Voilà une nouvelle un peu saugrenue, un artiste a décidé de faire Twitter des mouches. Le résultat est.. à la hauteur de l’expérience.

David Bowen est un artiste qui se définit lui même comme artiste des « travaux de sculpture cinétiques, robotiques et interactifs ». Il a décidé de s’intéresser aux mouches et de leur faire écrire des Tweets. Ce n’est pas son premier travail avec ces insectes, il avait déjà créé une maison mobile pour mouches. Celle-ci captait leurs mouvements et déplaçait en conséquence la structure dans laquelle elles étaient enfermées.

Cette fois-ci, il a mis de nombreuses mouches dans une bulle de plastique en compagnie d’un clavier. Elles sont observées par une caméra et dès que l’une d’elles se pose sur les touches du clavier, le signe est retranscrit dans un Tweet. Lorsque les 140 caractères sont atteints, il est posté.

MouchesClavier Pattes de mouche sur Twitter

Il faut noter que les sujets du test sont des mouches lambdas et ne sont en rien plus intelligentes que leurs consœurs qui vivent très bien sans Twitter.

Bon, le résultat n’est pas transcendant et les publications ressemblent à une bouillie de lettres, mais nous tenons ici nos premières mouches twitteuses ! De toute façon, il aurait été impensable de comprendre ce qu’écrivent ces chers insectes, vu que nous ne parlons pas la même langue.

Vous pouvez retrouver toutes l’actualité de ces mouches savantes à @flycolony.

(source)