Partagez votre bibliothèque avec Colivri

Voici une sorte d’OVNI fondé sur une idée simple mais lumineuse, qui pourrait parfaitement figurer dans la rubrique Bienvenue dans la vraie vie avec le Web 2.0, malgré son apparence d’une austérité à la limite de l’ésotérique. Imaginé et conçu par un développeur-littéraire (!), Colivri est un site qui vous permet de publier la liste

Voici une sorte d’OVNI fondé sur une idée simple mais lumineuse, qui pourrait parfaitement figurer dans la rubrique Bienvenue dans la vraie vie avec le Web 2.0, malgré son apparence d’une austérité à la limite de l’ésotérique.

Imaginé et conçu par un développeur-littéraire (!), Colivri est un site qui vous permet de publier la liste des bouquins qui figurent sur vos étagères et de les proposer au prêt aux autres membres.
A l’aide d’une interface minimaliste mais très finement conçue à base d’Ajax, vous êtes invité à saisir les références de vos livres en indiquant uniquement leur numéro ISBN. Une fois la manipulation effectuée, le site fouille sa base de données et remplit les autres champs à votre place : votre bouquin vient remplir la liste des œuvres déjà présentes avec les bonnes références (titre, auteur, nationalité).

Colivri

Vous pouvez également compléter les indications en fournissant des tags mais surtout votre lieu de résidence, ce qui vous permettra d’entrer en contact avec d’autres Colivrinautes et d’accomplir l’idéal du site : échanger non seulement des bouquins mais créer des communautés autour des livres et des rencontres littéraires.

Un système de karma est également en place : celui-ci est la somme de ce qu’un individu a fait, est en train de faire ou fera. Ajouter et prêter des livres est bon pour le karma. Prêter des livres à quelqu’un qui devient membre est encore meilleur pour le karma, alors qu’endommager ou perdre des livres empruntés est mauvais pour le karma.

Le site est encore en phase de réalisation et l’ergonomie, simple et bien pensée, sera encore améliorée. Je pense par ailleurs qu’un système de commentaires, et pourquoi pas d’évaluation des ouvrages serait le bienvenu.

Eugène Van Den Bulke, son auteur, précise qu’il travaille sur un projet de reconnaissance optique particulièrement sophistiqué qui, s’il voit le jour, permettra de « scanner » sa bibliothèque à l’aide d’un appareil-photo numérique ou du capteur-photo de son téléphone mobile, en faisant simplement une photo de la tranche des bouquins. Le système se chargera alors de compléter vos fiches, vous dispensant de l’étape de saisie des numéros ISBN. C’est tout simplement énorme.

Un projet ambitieux et particulièrement séduisant, qui pourrait conquérir de nombreux adeptes en devenant un véritable réseau social littéraire et local, fluidifiant les relations parfois compliquées entre virtuel et vie réelle.

Invité
26 juin 2008

Pour un seul livre la saisie des ISBN est plus pratique je pense. Par contre si la photo ou le scan est de plusieurs livres, c’est la ou c’est pratique.

Invité
26 juin 2008

@chels75 – l’objectif c’est effectivement de pouvoir « scanner » plusieurs livres en même temps idéalement une étagère complète voir plus … on a encore du boulot :P

Invité
26 juin 2008

Bonne initiative à deux titres (au moins) : d’abord, c’est un projet qui favorise la lecture. Via un site d’échange à la mode 2.0. Ce qui montre à tous les sceptiques de la nouvelles génération que les gens qui vont sur internet ne sont pas forcément des kikoolol qui écrivent en langage sms (et donc qu’ils savent lire).

Deuxième bon point : c’est un projet français. Et ça fait plaisir de voir qu’on produit des choses pas si mal.

Invité
Julie
26 juin 2008

En ce qui concerne le « scannage » de code barre, Delicious Library, un programme (mac uniquement je pense) de gestion de sa bibliotheque livre/CD/DVD le fait depuis longtemps à l’aide de la web cam.je suppose donc avec mes maigres connaissances que ca doit être fort possible à mettre en place sur un tel site…

Invité
26 juin 2008

c’est un truc de fous !
mais c’est génial : )

Invité
26 juin 2008

@Julie

ce que Delicious Library permet à ma connaissance de faire c’est de scanner l’ISBN avec une webcam (à mon humble avis pas vraiment plus pratique que de taper les 10 ou 13 chiffres d’ISBN avec un clavier)

notre proto fonctionne sur une pile d’une vingtaine de livres d’un seul coup mais c’est encore un peu long comme traitement :P

Invité
M.
26 juin 2008

Bon j’ai ajouté quelques livres histoire de tester. Sympa mais vraiment minimaliste, manque deux trois trucs encore.
Affaire a suivre :p

Invité
smithbob
26 juin 2008

dans le genre mais sans la notion de prêt il y a LibraryThing (http://www.librarything.com/ ou http://www.librarything.fr) … qui est assez light visuellement mais web 2.0.

Invité
26 juin 2008

@M.

n’hésitez surtout pas à me contacter par email en ce qui concerne ce qui vous manque.

c’est minimaliste en effet, il est plus facile d’ajouter que de supprimer ;)

Invité
26 juin 2008

Pas de quoi s’affoler ! La récupération ISBN et bien pensée, seulement, pour moi par exemple, qui balance des livres de tête, je ne récupère rien en cherchant dans le moteur par auteur : « nothomb ».

 
Lire les articles précédents :
Voyagez plus vert avec Vinivi

Le site collaboratif d'avis de de consommateurs sur les hôtels et chambres d'hôtes Vinivi se met au vert et propose...

Fermer