Pebble va financer les bracelets intelligents de la Pebble Time

Pebble a décidé de constituer un fonds pour aider les accessoiristes à développer des bracelets intelligents pour sa nouvelle montre connectée.

bracelets-pebble-time

La Pebble Time est un peu la montre de tous les succès. Elle est même parvenue à éclipser – c’est de circonstance – la Watch. Rendez-vous compte… A l’heure où j’écris ces lignes, plus de 74 000 personnes ont décidé de faire confiance à la petite société, lui rapportant par la même occasion plus de 19 millions de dollars.

Le plus fou, c’est qu’elle n’avait besoin que de 500 000 dollars pour produire sa montre.

Un plan de communication bien ficelé

Il faut dire aussi que le plan de communication de Pebble était bien ficelé. Le constructeur a commencé par présenter sa nouvelle montre, en insistant sur ses fonctions et sur sa plateforme. Des sujets qui avaient été évoqués dans cet article.

Ensuite, quelques jours plus tard, il a levé le voile sur une édition spéciale entièrement de métal. La Pebble Time Steel. Là encore, j’avais eu l’occasion de vous en parler et tous les détails sont consignés ici.

Et puis, il a remis le couvert une nouvelle fois au début du mois avec les « Smartstraps » ou, en bon français, les « bracelets intelligents ».

L’idée est simple à la base. La Pebble Time a été pensée comme un produit évolutif. Ses bracelets ne sont pas uniquement là pour décorer, ils peuvent aussi lui ajouter des fonctions grâce à un connecteur spécifique.

Si vous avez envie d’aller faire un footing sans avoir besoin de prendre votre téléphone, il vous suffira d’accrocher le bracelet intégrant un GPS. Pour vos séances shopping, il vaudra mieux opter pour celui qui est doté d’une puce NFC. Surtout si vous souhaitez payer avec votre montre.

Des problèmes cardiaques ? Pas de problème, il suffira d’investir dans un bracelet équipé d’un cardiofréquencemètre.

Je pense que vous avez compris le concept, non ?

bracelets-pebble-time2

Des bracelets intelligents et une plateforme ouverte à tous les accessoiristes

Mais le meilleur reste à venir. Pebble a opté pour une plateforme ouverte et n’importe quel accessoiriste pourra donc commercialiser ses propres bracelets. Les grands noms du secteur risquent d’ailleurs de s’en donner à coeur joie, vu la popularité de la montre.

Le truc, c’est que Pebble veut aussi tendre la main vers les sociétés moins connues. L’entreprise a donc constitué un fonds spécial constitué d’un million de dollars. Un fonds qui sera utilisé pour porter certains projets.

D’après les informations dont on dispose, il servira notamment à financer le bracelet modulaire Xadow et le Spark Electron, mais d’autres suivront sans doute dans la foulée.

Si vous ne les connaissez pas, sachez que le premier va tout simplement regrouper plusieurs modules distincts, conférant chacun une fonction précise à la montre. Le second lui permettra de se connecter directement aux réseaux cellulaires, et donc de se passer de ce bon vieux téléphone. Prometteur, non ?

Certes et avec tout ça, je vous l’avoue, j’ai presque envie de passer commande.

(Source)


Send this to friend

Lire les articles précédents :
Vidéo Leap Motion
L’avenir de la réalité augmentée vu par Magic Leap

La dernière vidéo mise en ligne par Magic Leap devrait plaire aux joueurs, aux vrais.

Fermer