Payer ses frais de scolarité avec la monnaie virtuelle Bitcoin

Une université privée de Nicosie a décidé de permettre à ses étudiants de payer les frais de scolarité avec la monnaie virtuelle Bitcoin.

Pour la première fois dans le monde, une université accréditée a décidé de permettre à ses étudiants de payer leurs frais de scolarité avec la monnaie virtuelle Bitcoin. Cela se passe à Chypres, à l’Université de Nicosie. C’est la plus grande université privée du pays. Celle-ci compte 5000 étudiants.

Elle a annoncé via un communiqué de presse qu’elle allait désormais permettre à ses étudiants de payer les frais de scolarité avec la monnaie virtuelle.

Outre ce mode de paiement inédit, l’établissement proposera une formation de « Master en Science de devise numérique » à partir de 2014. Le but serait d’aider les services financiers, les entrepreneurs, les responsables d’Etat et les administrateurs à mieux comprendre le fonctionnement des monnaies virtuelles. Le programme permettra aussi de mieux comprendre les relations entre la monnaie virtuelle et la monnaie fiduciaire, ainsi que les opportunités et les innovations que ces e-devises peuvent apporter. La langue utilisée sera l’anglais. La formation sera à la fois dispensée sur le campus de l’Université de Nicosie et en ligne. Une partie de l’enseignement sera dispensée gratuitement à tout un chacun en mode « MOOC ».

Bien qu’elle soit appréciée pour ses multiples avantages, cette monnaie virtuelle est aussi connue pour l’instabilité de sa parité avec le dollar. Mais celle-ci est souvent assimilée à une monnaie universelle. Dans le cas de l’Université de Nicosie, l’adoption du Bitcoin comme moyen de paiement facilitera les transactions par les élèves internationaux qui étudient par correspondance.

L’université aurait également discuté avec le gouvernement chypriote et certains acteurs pour développer un statut de « hub pour le trading des Bitcoin » sur l’île.

A savoir aussi qu’à la fin du mois d’octobre, le premier distributeur automatique de billet pour Bitcoin a été installé dans un établissement de Vancouver, au Canada. La machine permet de retirer mais aussi de déposer de l’argent pour le convertir en Bitcoin.

(Source : PR)

Image : Pixabay


Un commentaire

  1. L’information la plus intéressante est qu’il va bientôt y avoir un distributeur/convertisseur de Bitcoin, même au Canada, car le problème avec cette monnaie virtuelle est de s’en procurer ou d’en revendre en toute sécurité, quand on en posséde.

    Il y a de plus en plus de professionnels proposant le Bitcoin comme monnaie d’achat, les cours en ce moment tourne autour des 600 €, je crois qu’il y a un véritable engouement pour cette monnaie qui si elle n’est pas bloquée/récupérée par l’Establishment est pleine de promesses pour le Peuple…

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Windows Phone : Vine, Waze et Instagram enfin disponibles

Instagram et Waze sont maintenant disponibles sur le store d’applications de Windows Phone 8. L’OS mobile de Microsoft commence à...

Fermer