils le souhaitent.

  18. @EuGeNe merci pour ta réponse, je suis désolé mais je n’ai pas pris le temps d’aller m’inscrire d’autant que je ne suis pas super super copain avec l’english. Quand tu auras une version Française je serais surement FAN une bien belle idée. Pour ceux qui se pose la question de la légalité je ne peux répondre mais si la vente de particulier à particulier l’est comme sur Amazon ou Amapage je vois pas trop pourquoi le prêt serait illégal non ?

  19. @francis

    Le français ne doit pas être la langue par défaut de votre navigateur donc Colivri passe automatiquement en Anglais :P

    Si vous utilisez Firefox vous pouvez placer le français en première position en suivant Editer > Préférences > Langues (cliquer sur choisir)

    Je ne sais pas encore où placer un sélecteur de langue ;) (est-ce nécessaire?)

  20. 19h30 mise à jour de la CSS du site qui hérite entre autres choses d’un logo. Pour être sur que votre navigateur charge la nouvelle feuille de style, Ctrl ou Pomme R ou encore Ctrl F5.

  21. Merci Eric pour cette découverte, et bravo au développeur. J’attends avec impatience de voir en démo le scanneur de livres !

  22. donc on peut telecharger les livres mais pas la musique ni les films je comprendrais jamais les artistes ;)

  23. Merci pour cette découverte et pour toutes les autres depuis que je te lis.
    Bravo à toi Eugène, c’est une excellente idée.
    Je vois bien les blogueurs qui critiquent leurs lectures en cours dans leurs blogs y faire des liens pour les proposer en prêt une fois leur lecture achevée.

  24. Après test, je trouverais intéressant de trouver un lien vers une présentation de l’œuvre (la fiche amazone par exemple, ce qui ajouterait une fonctionnalité et permettrait peut être d’envisager de monétiser le site).

  25. @David

    Tout à fait raison, il faut que je fasse remonter au moins la 4ème de couverture … c’est dans les tuyaux ;)

    En ce qui concerne la monétisatoin, Amazon est une option en effet. Je me concentre pour l’instant sur « faire un service utile ».

    @racuzo

    Si vous y regardez d’un peu plus près, l’approche de Colivri est très différente de celle de Babelio. Ne serait-ce que parce que « Colivri » estime que la richesse du site vient du nombres de livres catalogués.

    Babelio fait payer les personnes souhaitant lister plus de 300 livres.

    En ce qui concerne le « scannage » de livres, Babelio comme tous les réseaux sociaux autour du livre dont j’ai connaissance, propose d’utiliser une webcam pour scanner le code barre, ce qui selon moi a un intérêt minimum par rapport à la saisie de 10 ou 13 chiffres au clavier : il faut quand même sortir le bouquin de la bibliothèque.

    Qui plus est les performances dépendent grandement des conditions d’éclairage.Je n’ai pas réussi à utiliser l’applet Java de Babelio pour scanner les codes barres.

    Si vous souhaitez tester Colivri (savez vous comment exporter vos liste de livres depuis Babelio? c’est une autre différence philosophique majeure avec entre Colivri et Babelio), contactez moi, j’écrirai le code nécessaire pour que vous puissiez importer vos livres dans Colivri.

    Je n’ai rien contre Babelio, j’ai essayé (BookMooch, Library Things et beaucoup d’autres) et n’y ai pas trouvé ce que je souhaitais (combiner livres et partage, jeter un pont entre le virtuel et le réel) d’où Colivri!

    La course … il en faut pour tous les gouts! La simplicité (l’austérité ésotérique :D) et le fond d’altruisme de Colivri me conviennent mieux. J’espère que ce sera le cas d’autres lecteurs aussi.

    @Anthony

    Si vous voulez mega-alpha-tester le scanner de livres, contactez moi … c’est encore TRES expérimental, ce sera l’occasion de tester et d’améliorer le machin ;)

  26. Excellente idée ! Il faut redonner le goût de la lecture et le prix élevé des livres étant un frein cette initiative va dans le bon sens.

  27. Il ne manque plus qu’une belle interface à la Shelfari et ce sera un must, bravo !

    Juste une petite proposition d’évolution : pouvoir ajouter un livre à sa propre liste depuis n’importe quelle liste, plutôt que devoir ajouter manuellement.

