D’un côté le résident qui quitte sa place de parking à 8h du matin, place qui restera vide et inoccupée pour la journée. De l’autre, le travailleur qui arrive à la même heure et qui tourne 48 minutes avant de trouver enfin une place pour parquer son Hummer. Le même scénario se répétant bien sûr

D’un côté le résident qui quitte sa place de parking à 8h du matin, place qui restera vide et inoccupée pour la journée. De l’autre, le travailleur qui arrive à la même heure et qui tourne 48 minutes avant de trouver enfin une place pour parquer son Hummer.

Le même scénario se répétant bien sûr le soir, en sens inverse. C’est ballot.

Qui n’a eu un jour l’idée de sous-louer sa place de parking tant convoitée pour la journée, histoire de se faire un peu de black, et par là-même d’apporter sa modeste contribution au désengorgement écologique du centre-ville ?

sharedparking Partagez votre place de parking avec Sharedparking.fr

C’est ce que propose un service comme Shared Parking (mais il y en a d’autres) : mettre en relation à l’aide d’un site web les propriétaires de places de parking et les chercheurs d’endroits où garer leur auto. Contrairement à d’autres services du même type, Shared Parking est gratuit, ce qui ne l’empêche de proposer des annonces renouvelées tous les 21 jours, y compris pour les motocyclistes.

Pour utiliser le service il suffit de s’inscrire et d’indiquer la place que l’on propose ou celle que l’on cherche. Les offres sont illustrées par leur emplacement sur une carte Google Maps.

Si l’idée est intéressante dans sa connexion entre vrai problème pratique de la vie courante et facilitation grâce au web, je pense que le site gagnerait à proposer des fonctions sociales complémentaires, comme par exemple une possibilité de dialogue via une messagerie interne entre les membres et la mise en exergue de certaines expériences,  et une mise en valeur plus importante de ces dernières, ainsi qu’un outil de sélection par critère (ville, type de place etc). Cela étant le site a l’avantage de la simplicité, reste à voir comment va progresser la base des utilisateurs.