Paye tes fautes de frappe !

On peut faire plein de choses avec un navigateur web, de plus en plus de choses. On peut même participer facilement à un programme d’éducation pour de l’UNICEF avec Google Chrome.

On peut faire plein de choses avec un navigateur web, de plus en plus de choses. On peut même participer facilement à un programme d’éducation de l’UNICEF avec Google Chrome.

donateaword Paye tes fautes de frappe !

C’est l’idée de Lisa Zeitlhuber, une publicitaire autrichienne et de Katharina Schmitt, qui pensent que l’on peut mettre à profit les millions de fautes de frappe saisies chaque jour dans les navigateurs web pour transformer celles-ci en autant de dons pour un programme d’éducation de l’UNICEF.

Le fonctionnement est simple (c’est à ce prix que les donateurs sont motivés généralement) : si vous faites une coquille, le correcteur orthographique de Google Chrome fait apparaître une nouvelle option qui vous suggère de donner ce mot erroné à l’UNICEF. En fait de don, chaque lettre vaut 0,10 dollar, que vous léguez directement à l’organisation.

Bien sûr si vous êtes un habitué de la coquille ou que vous n’êtes pas très ami avec la syntaxe, la grammaire et l’orthographe, vous risquez vite de vous retrouver dans le top 10 des donateurs en affichant une générosité hors normes à l’insu de votre plein gré, mais au moins à défaut de vous améliorer vous aurez contribué à lutter contre l’illettrisme.

Cela étant vous ne risquez pas grand chose : Donate a Word n’est pour le moment qu’un projet de concept, et je ne sais pas si Google l’intégrera dans Chrome. Sous la forme d’une extension peut-être ?

(source)

16 commentaires

  1. Très bonne l’idée ! Pourquoi ne pas l’étendre aussi aux gros mots ? ! Il y a bien des personnes qui mettent quelques pièces dans une cagnotte à chaque gros mots qu’ils prononcent, dans chrome, la détection d’un gros mots soulignerait aussi le mot avec le lien vers le don à l’UNICEF ;)

  2. aucun rapport les gros mots… il faut pas confondre la politesse et bonne mœurs & des lacunes en orthographes rien à voir…

    Les gros mots sont dans les dictionnaires, pas les mots mal orthographiés…

  3. non mais plus brillamment, un Adword dans une ligne du menu contextuel du mot à corriger, dont les bénéfices iraient à des ONG.

  4. @Fabcool : évidemment qu’un gros mot n’est pas une faute d’orthographe ;) C’est l’extension du don à l’UNICEF que je proposais ;) Apprendre à parler correctement comme apprendre l’orthgraphe, fait parti de l’éducation des enfants !

    @jean-philippe : plus compliqué ;)

  5. quelle idée innovante,on connaisser la méthode de faire payer une somme symbolique notre entourage pour les gros mots,je pense que cette idée est louable.
    et surtout c’est pour la bonne cause.
    abientot

  6. Super idée, je suis d’accord pour la décliner aux insultes etc etc car trop présentes sur les forums…
    Il faudrait limite un système automatique de sanctions !

  7. @Eric :
    - « à un programme d’éducation POUR de l’UNICEF »
    - « mais AU MOINS à défaut de vous améliorer vous aurez au moins
    contribué »

    @blogmarketing : « va-t-il donner » ;)

  8. Eric

    @VERIFAUTE : corrigé, merci (mais bon franchement ce n’était pas vraiment des fautes, tout au plus des coquilles de répétition non identifiées à la relecture) :-)

  9. Pingback: Tweets du lundi 23 mai 2011 « Valeria Landivar

Lire les articles précédents :
mınutes.io, un bloc-notes en ligne pour vos réunions

mınutes.io est une simple page web qui vous permet de noter l'essentiel des points importants évoqués lors d'une réunion et...

Fermer