    Pour ce qui est du scan d’ISBN, j’utilise Delicious Library (dont l’interface est proche de celle de Shelfari, tiens) depuis quelque temps déjà, et leur scan par webcam est très pratique, je l’utilise à chaque achat de DVD, jeu, livre, etc. C’est sûr que scanner plusieurs éléments d’un coup ajoute à la qualité, pour la reprise de l’historique…

  28. Bonjour à tous,

    Je suis Guillaume, co-fondateur de Babelio.

    Je découvre Colivri dans ce billet, il faut que je le teste, mais je partage l’avis d’Eugene : pas sûr qu’on soit concurrents, et de toute façon, notre sentiment, c’est que plus il y a de sites sur le livre, mieux c’est pour tout le monde !

    Quelques précisions pour répondre à Eugene :

    - Sur la « philosophie » de Babelio, une rectification tout de même. Il est tout-à-fait possible d’exporter la liste de ses livres depuis Babelio. Idem pour toutes ses critiques et ses citations. J’encourage tous les membres à le faire et à tester Colivri quand la fonction d’import sera disponible.
    Nous avons sondé nos membres en décembre sur les fonctions qui leur seraient le plus utile, et nous avons mis l’export en place en janvier.
    Toutes les explications ici :
    http://babelio.wordpress.com/2.....s-membres/

    - Sur le paiement, nous demandons effectivement une contribution aux plus grandes bibliothèques (+ de 300 livres) : 10 euros pour un an ou 30 euros à vie. Babelio est comme Colivri un projet amateur mené sur notre temps libre, et pour être parfaitement honnête, ces contributions sont loin de rembourser nos frais de serveurs…

    - Sur la webcam, effectivement, il faut sortir ses livres de sa bibliothèque, et effectivement il faut éclairer le code barre avec une lampe de bureau. Je reconnais que le scan de tranches de livres est assez excitant (le site anglais Bookrabbit.com a des projets en ce sens lui aussi.) Ce n’est pas au programme de Babelio pour l’instant : pas mal d’autres lacunes à combler avant ça !

    Bref, toujours content de voir qu’il se passe des choses autour du livre sur Internet (généralement menées par des gens qui aiment le livre : sans doute pas le sujet sur lequel je me lancerais si je voulais faire des millions d’euros…)

    Bon vent à Colivri,

    Guillaume

    PS : Eugene, si tu ne l’as pas fait, je t’encourage à contacter Hubert Guillaud, blogueur sur http://lafeuille.homo-numericus.net/ . C’est un des principaux pivots de la communauté qui s’intéresse au livre et au numérique en France, qui se retrouve à l’occasion des Bouquinosphères ou du récent Bookcamp. Le sujet l’intéressera forcément, et un billet sur la Feuille est sans doute le meilleur moyen de faire connaître Colivri à cette petite communauté.

  29. @Nicolas Hoizey

    Perso je n’aime pas beaucoup l’interface de Shelfari ni de Delicious Library … mais bon je suis un ascète :D

    Je vais ajouter un « bouton » pour pouvoir ajouter un livre à son profil depuis une liste existante dès que je trouve comment intégrer ça joliment (si si il y a de la réflexion derrière la sobriété du design de COlivri :P).

    @Guillaume

    Je n’ai pas vu l’export, désolé, je vais regarder ça de près et peut être utiliser le même format de fichier (un peu d’unité dans ce monde de bruts ;)

    Merci pour l’info sur Hubert Guillaud, je vais le contacter.

  30. Pingback: Colivri : bookcrossing 2.0 | La Feuille

  31. Sur les traces de Babelio, où je fus surprise avoir une fonction d’export et gratuite en plus, je découvre aujourd’hui votre site ….et je voulais savoir si un équivalent existe pour les films/DVD …

  32. Pardon, j’ai écris colibri au lieu de http://www.colivri.org

    Lorsque je clique sur un lien la page d’accueil se recharge : bugs quand tu nous tiens…

    Envisagez-vous de faire une recherche par localisation, histoire de joindre la lecture à la marche ? ;-)