Pebble Steel : la même en acier, pour 249$

Pebble a profité du CES 2014 pour présenter la Steel, une version en acier de sa montre connectée.

On savait qu’il se tramait quelque chose, Pebble l’avait d’ailleurs annoncé sur son site officiel, mais il aura fallu attendre le coup d’envoi du Consumer Electronics Show pour être totalement fixé. Et nous n’avons finalement pas eu droit à une Pebble 2.0. Non, en réalité, la Pebble Steel propose exactement la même chose que la première version de la montre, à un détail près : son boitier est en acier, et pas en plastique.

Pebble Steel

Cela n’a l’air de rien dit comme cela mais les premières images de la bête sont des plus prometteuses. La Pebble Steel fait dans le haut de gamme et elle devrait finalement plaire à tous ceux qui n’appréciaient pas les finitions plastiques du modèle de base.

La Pebble Steel se déclinera en deux versions distinctes, variant en fonction de leur couleur : la version Brushed Stainless Steel donnera dans les tons gris tandis que la version Black Matte aura droit à une jolie robe sombre. Pas mal, mais il y a mieux car chaque montre sera livrée avec… deux bracelets, un en métal et un en cuir. Elle s’adaptera donc au gré de vos envies.

Si cette nouvelle déclinaison de la montre sera compatible avec toutes les applications développées pour la version de base, elle profitera d’un revêtement Corning Gorilla Glass pour améliorer sa résistance aux chocs. Là dessus, nous aurons droit à des boutons en acier, à un connecteur magnétique et à un boitier waterproof, capable de résister aux éclaboussures, et même à d’éventuelles immersions. Elle pourra donc vous accompagner lors de vos séances piscine.

L’autonomie de la montre, pour sa part, est estimée entre cinq et sept jours, en fonction de l’usage qui en sera fait.

Le moment est venu d’aborder la question du prix. Si la version de base est toujours proposée à 150$, il faudra débourser pas moins de 249$ pour profiter de la Pebble Steel. Lancement prévu dès le 28 janvier prochain. Sinon, une vidéo de présentation vous attend à cette adresse.


4 commentaires

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Un simple tweet devient une publicité en pleine page dans le New York Times

Un célèbre critique de cinéma américain a eu la mauvaise surprise de voir l'une de ses publications sur Twitter reprise...

Fermer