Partech Ventures lance le plus grand fonds européen d’amorçage dédié aux start-ups tech

Le fonds d’investissement Partech Ventures présente Partech Entrepreneur II, un fonds d’amorçage de 60 millions d’euros.

partech ventures

On ne va pas se mentir, l’investissement early-stage reste encore l’une des faiblesses de l’écosystème start-ups français.

La tendance est pourtant encourageante avec une hausse des investissements en amorçage qui ont fait x4 dans le monde sur les quatre dernières années (source : CBInsights).
Après un premier fonds lancé il y a 18 mois, Partech Ventures considère avoir validé son modèle avec 30 investissements pendant la période (soit 1 investissement toutes les 3 semaines).
Ce qui les pousse à présenter aujourd’hui leur deuxième fonds dédié à l’amorçage avec 60 millions d’euros qu’ils vont vouloir investir dans 70 start-ups en suivant un rythme soutenu de 1 par mois en France, 1 par mois dans le reste de l’Europe et 1 par mois aux Etats-Unis sur des tickets de 300.000 à 1 million d’euros.
Cela représente une accentuation de la dimension internationale du fonds qui, pour ses 30 premiers investissements, en avait réalisé 19 en France, 8 aux Etats-Unis et 3 en Allemagne.

partech shaker

Recrutement de Boris Golden

Pour accompagner Romain Lavault, General Partner chez Partech Ventures déjà à la tête du premier fonds d’amorçage, la société a été chercher un profil atypique : celui de Boris Golden.
Boris est un serial entrepreneur déjà bien connecté à l’écosystème start-up (notamment mentor chez Microsoft Ventures Accelerator ou au Camping) qui a monté plusieurs start-ups avant d’en revendre une à Viadeo il y a deux ans pour devenir son directeur de la R&D.
Il confessera ne jamais avoir pensé rejoindre le monde de l’investissement avant sa rencontre avec Romain. Il les imaginait comme des costard-cravates avec une vision très (trop) ROIste.
Cette arrivée à Partech Ventures lui aura très vite fait découvrir une autre dimension… notamment dans l’amorçage où les start-ups n’ont pas encore eu l’opportunité de prouver le potentiel de leur idée.
Boris Golden rappellera ainsi que 90% des start-ups du premier fonds amorçage ne faisaient pas de chiffre d’affaire et, pour beaucoup, n’avaient pas encore d’utilisateurs.
Ce qui forcera Partech Ventures a se montrer très sélectif dans plus de 3000 dossiers déjà reçus pour rechercher des start-ups possédant un ADN particulier.
Boris considère que cet ADN se décline en 3 points : une équipe exceptionnelle, une disruption forte dans l’approche et une grande opportunité marché.

 


Nos dernières vidéos

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Rencontrez les équipes de start-ups qui recrutent au RJ Day

Le 14 avril 2015 aura lieu la septième édition des RJ Day à l'école 42 : l'occasion de recruter ou...

Fermer